Hormones de Croissance - Quelles sont des Hormones de Croissance ?

L'Hormone de croissance (GH) est une hormone à base de protéines de peptide. Elle stimule l'accroissement, la reproduction de cellules et la régénération chez l'homme et d'autres animaux. L'Hormone de croissance est un acide aminé 191, le polypeptide qui est synthétisé, enregistré, et sécrété à chaîne unique par les cellules de somatotroph dans les ailes transversales de la glande pituitaire antérieure.

Somatotropin se réfère à l'hormone de croissance 1 produite naturellement chez les animaux, attendu que le somatropin de condition se rapporte à l'hormone de croissance produite par technologie d'ADN recombinant, et est « HGH » abrégé chez l'homme.

L'Hormone de croissance est employée en médicament pour traiter les troubles de la croissance des enfants et le déficit adulte d'hormone de croissance. Ces dernières années, les traitements de remontage d'hormone de croissance sont devenus populaires dans le combat contre le vieillissement et l'obésité.

Les effets Enregistrés sur les patients GH-déficients (mais pas sur des personnes en bonne santé) comprennent les réserves lipidiques de l'organisme diminuées, la masse musculaire accrue, accrue densité osseuse, les niveaux énergétiques accrus, le teint et la texture améliorée, le fonctionnement sexuel accru, et la fonction système de système immunitaire améliorée. À Ce Moment, le hGH est encore considéré une hormone très complexe, et plusieurs de ses fonctionnements sont encore inconnus.

Dans son rôle comme agent anabolique, HGH a été employé par des concurrents dans les sports depuis les années 1970, et il a été interdit par le COI et le NCAA.

L'analyse d'urine Traditionnelle ne pourrait pas trouver enduire de HGH, ainsi l'interdiction était unenforceable jusqu'au 2000s précoce quand des prises de sang qui pourraient discerner entre le hGH naturel et artificiel commençaient à être développées.

Les Prises de sang effectuées par WADA aux 2004 Jeux Olympiques à Athènes ont principalement visé HGH. tandis que récent une variante supplémentaire de kDa du ~ 23-24 a été également enregistrée dans des conditions de poteau-exercice à des proportions plus élevées.

Cette variante n'a pas été recensée, mais on lui a suggéré de coïncider avec une variante 22 glycosilated par kDa de 23 kDa recensés dans la glande pituitaire.

En Outre, ces variantes diffusent partiellement lié à une protéine (protéine hormone-grippante d'accroissement, GHBP), qui est la pièce tronquée du récepteur d'hormone de croissance, et à une sous-unité acide-labile (ALS).

Règlement

Les Peptides déchargés par les noyaux neurosécréteurs de l'hypothalamus d'hormone hormone-inhibante d'Accroissement de « (somatocrinin » d'hormone de hormone-relâchement d'Accroissement et somatostatine « ") dans le sang veineux portail hypophyseal entourant le pituitary sont les Contrôleurs principaux de la Sécrétion de GH par les somatotropes.

Cependant, bien que le reste des ces les peptides stimulants et inhibants détermine la release de GH, ce reste est affecté par beaucoup de stimulateurs physiologiques (par exemple, exercice, nutrition, sommeil) et inhibiteurs de Sécrétion de GH (par exemple, les Acides gras libres)

Les « Stimulateurs » de la sécrétion de HGH comprennent :

  • hormones de peptide
    • Hormone de hormone-relâchement d'Accroissement (GHRH) en grippant au récepteur hormonal de hormone-relâchement d'accroissement (GHRHR)
    • ghrelin en grippant aux récepteurs de secretagogue d'hormone de croissance (GHSR)
    • hormones sexuelles
      • sécrétion accrue d'androgène pendant la puberté (dans les mâles du testicule et dans les femelles du cortex surrénal)
      • oestrogène
      • clonidine et L-DOPA en stimulant la release de GHRH
      • hypoglycémie, arginine et propranolol en empêchant la release de somatostatine
      • jeûne
      • exercice vigoureux

Les « Inhibiteurs » de la Sécrétion de GH comprennent :

  • somatostatine du noyau periventricular
  • concentrations de diffusion du GH et de l'IGF-1 (contrôle par retour de l'information négatif sur le pituitary et l'hypothalamus)
  • dihydrotestostérone

En plus du contrôle par des procédés endogènes et de stimulus, un certain nombre de composés étrangers (xenobiotics tel que des médicaments et les disrupteurs endocriniens) sont connus pour influencer la Sécrétion de GH et le fonctionnement.

Configurations de Sécrétion

HGH est synthétisé et sécrété de la glande pituitaire antérieure d'une façon pulsatile tout au long de la journée ; les ondes à front raide de la sécrétion se produisent à 3 - aux intervalles de cinq heures. Le plus grand et le plus prévisible de ces crêtes de GH se produit environ une heure après début de sommeil. Autrement il y a grande variation entre les jours et les personnes.

Presque cinquante pour cent de sécrétion de HGH se produisent pendant les troisième et quatrièmes stades de sommeil de REM. Entre les crêtes, les niveaux basiques de GH sont bas, habituellement moins de 5 ng/ml pour les la plupart de jour et nuit.

Un certain nombre de facteurs sont connus pour affecter la sécrétion de HGH, telle que l'âge, le genre, le régime, l'exercice, le stress, et d'autres hormones.

Davantage de Relevé


Cet article est qualifié sous la Plaque D'immatriculation Créative d'Attribution-ShareAlike de Terrains Communaux. Il utilise le matériau de l'article de Wikipedia sur la « Hormone de croissance » que Toute La matière adaptée employée de Wikipedia est disponible en vertu de la Plaque D'immatriculation Créative d'Attribution-ShareAlike de Terrains Communaux. Wikipedia® lui-même est une marque déposée de Wikimedia Foundation, Inc.

Read in | English | Español | Français | Deutsch | Português | Italiano | 日本語 | 한국어 | 简体中文 | 繁體中文 | Nederlands | Русский | Svenska | Polski
Comments
  1. Phuong Dao Phuong Dao United States says:

    1.  Another name for growth hormone is somatotropin, which is produced in animals, or somatropin, which is produced in human.
    2.  GH has many important effects include decreased body fat, increased muscle mass, increased bone density, increased energy levels, improved skin tone and texture, increased sexual function, and improved immune system function.
    3.  Peptides released by hypothalamus (GH- releasing hormone and GH- inhibiting hormone) are mainly responsible for GH secretion.
    4.  GH secretion is considered as a negative feedback mechanism. The GH – releasing hormone stimulates (GHRH) the release of GH. When the GH levels in blood go too high, the GH – inhibiting hormone (GHIH) reduces the release of GH.
    5.  Growth hormone is used in medicine to treat children's growth disorders and adult growth hormone deficiency. In recent years, growth hormone replacement therapies have become popular in the battle against ageing and obesity.
    6.  The illegal use of GH in a sport event can change the result in a negative way. Athletes, who use GH, can easy win over one or two events but using too much GH causes their body aged faster. GH can bring an athlete to the top of his career but after that it will destroy every single cell in his body. The life shortened is not what every athlete is willing to do and because using too much GH is really dangerous so that is why they banned it.

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News-Medical.Net.
Post a new comment
Post