Production de vaccins

Par le Dr Jean-Louis Mandal, MD

Les vaccins sont produites à grande échelle car ils doivent être administrés à vastes populations d'enfants et d'adultes pour être efficace comme outil de santé publique. Cette production à grande échelle est souvent un défi.

Étapes de la production de vaccins

Production de vaccins a plusieurs étapes. Processus de fabrication du vaccin comporte les étapes suivantes :

  • L'inactivation – cela consiste à mettre à la préparation de l'antigène
  • – L'antigène isolé est épuré
  • Formulation – l'antigène purifié est combinée avec des adjuvants, stabilisants et conservateurs pour former la préparation finale de vaccin.

Génération de l'antigène de microbe

La production initiale implique la génération de l'antigène du microbe. Pour cela le virus ou le microbe est cultivé sur cellules primaires tels que les œufs de poule (p. ex. dans la grippe) ou sur des cellules humaines cultivées ou lignes cells (p. ex. l'hépatite A). Bactéries contre lesquelles les vaccins sont mis au point peuvent être cultivés dans des bioréacteurs (par exemple Haemophilus influenzae de type b). L'antigène peut aussi être une toxine ou toxoïde de l'organisme (p. ex. la diphtérie ou le tétanos) ou il peut faire partie du micro-organisme ainsi. Protéines ou des parties de l'organisme peuvent être générées dans des cultures cellulaires, bactéries ou levures. Bactéries ou les virus peuvent être affaiblis à l'aide de produits chimiques ou la chaleur pour rendre le vaccin (p. ex. vaccin contre la polio).

Isolement des antigènes

Après que l'antigène est généré, il est isolé de cellules utilisées pour la générer. Les virus affaiblis ou atténués aucune purification supplémentaire ne peut être nécessaire. Protéines recombinantes ont besoin de beaucoup d'opérations impliquant l'ultrafiltration et la colonne de chromatographie pour la purification avant qu'ils soient prêts pour l'administration.

Adjuvants, stabilisants et conservateurs

Une fois que l'antigène est mis au point le vaccin est formulé par l'ajout d'adjuvants, stabilisants et conservateurs. Le rôle de l'adjuvant est d'améliorer la réponse immunitaire de l'antigène. Les stabilisants à base d'augmentent la durée de conservation, et conservateurs permettent l'utilisation de flacons de doses multiples.
Il est difficile de développer et produire des vaccins combinés en raison de la possibilité des incompatibilités et des interactions entre les antigènes et les autres ingrédients des vaccins.

Exigences de Production de vaccin

Le produit doit être protégé de l'air, l'eau et la contamination humaine. L'environnement doit être protégé d'un renversement des antigènes

Revu par avril Cashin-Garbutt, Hons BA (Cantab)

Sources

  1. http://www.biotec.or.th/biosafety/Download/Biotec%20Seminar%202.pdf
  2. http://www.cfsciences.com/pdf/3.%20Vaccine%20Production%20ver7.pdf
  3. http://www.niaid.nih.gov/topics/vaccines/documents/undvacc.pdf
  4. http://ec.europa.eu/research/Health/Infectious-Diseases/Neglected-Diseases/PDF/Vaccine-Research-catalogue_en.pdf
  5. http://www.NCIRS.edu.au/immunisation/Fact-Sheets/Vaccine-Components-Fact-Sheet.pdf
  6. http://www.biotec.or.th/biosafety/Download/Biotec%20Seminar%201.pdf

Autres lectures

Last Updated: Oct 14, 2012

Read in | English | Español | Français | Deutsch | Português | Italiano | 日本語 | 한국어 | 简体中文 | 繁體中文 | العربية | Dansk | Nederlands | Finnish | Ελληνικά | עִבְרִית | हिन्दी | Bahasa | Norsk | Русский | Svenska | Magyar | Polski | Română | Türkçe
Comments
The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News-Medical.Net.
Post a new comment
Post