Quelle est Athérosclérose ?

Par M. Ananya Mandal, DM

L'Athérosclérose est définie comme raidissant ou tannant ou paroi artérielle.

Les Artères sont des vaisseaux sanguins qui transportent sain, l'oxygène et sang riche nutritif aux organes périphériques variés du fuselage. Pendant Que les parois artérielles tannent, le coeur doit pomper plus dur et contre une résistance plus grande à activer que le sang artériel atteint tous les organes périphériques.

Histoire d'athérosclérose

L'athérosclérose de nom est dérivée des mots de Grec signifiant le « tannage des artères. » L'Athérosclérose est un phénomène qui a pu avoir existé depuis des époques antiques même en Egypte. Elle n'avait pas lieu jusqu'au 20ème siècle cependant que le mot et ses implications cliniques sont devenus notoires.

C'était en 1575 que Fallopius a écrit d'une condition où les artères se sont dégénérées dans des os. Les anatomistes de ce temps ont noté ces artères d'ed de fi d'Ossi ou artères qui avaient tanné dans l'os comme des structures.

Johann Friedrich Crell, a en 1740 dit que ce tannant n'était pas dû à l'ossification de la transformation en os mais dû au pus.

von Haller a en 1755 constaté que ces lésions que la pensée de Crell étaient pus étaient réellement autre chose. Il les a nommées l'athérome qui dans le Grec a signifié un espace rempli de gruau comme la substance.

L'athérosclérose de condition a été employée la première fois par Jean Fréderic Martin Lobstein tandis qu'il analysait la composition des lésions artérielles calcifiées.

George Johnson décrit dans sa révision sur la maladie Lumineuse le raidissement en 1868 non calcifié et nonatheromatous des petits vaisseaux. La Mouette et le Sutton ont ensuite décrit le brosis artériocapillaire de fi qui a continué pour être des athéroscléroses appelées.

Types et pathologie d'athérosclérose

En Dépit d'être l'un pour l'autre utilisée athérosclérose est décrit sous trois entêtes - athérosclérose, sclérose et arteriolosclerosis médiaux du fi c de calci de Moenckeberg. Ces lésions ont trois traits communs comprenant le raidissement des récipients artériels, l'épaississement de la paroi artérielle et la nature dégénérative de la maladie.

Risques et complications associés avec l'athérosclérose

Ceux avec des athéroscléroses souffrent généralement de l'hypertension ou de l'hypertension.

Généralement l'athérosclérose progresse à l'athérosclérose et à ses complications. Celles-ci comprennent la maladie coronarienne, quand les plaques athéroscléreuses se produisent dans les artères du coeur. Ceci peut mener à l'angine (douleur thoracique sur l'effort), aux arythmies (des fréquences cardiaques anormales ou des rythmes) Etc.

Une Autre complication d'athérosclérose est maladie cérébro-vasculaire (cette soulève le risque de rappe ou d'un accident ischémique transitoire) et maladie artérielle périphérique (PAD) qui est progressif tannant et se rétrécissant des artères dans les pieds et les bras.

Avant avril Cashin-Garbutt, Chéris Révisé de BA (Cantab)

Sources

  1. http://www.archivesofpathology.org/doi/pdf/10.1043/1543-2165-133.8.1309
  2. http://www.arthritistrust.org/Articles_miscellaneus_Historical/Arteriosclerosis%20A%20Vital%20Message%20to%20My%20Patients.pdf
  3. http://www.preventfirst.com/education/Arteriosclerosis.pdf

Davantage de Relevé

Read in | English | Español | Français | Deutsch | Português | Italiano | 日本語 | 한국어 | 简体中文 | 繁體中文 | Nederlands | Русский | Svenska | Polski
Comments
The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News-Medical.Net.
Post a new comment
Post