Advertisement

Quelle est Radiologie ?

Par M. Tomislav Meštrović, DM, PhD

La Radiologie représente un branchement de médicament qui traite l'énergie rayonnante dans le diagnostic et la demande de règlement des maladies. Cette zone peut être divisée en deux zones larges - radiologie diagnostique et radiologie interventionnelle. Un médecin qui se spécialise en radiologie est radiologue appelé.

Les résultats d'une étude de représentation ne se fondent pas simplement sur le signe ou la qualité de son exécution technique. Le spécialiste en radiologie Diagnostique représente la dernière barrette dans le réseau diagnostique, car ils recherchent l'information appropriée d'image pour évaluer et supporter finalement un diagnostic sain.

Histoire de la radiologie

Fonctionnant dans un laboratoire sombre dans Würzburg en Allemagne en 1895, Wilhelm Conrad Röntgen a remarqué qu'un écran peint avec du matériau fluorescent dans la même salle, mais quelques pieds à partir d'un tube cathodique qu'il avait activé et rendu opaque, commencé à briller par fluorescence.

Le Roentgen a identifié que l'écran répondait à la production avoisinante des rayons inconnus transmis invisiblement par la salle qui il les « Rayons X » appelés. Des Images radiographiques ont commencé à être produites, commençant comme paquet d'impulsions de rayonnement ionisant et entraînant une image de contraste sur une pièce de film.

Pour sa découverte, le Roentgen a été honoré du premier Prix Nobel dans la Physique en 1901, et le public a été fasciné avec les développements et les implications de suite. Cependant, de premiers radiologues n'ont pas été préoccupés par les effets négatifs potentiels des Rayons X, ainsi des mesures de protection n'ont pas été introduites jusqu'en 1904 après que la mort de Clarence Lanternent (l'assistant à long terme de Thomas Edison dans la fabrication et le test de Rayon X).

Techniques de Radiologie

Assimilé aux images produites en 1895, des images radiographiques conventionnelles (habituellement diminuées aux Rayons X) sont produites par une combinaison de rayonnement ionisant (sans matériaux ajoutés de contraste tels que le baryum ou l'iode) et de lumière heurtant une surface photosensible, qui produit consécutivement une image latente qui est ultérieurement traitée.

Les principaux avantages de la radiographie conventionnelle sont bas prix relatif des images et la possibilité pour les obtenir pratiquement n'importe où à l'aide des machines mobiles ou portatives (par exemple, mammographie). Les Inconvénients sont le domaine limité des densités qu'il peut expliquer et l'utilisation du rayonnement ionisant.

La Tomodensitométrie (CT) représente actuel cheval de labour de la radiologie. Les Développements récents permettent les balayages tridimensionnels extrêmement rapides qui peuvent produire des parts bidimensionnelles dans toutes les orientations possibles, ainsi que les reconstructions en trois dimensions sophistiquées. Cependant, la dose de rayonnement demeure élevée, ainsi un signe très strict pour chaque CT destiné est nécessaire.

L'Échographie est toujours la technologie la meilleur marché et la plus inoffensive en radiologie, qui est la raison pour laquelle beaucoup de médecins en dehors de la radiologie utilisent cette technique. Les sondes d'Ultrason emploient l'énergie acoustique au-dessus de la fréquence audible des êtres humains afin de produire des images. Car il n'y a aucun rayonnement ionisant avec cette modalité, il est particulièrement utile dans la représentation des enfants et des femmes enceintes.

L'Imagerie par résonance magnétique (MRI) se sert de l'énergie potentielle enregistrée dans les atomes d'hydrogène du fuselage. Ces atomes sont manipulés par des champs magnétiques et des pouls très intenses de radiofréquence pour produire la quantité adéquate de localiser et d'énergie tissu-particulière qui sera employée par des programmes informatiques hautement sophistiqués afin de produire des images bidimensionnelles et en trois dimensions. Le principal avantage est qu'aucun rayonnement ionisant n'est utilisé.

La Fluoroscopie représente une modalité où des Rayons X sont utilisés en exécutant la visualisation en temps réel du fuselage, tenant compte du bilan des parties du corps, du flux géré de contraste et des modifications de positionner des os et des articulations. Les doses de Rayonnement en fluoroscopie sont sensiblement plus élevées si comparées à la radiographie conventionnelle, autant d'images sont saisies pour chaque minute de la procédure.

Des images Nucléaires de médicament sont effectuées en donnant au patient un matériau radioactif de courte durée, et puis utilisant le balayeur gamma d'appareil-photo ou d'émission de positons qui enregistre la radiothérapie émanant du patient. La Plupart Des modalités nucléaires communes de médicament utilisées dans la pratique clinique sont tomographie (SPECT) de tomographie par émission de photon unique et d'émission de positons (PET).

En Conclusion, les avances dans le matériel et les augmentations de la puissance des ordinateurs ont laissé combiner des positionnements de représentation de données des modalités variées en radiologie ; l'utilisation la plus populaire de ceci a été intégration des données nucléaires fonctionnelles de médicament d'ANIMAL FAMILIER avec les données anatomiques de CT (PET/CT), qui ont actuel l'utilisation répandue dans la représentation du cancer.

Sources

  1. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3520298/
  2. http://www.who.int/diagnostic_imaging/imaging_modalities/en/
  3. https://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/007451.htm
  4. www.nps.org.au/.../imaging-compared
  5. Harengs W. Learning Radiology : Identification des Éléments. Les Sciences de Santé d'Elsevier, Philadelphie, 2015 ; Pp. 1-7.
  6. Eastman GW, Wald C, Crossin J. Getting Started en Radiologie Clinique : De l'Image au Diagnostic. Georg Thieme Verlag, Stuttgart, Allemagne, 2006 ; Pp. 6-17.

[Davantage de Relevé : Radiologie]

Last Updated: Jan 10, 2016

Read in | English | Español | Français | Deutsch | Português | Italiano | 日本語 | 한국어 | 简体中文 | 繁體中文 | Nederlands | Русский | Svenska | Polski
Comments
  1. Isabel Brito Isabel Brito Brazil says:

    Muito interessante ...

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News-Medical.Net.
Post a new comment
Post