Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

La maladie lumineuse - maladie rénale

La maladie lumineuse est une condition historique qui n'est pas actuel en service. Elle s'est rapportée à un groupe de maladies rénales - en médicament moderne, la condition est décrite en tant que néphrite aiguë ou continuelle.

Cet article se destine pour couvrir la pertinence historique de la maladie lumineuse, en plus des signes caractéristiques et des sympt40mes qui ont été employés dans le diagnostic et la demande de règlement de la condition.

Pertinence historique

La maladie a été baptisée du nom de Richard intelligent, qui était le premier pour décrire les sympt40mes en 1827. Il a décrit 25 cas patients concernant l'hydropisie, qui désigné maintenant couramment sous le nom de l'oedème, et lié leur à la maladie rénale dans ses états des cas médicaux.

Suivant de ceci, la recherche conduite par médecins intelligents et autres a noté une tige à l'hypertrophie cardiaque, qui a mené à la suggestion que la stimulation du coeur était impliquée.

Un cas notable de la maladie lumineuse était celui d'Arnold Ehret. Son état a été diagnostiqué en tant qu'incurable par 24 médecins respectés en Europe. Cependant, il s'est éventuellement corrigé de la maladie avec le modèle du système curatif de régime de Mucusless.

En médicament moderne, la maladie lumineuse de condition n'est plus en service et est seulement mise en référence à des fins historiques. C'est parce que la maladie est due à une vaste gamme de maladies rénales, pour lesquelles il n'y ont plus de termes signalétiques qui peuvent être employés.

Signes et sympt40mes

Les signes caractéristiques de la maladie lumineuse étaient oedème et albumine dans l'urine, qui sont également une fonction indispensable de beaucoup de conditions rénales en médicament moderne.

La large gamme de sympt40mes qui étaient souvent rapportés dans les patients présentant la maladie lumineuse comprise :

  • Oedème
  • Albumine dans l'urine
  • Hypertension
  • Inflammation des séreuses
  • Hémorragies
  • Apoplexie
  • Convulsions
  • Cécité
  • Coma

Supplémentaire, des signes de la maladie significatifs ont été notés dans les reins à l'autopsie.

Naturellement, les méthodes de diagnostic ont également différé en raison des limitations concernant la technologie et le matériel médical. Par exemple, le niveau de l'albumine dans l'urine a été trouvé par la cuillère et la coagulation de la bougie-chaleur, qui est à la différence des tests d'analyse d'urine dans la pratique aujourd'hui.

Demande de règlement

En médicament traditionnel, des patients présentant la maladie lumineuse ont été soignés avec un large éventail de techniques comme :

  • Bains chauds
  • Modifications diététiques (par exemple manière d'éviter d'alcool, de fromage et de viande rouge)
  • Herbes avec les propriétés diurétiques
  • Saignée
  • Scille
  • Digitale
  • Mercury
  • Opium
  • Laxatifs

L'efficacité de ces méthodes de demande de règlement variées considérablement entre chaque cas et les facteurs impliqués. Ce doit être prévu, comme la maladie lumineuse de condition a été employée pour décrire un ensemble de conditions grand basées sur des sympt40mes de cachet.

Aujourd'hui ces conditions sont différenciées au diagnostic pour permettre à des médecins d'indiquer exactement la cause des sympt40mes et de concevoir un régime de traitement adapté pour le cas actuel.

Références

Further Reading

Last Updated: Feb 26, 2019

Yolanda Smith

Written by

Yolanda Smith

Yolanda graduated with a Bachelor of Pharmacy at the University of South Australia and has experience working in both Australia and Italy. She is passionate about how medicine, diet and lifestyle affect our health and enjoys helping people understand this. In her spare time she loves to explore the world and learn about new cultures and languages.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Smith, Yolanda. (2019, February 26). La maladie lumineuse - maladie rénale. News-Medical. Retrieved on September 21, 2021 from https://www.news-medical.net/health/Brights-Disease-Kidney-Disease.aspx.

  • MLA

    Smith, Yolanda. "La maladie lumineuse - maladie rénale". News-Medical. 21 September 2021. <https://www.news-medical.net/health/Brights-Disease-Kidney-Disease.aspx>.

  • Chicago

    Smith, Yolanda. "La maladie lumineuse - maladie rénale". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Brights-Disease-Kidney-Disease.aspx. (accessed September 21, 2021).

  • Harvard

    Smith, Yolanda. 2019. La maladie lumineuse - maladie rénale. News-Medical, viewed 21 September 2021, https://www.news-medical.net/health/Brights-Disease-Kidney-Disease.aspx.

Comments

  1. Karen Sue Reed Karen Sue Reed United States says:

    My great grandmother, died in 1921 of Bright's Disease. Just wondering if it's hereditary?

    • Elaine Lone Elaine Lone Canada says:

      My grandmother died in 1946 at the age of 46 and I remember my mother telling me it was from 'Brights Disease' an umbrella term to cover a number of kidney ailments. My mother always had issues with her kidneys especially when she got older. Sadly mother passed away five years ago after a surgical procedure (small bowel blockage) as her kidneys started to fail. We were aware of it as the surgeon told us that there was a very real chance that she wouldn't make it due to her kidneys, nephritis. Since our late 20's both my elder brother and I have had kidney problems. The worst so far being kidney stones. I've never looked up whether or not 'Bright's Disease' aka bad kidneys is hereditary but what three generations of my family have gone through because of their kidneys I'd say there's a good chance.

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.