Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

COVID-19 et maux de tête

COVID-19 est une maladie respiratoire caractérisée principalement par des sympt40mes de toux, de fièvre, et de difficultés respiratoires. Cependant, il y a des sympt40mes notables qui sont très courants dans COVID-19 comprenant la perte du sens du goût/d'odeur et de la douleur corporelle/des mal, y compris le mal de tête.

Depuis que la pandémie a commencé début 2020, les caractéristiques épidémiologiques et de cas ont énormément amélioré la notre connaissance et compréhension des sympt40mes, du cours de la maladie et des stratégies de demande de règlement pour COVID-19.

Les sympt40mes principaux de COVID-19 qui la discernent d'autres maladies respiratoires telles que la grippe (grippe) et le rhume sont la perte du sens du goût ou odeur. Hormis cela, il y a superposition grande dans les sympt40mes de la grippe et du COVID-19, y compris la fièvre/frissons, les mal, la fatigue, l'angine, étouffant/écoulement nasal et le mal de tête.

covid de mal de têteCrédit d'image : TANAPAT LEK.JIW/Shutterstock.com

La prévalence du mal de tête dans les patients COVID-19 varie de 10-30% dans ceux hospitalisés avec COVID-19 et environ de 6-10% de tous les patients symptomatiques. Tandis que seul le mal de tête n'est pas probablement lié à COVID-19, mal de tête présentant à côté d'une fièvre ou toux, et réellement perte de goût/d'odeur peut être un bon indice de l'infection.

Le type de mal de tête peut également être un indicateur de COVID-19. La gravité des maux de tête dans COVID-19 également varie du modéré (mal de tête mat) à sévère et pourrait être liée à la gravité de l'infection. Ceux avec des céphalées sévères peuvent présenter avec des sympt40mes comme une migraine comprenant la palpitation ou des sensations et aggravation palpitantes avec des mouvements de tête/col.

La cause de céphalée dans COVID-19 peut être attribuée au coronavirus 2 (SARS-CoV-2) de syndrôme respiratoire aigu sévère grippant à ACE2 sur des fins de nerf trijumeau dans la fosse nasale et entraînant l'activation trigeminovascular, en plus de l'inflammation systémique (cytokines accrues). C'est le plus susceptible la cause de la perte du sens du goût et de l'odeur aussi. Que ces sympt40mes se développent ou pas peuvent être liés à la charge virale dans la fosse nasale et l'infection active à ce site près des nerfs crâniens, ainsi qu'à la réaction immunitaire différentielle qui se produit.  

Mal de tête en tant que facteur prédictif de l'exposé COVID-19 et de la gravité

Une étude récente publiée dans le tourillon du mal de tête et de la douleur, visant pour caractériser la présentation clinique du mal de tête dans les gens avec des maux de tête existants ou neufs et ceux avec ou sans COVID-19. Patients avec COVID-19 qui a précédemment souffert des maux de tête rapportés qui leurs maux de tête neufs étaient différents de leurs maux de tête précédents (80%) avec l'autant d'en tant que 50% de ces enregistrement d'exposés complet différents/nouveaux de mal de tête. Ce contrastait avec ceux avec l'histoire de mal de tête sans infection COVID-19 qui des maux de tête assimilés en grande partie rapportés tout au long de la période universelle à avant la pandémie.

Des patients COVID-19 qui ont eu des maux de tête neufs, la gravité la plus fréquente était celle de doux pour modérer les maux de tête (48%) avec les la plupart des céphalées sévères (2%) étant limitées à ceux dans l'hôpital. Tandis qu'autant de car la moitié de tous les patients COVID-19 dans cette étude a eu les sympt40mes typiques de la fièvre et de la toux, la diarrhée et le mal d'estomac étaient présents dans l'autant d'en tant que 58% et perte de goût/d'odeur dans l'autant d'en tant que 60%.

Intéressant, le déclencheur primaire pour le mal de tête dans les patients COVID-19 positifs était l'infection elle-même et des médicaments employés pour traiter des sympt40mes, alors que le déclencheur primaire pour le mal de tête dans les personnes COVID-19 négatives avec le mal de tête était tension et isolement social.

La présence plus forte du mal de tête dans les patients COVID-19 a été associée à ceux qui a eu une histoire des maux de tête bilatéraux, ceux avec des durées au-dessus de 72hrs, maux de tête résistants analgésiques, étant mâles (quoique les maux de tête étaient généralement plus fréquents dans les femelles comprenant une plus forte présence des maux de tête comme une migraine comparés aux mâles), et la présence de l'autre neurologique et des symptômes gastro-intestinaux qui étaient tous ont été associés à un risque accru de avoir un mal de tête neuf avec l'infection COVID-19.

Crédit dCertains des sympt40mes COVID-19. Crédit d'image : elenabsl/Shutterstock.com

Des des autres étudient publié dans le tourillon Cephalagia, reflété plusieurs des découvertes décrites dans l'étude précédente confirmant la présence plus forte du mal de tête dans les patients présentant la perte du goût/d'odeur (54% contre 16%). En outre, le mal de tête était hautement rapporté dans de plus jeunes patients comparés (particulièrement à des patients plus âgés de mâle plus âgé). Intéressant, la présence du mal de tête dans COVID-19 a été associée réellement à une durée plus courte de la maladie comparée à ceux sans mal de tête.

En outre, les niveaux des cytokines spécifiques telles que l'IL-6 (connu pour être impliqué dans des tempêtes de cytokine) étaient inférieurs dans ceux avec des maux de tête à ceux sans et plus stables si hospitalisés. En conclusion, autant de car 37% (de 130 patients) a eu des maux de tête de persistance pendant 6 semaines après des sympt40mes initiaux, et 21% de patients présentant le mal de tête rapporté de persistance de maux de tête en tant que leur premier sympt40me de COVID-19. Ainsi, le mal de tête dans ce sous-ensemble de cohorte était le sympt40me prodromal et persistant concernant COVID-19.

En résumé, le mal de tête est un symptôme commun de COVID-19 après des sympt40mes de fièvre, de toux et de la perte de goût/d'odeur. Il y a une corrélation positive entre avoir d'autres sympt40mes neurologiques et cela du mal de tête. De la preuve a proposé qu'avoir un mal de tête puisse être associé à un cours légèrement plus court de la maladie et aux niveaux plus bas des cytokines spécifiques. Cependant, quelques patients qui se plaignent de maux de tête au début de leur infection peuvent également souffrir des maux de tête persistants plusieurs semaines plus tard. Plus de preuve est nécessaire à ce stade conclure définitivement certaines de ces associations, ainsi que de sonder les mécanismes derrière ceci.

Références

Further Reading

Last Updated: Feb 24, 2021

Dr. Osman Shabir

Written by

Dr. Osman Shabir

Osman is a Postdoctoral Research Associate at the University of Sheffield studying the impact of cardiovascular disease (atherosclerosis) on neurovascular function in vascular dementia and Alzheimer's disease using pre-clinical models and neuroimaging techniques. He is based in the Department of Infection, Immunity & Cardiovascular Disease in the Faculty of Medicine at Sheffield.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Shabir, Osman. (2021, February 24). COVID-19 et maux de tête. News-Medical. Retrieved on April 17, 2021 from https://www.news-medical.net/health/COVID-19-and-Headache.aspx.

  • MLA

    Shabir, Osman. "COVID-19 et maux de tête". News-Medical. 17 April 2021. <https://www.news-medical.net/health/COVID-19-and-Headache.aspx>.

  • Chicago

    Shabir, Osman. "COVID-19 et maux de tête". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/COVID-19-and-Headache.aspx. (accessed April 17, 2021).

  • Harvard

    Shabir, Osman. 2021. COVID-19 et maux de tête. News-Medical, viewed 17 April 2021, https://www.news-medical.net/health/COVID-19-and-Headache.aspx.

Comments

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.