Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Catégorie de cancer

Des cancers peuvent être classifiés par leur site primaire d'origine ou par leurs types histologiques ou de tissu.

Catégorie par le site d'origine

Par le site primaire d'origine, les cancers peuvent être des types spécifiques comme le cancer du sein, le cancer de poumon, le cancer de la prostate, le cancer à cellules rénales de cancer de foie (cancer de rein), le cancer, le cancer du cerveau oraux etc.

Catégorie par des types de tissu

La norme internationale pour la catégorie et la nomenclature des histologies est la catégorie internationale des maladies pour l'oncologie, la troisième édition (ICD-O-3). Cette catégorie est basée sur l'ICD-O-3.

Basé sur des cancers de types de tissu peut être classifié dans six catégories importantes :

1. Carcinome

Ce type de cancer provient de la couche épithéliale de cellules qui forment la garniture des parties externes du fuselage ou des garnitures internes des organes dans le fuselage.

Les carcinomes, malignités de tissu épithélial, représentent 80 à 90 pour cent de toutes les caisses de cancer puisque des tissus épithéliaux le plus abondamment sont trouvés dans le fuselage d'être présents dans la peau au revêtement et à la garniture des organes et des coursives internes, telles que le tractus gastro-intestinal.

De carcinomes organes ou presse-étoupe d'affect habituellement capables de la sécrétion comprenant le sein, les poumons, la vessie, le côlon et la prostate.

Les carcinomes sont de deux types - adénocarcinome et cancer épidermoïde. L'adénocarcinome se développe dans un organe ou le presse-étoupe et le cancer épidermoïde provient de l'épithélium squamous. Les adénocarcinomes peuvent affecter des membranes de mucus et sont des premiers vus comme muqueuse blanche plaque plaque épaissie. Ceux-ci écartent rapidement des cancers.

2. Sarcome

Ces cancers proviennent de la liaison et des tissus de soutien comprenant des muscles, des os, le cartilage et la graisse. Le cancer des os est l'un des sarcomes nommés ostéosarcome. Il affecte les jeunes le plus couramment. Les sarcomes apparaissent comme le tissu en lequel ils se développent.

D'autres exemples comprennent le chondrosarcome (du cartilage), le léiomyosarcome (muscles lisses), le rhabdomyosarcome (muscles squelettiques), le sarcome de Mesothelial ou le mésothéliome (garniture membraneuse des cavités du corps), le fibrosarcome (tissu fibreux), l'angiosarcome ou le hemangioendothelioma (vaisseaux sanguins), le Liposarcoma (tissu adipeux ou gras), le gliome ou l'astrocytome (tissu conjonctif neurogène trouvé dans le cerveau), le Myxosarcoma (tissu conjonctif embryonnaire primitif) et le Mesenchymous ou la tumeur mésodermique mélangée (types mélangés de tissu conjonctif).

3. Myélome

Ceux-ci proviennent des cellules de plasma de la moelle osseuse. Les cellules de plasma sont capables de produire les anticorps variés en réponse aux infections. Le myélome est un type de cancer de sang.

4. Leucémie

Ceci un groupe de cancers qui sont groupés chez des cancers de sang. Ces cancers affectent la moelle osseuse qui est le site pour la production des globules sanguins. Si cancéreuse, la moelle osseuse commence à produire les globules blancs immatures excessifs qui n'exécutent pas leurs actions habituelles et le patient est souvent à infection encline.

Les types de leucémie comprennent :

  • Leucémie myelocytic aiguë (AML) - ce sont malignité de la suite myéloïde et granulocytaire de globule blanc vue dans l'enfance.
  • Leucémie myelocytic continuelle (CML) - ceci est vu dans l'âge adulte.
  • La leucémie lymphatique, lymphocytique, ou lymphoblastique aiguë (TOUTE) - ceux-ci sont malignité de la suite lymphoïde et lymphocytique de globule sanguin vue dans l'enfance et jeunes adultes.
  • La leucémie lymphatique, lymphocytique, ou lymphoblastique continuelle (CLL) - ceci est vue dans les personnes âgées.
  • Polycythemia Vera ou erythremia - c'est cancer des produits variés de globule sanguin avec une prédominance des hématies.

5. Lymphome

Ce sont des cancers du système lymphatique. À la différence des leucémies, qui affectent le sang et sont « les cancers liquides » appelés, les lymphomes sont des « cancers solides ». Ceux-ci peuvent affecter les ganglions lymphatiques aux sites spécifiques comme l'estomac, le cerveau, les intestins etc. Ces lymphomes désigné sous le nom des lymphomes extranodal.

Les lymphomes peuvent être de deux types - des lymphomes de lymphome hodgkinien et de non hodgkinien. En lymphome de Hodgkin il y a de présence caractéristique des cellules de Reed-Sternberg dans les prélèvements de tissu qui ne sont pas présents dans le lymphome non Hodgkinien.

6. Types mélangés

Ceux-ci ont deux composantes ou plus du cancer. Certains des exemples comprennent la tumeur mésodermique mélangée, le carcinosarcoma, le carcinome adenosquamous et le teratocarcinoma. Blastomas sont un autre type qui concerne les tissus embryonnaires.

Catégorie par la pente

Des cancers peuvent également être classifiés selon la pente. L'anomalie des cellules en ce qui concerne entourer les tissus normaux détermine la pente du cancer. L'anomalie croissante augmente la pente, de 1-4.

Les cellules qui sont bien différenciées attentivement ressemblent aux cellules spécialisées normales et appartiennent aux tumeurs de qualité inférieure. Les cellules qui sont indifférenciées sont hautement anormales en ce qui concerne des tissus environnants. Ce sont des tumeurs de haute catégorie.

  • Pente 1 - cellules différenciées bonnes avec la légère anomalie
  • Pente 2 - des cellules sont modérément différenciées et légèrement plus anormal
  • Pente 3 - des cellules sont mauvais différenciées et très anormal
  • Pente 4 - les cellules sont immatures et primitives et indifférenciées

Catégorie par l'étape

Des cancers sont également classifiés individuellement selon leur étape. Il y a plusieurs types de méthodes d'échafaudage. La méthode la plus utilisée généralement emploie la catégorie en termes de taille de la tumeur (t), degré de la participation régionale d'écart ou de noeud (n), et métastase à distance (m). C'est appelé l'échafaudage de TNM.

Par exemple, T0 ne signifie aucune preuve des tumeurs, le T1 à 4 signifie la taille de la tumeur croissante et la participation et le Tis signifie in situ de carcinome ou limité pour apprêter des cellules. De même N0 ne signifie aucune participation nodale et N 1 4 signifie des degrés croissants de participation de ganglion lymphatique. Nx signifie que la participation de noeud ne peut pas être évaluée. La métastase est encore classifiée dans deux - M0 ne signifie aucune preuve d'écart éloigné tandis que M1 signifie la preuve de l'écart éloigné.

Des étapes peuvent être divisées selon la catégorie d'échafaudage de TNM. L'étape 0 indique le cancer étant in situ ou limité apprêter des cellules tandis que l'étape I indique le cancer étant limité au tissu d'origine. La phase II indique l'écart limité de gens du pays, la phase II indique l'écart local et régional considérable tandis que l'étape IV est cancer avancé avec l'écart et la métastase éloignés.

Further Reading

Last Updated: Feb 26, 2019

Dr. Ananya Mandal

Written by

Dr. Ananya Mandal

Dr. Ananya Mandal is a doctor by profession, lecturer by vocation and a medical writer by passion. She specialized in Clinical Pharmacology after her bachelor's (MBBS). For her, health communication is not just writing complicated reviews for professionals but making medical knowledge understandable and available to the general public as well.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Mandal, Ananya. (2019, February 26). Catégorie de cancer. News-Medical. Retrieved on September 17, 2021 from https://www.news-medical.net/health/Cancer-Classification.aspx.

  • MLA

    Mandal, Ananya. "Catégorie de cancer". News-Medical. 17 September 2021. <https://www.news-medical.net/health/Cancer-Classification.aspx>.

  • Chicago

    Mandal, Ananya. "Catégorie de cancer". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Cancer-Classification.aspx. (accessed September 17, 2021).

  • Harvard

    Mandal, Ananya. 2019. Catégorie de cancer. News-Medical, viewed 17 September 2021, https://www.news-medical.net/health/Cancer-Classification.aspx.

Comments

  1. Vadim Shapoval Vadim Shapoval Ukraine says:

    New cancer classification system may revolutionize diagnoses and treatments. Cancers may be classified by their primary site of origin or by their histological or tissue types or even by their genetic and molecular types. Human cancer classification is currently based on the idea of cell of origin, light and electron microscopic attributes of the cancer. Recent innovative techniques in biology have provided a wealth of information on iron-metabolism-changes in cancerous cells. Future cancer treatment may be advanced by using an iron model of cancer classification. Cancer encompasses a class of heterogeneous diseases that differ on a cellular and molecular level - even within subtype. Rather than gradually collecting many tiny mutations, cancerous cells can dramatically acquire macromutations (large genomic leaps, tens or even hundreds of structural rearrangements in genomic regions). The mechanisms of chromothripsis (chromosome shattering) are not well understood if microbiological information (cancer occurs when cellular iron overload affects DNA, RNA, chromosomes, even mitoses) is ignored. If cancer encompasses a class of local/regional iron-overload diseases (pancreatic cancer - local iron overload in the cells in the pancreas; lung cancer - local iron overload in the cells in the lung), most cancers can be adequately treated with surgical procedures and iron-chelating therapies (direct intratumoral injections of antiiron agents, blood donation and iron-poor diet).

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.