Prévention de fièvre dengue

La fièvre dengue est un viral infection couramment trouvé dans les régions tropicales et subtropicales qui est transporté et écart par le moustique d'aegypti d'aedes.

Actuel, il n'y a aucun vaccin à protéger contre le virus de dengue et les gens sont informés au lieu prendre des précautions raisonnables pour diminuer la probabilité d'être mordu par le moustique.

Plusieurs facteurs peuvent aider à éviter les dégagements de ces insectes et à les comprendre :

Conscience

La conscience est la première étape dans la prévention. Les gens devraient s'assurer qu'ils se rendent compte de s'il y a un risque d'infection de dengue et être prêt à se protéger s'ils se déplacent à une région où l'infection est courante.

Contrôle de vecteur

La multiplication du moustique qui est porteur du virus de dengue peut être évitée en assurant tous les endroits sont dégagée des sites de reproduction potentielles.

Les moustiques d'aegypti d'aedes multiplient près de l'eau et pondent leurs oeufs dans les récipients de murs d'eau, ainsi ces insectes sont des réservoirs proches courants de l'eau, des fosses septiques non scellées, des fontaines décoratives, des pneus et des bouteilles jetées ou des bateaux et d'autres véhicules qui peuvent recueillir l'eau tandis que stationnaires.

Souvent, pleuvoir à torrents une couche mince de kérosène ou un pétrole différent au-dessus de l'eau stagnante aide à éviter la reproduction des larves de moustique. Le contrôle de vecteur peut également être réalisé utilisant petit, moustique-mangeant les poissons et les copepods (crustacés minuscules) qui mangent les larves de moustique et évitent l'écart.

Prévention des dégagements de moustique

Un dégagement unique du moustique d'aegypti d'aedes est assez souvent de transmettre l'infection de dengue et la protection adéquate contre des dégagements de moustique est importante. Les mesures conservatoires simples telles que les vêtements s'usants qui couvrent le corps entier, dormant sous une moustiquaire la nuit et employant un insectifuge peuvent aider à éviter des dégagements.

À la différence du moustique malaria-transportant d'anophèles, qui alimente principalement entre le 17h et le 9h du matin, le moustique d'aegypti d'aedes tend à mordre au cours de la journée et ces méthodes de prévention doivent pour cette raison être appliquées par jour.

Un insectifuge devrait être pulvérisé sur la peau et autour de l'endroit de sommeil. Appliqué répulsif à la peau doit être réappliqué fréquemment. Les produits répulsifs les plus efficaces contiennent le diéthyltoluamide (DEET) et sont procurables sous forme de pulvérisateurs, gaines às bille, collent et l'écrèment.

Last Updated: Feb 26, 2019

Dr. Ananya Mandal

Written by

Dr. Ananya Mandal

Dr. Ananya Mandal is a doctor by profession, lecturer by vocation and a medical writer by passion. She specialized in Clinical Pharmacology after her bachelor's (MBBS). For her, health communication is not just writing complicated reviews for professionals but making medical knowledge understandable and available to the general public as well.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Mandal, Ananya. (2019, February 26). Prévention de fièvre dengue. News-Medical. Retrieved on June 20, 2019 from https://www.news-medical.net/health/Dengue-Fever-Prevention.aspx.

  • MLA

    Mandal, Ananya. "Prévention de fièvre dengue". News-Medical. 20 June 2019. <https://www.news-medical.net/health/Dengue-Fever-Prevention.aspx>.

  • Chicago

    Mandal, Ananya. "Prévention de fièvre dengue". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Dengue-Fever-Prevention.aspx. (accessed June 20, 2019).

  • Harvard

    Mandal, Ananya. 2019. Prévention de fièvre dengue. News-Medical, viewed 20 June 2019, https://www.news-medical.net/health/Dengue-Fever-Prevention.aspx.

Comments

  1. Aseni Desilva Aseni Desilva Sri Lanka says:

    We did a study on ‘Correlation of clinical presentation and laboratory confirmation of dengue patients.’ The proportion of laboratory confirmed dengue patients were 56%. Mean platelet count and PCV in laboratory confirmed dengue patients were 60 269/mm and 41% (range 27-61%) and in non-dengue patients were 106 318/mm and 41.6% (range 29-53%). Based on WHO criteria for diagnosis of dengue, headache (48/56), retro-orbital pain (30/56), limb pain (51/56) and external bleeding (29/56) showed significant association with dengue. Neck pain (10/56), and lymphadenopathy (3/56) did not show significant association with dengue. The infection was confirmed as dengue fever in 11% and dengue hemorrhagic fever in 89% based on WHO criteria. https://goo.gl/GKiqaZ

  2. Akhil Arya Akhil Arya India says:

    Your article with respect to Dengue Fever is great. I feel extraordinary joy to be in contact with you and your experience and learning in the field of homeopathy. Much obliged for recalling that me through sends.

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News-Medical.Net.
Post a new comment
Post