Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Diagnostic et demande de règlement de l'arthrite idiopathique juvénile

L'arthrite idiopathique juvénile (JIA) est une condition de parapluie qui décrit un certain nombre de conditions comportant l'inflammation commune chez les enfants en dessous de l'âge de 16 ans. Il y a sept types décrits :

  1. JIA systémique, avec la grosse fièvre souvent accompagnée d'une éruption au-dessus des joints affectés, de l'hypertrophie de ganglion lymphatique, et de l'hépatosplénomégalie.
  2. Oligoarticular JIA, dans lequel quatre ou moins de joints sont affectés pendant les six premiers mois.
  3. JIA polyarticular facteur-positif rhumatoïde où cinq joints ou plus sont affectés et le facteur rhumatoïde est positif. La condition ressemble à l'arthrite rhumatoïde adulte.
  4. JIA polyarticular facteur-négatif rhumatoïde où cinq joints ou plus sont enflammés mais le facteur rhumatoïde est négatif. Les yeux sont souvent affectés dans cette variante.
  5. JIA Psoriasique-associé dans lequel le psoriasis et les JIA sont présents.
  6. JIA lié Enthesitis où l'inflammation de joint est accompagnée de tendresse au-dessus des points de pièce d'assemblage des tendons et des ligaments aux os, et inflammation ailleurs dans le fuselage.
  7. JIA indifférencié avec des configurations non-particulières de toute catégorie, ou avec les configurations superposantes.

Les signes et les sympt40mes varient du type au type, et même entre les personnes. Quelques enfants ne se plaignent pas de la douleur au début. D'autres peuvent manifester des sympt40mes systémiques et des signes. Ainsi le diagnostic de JIA est essentiellement basé en circuit :

  1. Les caractéristiques cliniques
  2. Les découvertes de laboratoire
  3. Les antécédents familiaux

Caractéristiques cliniques de JIA

JIA peut apparaître comme :

  1. Boiter pendant le matin
  2. Dureté d'un ou plusieurs joints particulièrement après une période de reste ou de sommeil
  3. Restriction du mouvement des joints affectés
  4. Hésitation pour employer les joints affectés
  5. Fièvre qui persiste pour des jours et des semaines, parfois accompagnée d'une éruption au-dessus des joints qui vient et est assorties à la fièvre ; perte de grammage
  6. Gonflement, inflammation, et douleur communs
  7. Problèmes avec de bons mouvements de moteur
  8. Participation d'oeil avec ou sans des sympt40mes, consistant en grande partie en uvéite ou irido-cyclite. Ceci peut être montré comme inflammation des yeux, la douleur oculaire ce qui empire sur regarder la lumière, et change dans l'acuité visuelle.

La signification des sympt40mes et des signes en termes d'activité sociale et scolaire de l'enfant devrait également être évaluée. Des antécédents familiaux attentifs devraient être pris pour recenser des affections auto-immune dans la famille.

Inspection matérielle

Tous les joints doivent être examinés pour rechercher :

  1. Inflammation des synoviales
  2. Défaut de forme
  3. Mobilité

Des signes généraux devraient être recherchés, comme la fièvre, l'hypertrophie de ganglion lymphatique, l'hépatosplénomégalie, ou les modifications de peau/clou/cheveu.

L'accroissement devrait être évalué en termes de hauteur et grammage.

Si on soupçonne JIA, des inspections ophtalmiques devraient être exécutées pour capter la participation d'oeil

Découvertes de laboratoire

Des prises de sang peuvent être exigées pour éliminer d'autres conditions que l'imitateur JIA, comprenant :

  1. Lupus érythémateux disséminé
  2. Infections
  3. Cancers d'enfance
  4. La maladie de Lyme
  5. Maladies des os

Les tests qui sont commandés peuvent comprendre des tests pour classifier JIA :

  1. Facteur rhumatoïde
  2. Anticorps antinucléaires (ANA)
  3. HLA B27

D'autres tests sont utiles pour trouver la présence de la maladie auto-immune :

  1. Hémogramme (CBC)
  2. Vitesse de sédimentation globulaire (ESR)
  3. Protéine C réactive (CRP)
  4. D'autres tests tels que le dsDNA, le C3, le C4 et l'analyse d'immunoglobuline
  5. Rayons X des joints et de la poitrine
  6. Scintigraphies osseuses
  7. Électrocardiogramme

Demande de règlement

La demande de règlement de JIA est basée sur arrêter l'activité inflammatoire dans les joints :

  1. Détendez les sympt40mes de la douleur et de la restriction du mouvement
  2. Évitez les dégâts communs
  3. Introduisez en tant que fonctionnement commun normal comme possible

La demande de règlement de JIA est multidisciplinaire.

Traitements par anti-inflammatoire non stéroïdien

Le traitement principal est habituellement avec des traitements par anti-inflammatoire non stéroïdien (NSAIDs). Des soins doivent être pris pour concevoir en fonction la dose le grammage de l'enfant. De plus, on devrait observer des précautions contre la gastrite, comme donner le médicament avec la nourriture. Ces médicaments sont les plus efficaces quand la condition est articulaire oligo.

Corticoïdes systémiques

Des corticoïdes systémiques ne sont pas habituellement préférés chez les enfants dus aux effets toxiques du traitement prolongé, y compris des troubles de la croissance, le syndrome de Cushing, des cataractes, et l'ostéoporose. Une fois absolument requis ils devraient être employés dans car des doses inférieures comme sont nécessaires pour fournir des effets de traitement, et pour aussi limité un moment que possible.

Médicaments Anti-Rhumatismaux de Maladie-Modification

Au cas où l'enfant ne répondrait pas à ces agents, une deuxième ligne de demande de règlement est ajoutée. Ce sont appelés les médicaments Anti-Rhumatismaux de Maladie-Modification (DMARDs), et comprennent les types variés comme :

  1. Agents suppressifs immunisés
  2. Le Biologics tel que les inhibiteurs nécrotiques antitumoraux (TNF) monoclonaux de facteur-alpha, sont particulièrement utile sous les formes plus actives de la maladie, qui montrent l'étape progressive rapide, et en cas de participation d'oeil, pour empêcher aveugler des complications.
  3. Des antagonistes d'interleukine, particulièrement IL-1 et IL-6, se sont avérés pour induire des réductions saisissantes de l'inflammation et des dégâts dans JIA systémique. Les médicaments d'anticorps monoclonal sont procurables que la case IL-1 et l'IL-6.
  4. Les inhibiteurs à cellule T de costimulation empêchent antigène-présenter des cellules d'activer des cellules de T.
  5. Antagonistes de cellules de B CD20
  6. Les injections intra-articulaires de corticoïde peuvent être utiles en réglant l'inflammation commune unique, et peuvent obvier au besoin d'autres médicaments. Elles sont également employées quand la demande de règlement systémique n'a pas provoqué la rémission de l'inflammation dans quelques joints, ou soient employées au cours de la période où des demandes de règlement plus avancées ont été commencées mais leur effet n'est pas devenu évident.

Les essais sont encore en cours pour déterminer la sécurité d'une utilité à long terme du biologics. Les principales préoccupations semblent être qu'elles peuvent potentiellement induire des infections, des phénomènes auto-immune, et des malignités.

Mesures auxiliaires

L'exercice des joints est essentiel pour optimiser la mobilité et pour réduire la douleur. Ceci peut être fait par des exercices matériels sous la direction d'un physiothérapeute, ou par des activités telles que la natation ou la marche. Des enfants devraient toujours être rappelés de réchauffer avant qu'ils débutent des exercices car les joints sont souvent raides.

Le soutien psychologique peut être exigé pour les enfants qui souffrent de la dépression ou de l'inquiétude, ainsi que ceux qui ont la douleur significative.

L'invalidité ou la douleur permanente peut indiquer le besoin de chirurgie réparatrice telle que le remontage commun.

Le dépistage génétique actuel est évalué pour son utilité dans le cours de prévision de la maladie ainsi qu'en sélectant le traitement optimal pour différentes formes de JIA.

Références

Further Reading

Last Updated: Feb 26, 2019

Dr. Liji Thomas

Written by

Dr. Liji Thomas

Dr. Liji Thomas is an OB-GYN, who graduated from the Government Medical College, University of Calicut, Kerala, in 2001. Liji practiced as a full-time consultant in obstetrics/gynecology in a private hospital for a few years following her graduation. She has counseled hundreds of patients facing issues from pregnancy-related problems and infertility, and has been in charge of over 2,000 deliveries, striving always to achieve a normal delivery rather than operative.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Thomas, Liji. (2019, February 26). Diagnostic et demande de règlement de l'arthrite idiopathique juvénile. News-Medical. Retrieved on June 19, 2021 from https://www.news-medical.net/health/Diagnosis-and-Treatment-of-Juvenile-Idiopathic-Arthritis.aspx.

  • MLA

    Thomas, Liji. "Diagnostic et demande de règlement de l'arthrite idiopathique juvénile". News-Medical. 19 June 2021. <https://www.news-medical.net/health/Diagnosis-and-Treatment-of-Juvenile-Idiopathic-Arthritis.aspx>.

  • Chicago

    Thomas, Liji. "Diagnostic et demande de règlement de l'arthrite idiopathique juvénile". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Diagnosis-and-Treatment-of-Juvenile-Idiopathic-Arthritis.aspx. (accessed June 19, 2021).

  • Harvard

    Thomas, Liji. 2019. Diagnostic et demande de règlement de l'arthrite idiopathique juvénile. News-Medical, viewed 19 June 2021, https://www.news-medical.net/health/Diagnosis-and-Treatment-of-Juvenile-Idiopathic-Arthritis.aspx.

Comments

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.