Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Demande de règlement d'emphysème

L'emphysème est l'une des affections pulmonaires courantes ces font partie de la bronchopneumopathie chronique obstructive (COPD). Le management de cette condition comprend des modifications de mode de vie, des exercices, rééducation ainsi que pharmacothérapie pulmonaire et chirurgie.

Arrêt du fumage

Le fumage (ainsi que l'exposition passive à la fumée de cigarette) demeure l'une des causes les plus connues et le plus attentivement associées de l'emphysème. La première étape à traiter l'emphysème est d'arrêter de fumer.

Le traitement de remontage de nicotine et d'autres aides et médicaments de désaccoutumance du tabac peuvent être employés pour arrêter de fumer.

Les études comme l'étude de santé de poumon ont prouvé qu'arrêtant de fumer à tout moment même après que le diagnostic de l'emphysème peut aider à réduire le risque d'étape progressive des dégâts de poumon.

Modifications de mode de vie

Les habitudes saines de mode de vie comprennent une alimentation équilibrée saine ainsi qu'un exercice matériel régulier. Des patients sont encouragés à éviter la poussière, les polluants de l'air, l'exposition à la fumée etc. d'occasion.

Immunisations régulières

Quelques immunisations régulières sont nécessaires pour des patients d'emphysème. Celles-ci comprennent l'immunisation contre la grippe avec la vaccination contre la grippe et les immunisations annuelles contre des infections pneumococcal au moins une fois et répété pendant 5-10 années. C'est particulièrement important pour des gens au-dessus de l'âge de 50.

Programme de rééducation pulmonaire

Un programme de rééducation pulmonaire peut être proposé dans les patients vivant dans les endroits où les services respiratoires de communauté sont procurables.

Le traitement d'oxygène est administré pour mettre à jour les taux sanguins normaux de l'oxygène. L'objectif du traitement d'oxygène est de mettre à jour le ≥ PaO2 60 mmHg ou SpO2 le ≥ 90% au repos. Le traitement d'oxygène peut être un ajout utile à la rééducation pulmonaire

Médicament dans le management de l'emphysème

Le management de l'emphysème est assimilé au management du BPCO. La demande de règlement principale est avec l'utilisation des bronchodilatateurs. Ceux-ci aident dans l'ouverture des voies aériennes rétrécies et fournissent ainsi l'aide de la dyspnée en augmentant le flux d'air frais dans les poumons.

  • Bronchodilatateurs - ceux-ci peuvent être un agoniste beta2 inhalé de courte durée comme le salbutamol ou agent inhalé antimuscarinic comme l'ipratropium. Dans des cas doux ils doivent être employés comme nécessaires. L'ipratropium est la première étape dans le traitement. Pour le modéré à la consommation régulière de cas sévères d'ipratropium ou d'un agoniste beta2 antimuscarinic de long-action de tiotropium ou de long-action d'agent (LABA) aimez le salmeterol, le formotérol etc. sont informés. L'utilisation en simultané du tiotropium et de l'ipratropium n'est pas recommandée.
  • Le médicament mucolytique est donné comme tablettes ou sirop et rend l'expectoration plus mince et plus fine, la facilitant pour cracher.
  • Corticoïdes - ceux-ci réduisent l'inflammation dans les poumons. Pour des patients avec le modéré au BPCO sévère avec une histoire des exacerbations qui se produisent plus d'une par an en moyenne, pendant deux années consécutives, les corticostéroïdes inhalés (par exemple budesonide, la fluticasone etc.) peut être informée. Ceux-ci peuvent être employés régulièrement en combination avec le tiotropium et le traitement de LABA pour réduire des exacerbations. Pour des flambées soudaines et des exacerbations, des stéroïdes oraux ou injectables peuvent être employés
  • La théophylline est un autre groupe du bronchodilatateur qui est pris comme pilules. Celles-ci sont informées dans les patients présentant des sympt40mes persistants en dépit du traitement inhalé optimal.
  • Antibiotiques - ceux-ci sont prescrits pour les infections de poumon qui sont courantes dans les patients présentant l'emphysème. Les microbes courants qui affectent ces patients comprennent la pneumonie de Hemophilus influenzae, de S., les pneumoniae de C., et les pneumoniae de M. Ces agents sont effectivement traités avec des macrolides, des fluoroquinolones, des céphalosporines de seconde génération, le cotrimoxazole, ou la doxycycline pendant cinq à sept jours.

Further Reading

Last Updated: Jun 4, 2019

Dr. Ananya Mandal

Written by

Dr. Ananya Mandal

Dr. Ananya Mandal is a doctor by profession, lecturer by vocation and a medical writer by passion. She specialized in Clinical Pharmacology after her bachelor's (MBBS). For her, health communication is not just writing complicated reviews for professionals but making medical knowledge understandable and available to the general public as well.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Mandal, Ananya. (2019, June 04). Demande de règlement d'emphysème. News-Medical. Retrieved on January 22, 2021 from https://www.news-medical.net/health/Emphysema-Treatment.aspx.

  • MLA

    Mandal, Ananya. "Demande de règlement d'emphysème". News-Medical. 22 January 2021. <https://www.news-medical.net/health/Emphysema-Treatment.aspx>.

  • Chicago

    Mandal, Ananya. "Demande de règlement d'emphysème". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Emphysema-Treatment.aspx. (accessed January 22, 2021).

  • Harvard

    Mandal, Ananya. 2019. Demande de règlement d'emphysème. News-Medical, viewed 22 January 2021, https://www.news-medical.net/health/Emphysema-Treatment.aspx.

Comments

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.