Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Cancer de paupière

Les cancers de paupière se réfèrent aux multiples types de croissance des cellules maligne sur la paupière. Celui que le type, la tumeur soit classé par la différenciation vue dans les cellules, et le régime de la prolifération. Les carcinomes de cellule basale et les carcinomes de cellules squamous sont les plus fréquents. Cancers qui n'appartiennent pas à ces groupes sont rares mais se produire avec une incidence accrue sextuple dans les patients blancs agés.

Types de cancer de paupière

Les catégories principales des cancers se produisant sur les paupières sont :

Épithélioma cutané basocellulaire

Ceci représente approximativement 85% de toutes les tumeurs se produisant sur la paupière, particulièrement courant sur la paupière inférieure. Les paupières représentent 16% de carcinomes de cellule basale dans le fuselage. La condition plus souvent est vue dans les adultes. Cependant, les jeunes ne sont pas exempts de elle. L'exposition de peau au soleil ou au rayonnement ultraviolet met un à un plus gros risque pour ce type de cancer de la peau.

La majorité écrasante de tumeurs de cellule basale sont noduloulcerative tandis que les tumeurs superficielles et les tumeurs d'infiltratif sont sensiblement moins courantes sur les paupières. Les tumeurs de ce type s'écartent rarement aux organes avoisinants ou éloignés, par le sang ou les ganglions lymphatiques. Elles sont traitables, pour cette raison, avec un bon pronostic.

Cancer épidermoïde (SCC)

Ceci comporte seulement 5 sur 100 tumeurs de paupière, mais peut suivre un état précancéreux. Il peut être provoqué par les dégâts continuels de peau liés à l'exposition au soleil. Quelques précurseurs courants de SCC sont maladie de Bowen ou kératose actinique. Ce type de cancer de paupière est plus agressif que des tumeurs de cellule basale, et la métastase est plus courante. L'écart se produit à l'orbite (gens du pays écartés), aux ganglions lymphatiques locaux, ou aux organes éloignés. Si recueilli tôt et excisé complet, les patients ont un bon pronostic.  La revue perpétuelle est exigée à cause relativement du haut risque de récidive ou des tumeurs neuves.

Carcinome de glande sébacée (SGC)

Ce type de cancer résulte des glandes sébacées dans la paupière - ceux-ci produit le sébum appelé de matière grasse pour lubrifier la peau de paupière. Il représente également moins de 5% de tumeurs de paupière, mais est pour se produire dans des personnes plus âgées, et particulièrement dans des femmes plus âgées. Le site le plus courant est la paupière supérieure à cause de le grand nombre de presse-étoupe de Meibomian ici. Il peut se comporter agressivement, et sa nature multifocale lui effectue dans certains cas un défi pour traiter conservativement. Les régimes de récidive, ainsi que la métastase calibre, sont plus élevés avec cette forme de cancer de paupière. On le diagnostique souvent tard parce qu'il imite des conditions plus bénignes telles qu'un chalazion ou une blépharite.

Mélanome malin

Cette tumeur résulte des mélanocytes de la peau, et se produit inhabituellement sur les paupières (dans moins de 1 dans 100 patients).

Lymphomes de lymphocyte B

Plusieurs lymphomes peuvent apparaître d'abord en tant que tumeurs primaires de paupière, mais sont extrêmement rares.

Sympt40mes et signes

Une tumeur de la paupière peut sembler être une inflammation douce des paupières, blépharite appelée. Dans quelques patients, les paupières dans le site affecté peuvent tomber.

Diagnostic et demande de règlement

Des tumeurs de paupière sont diagnostiquées ont basé sur leurs caractéristiques cliniques et un biopsie-exérèse. La tumeur est retirée et envoyée pour l'inspection pathologique sous un microscope.

Méthodes chirurgicales

Ablation chirurgicale

C'est la méthode chirurgicale le plus couramment appliquée. Elle comporte le démontage d'une marge importante de tissu sain. Puisque les carcinomes de cellule basale sont en grande partie nonchalents, ils répondent bien à cette forme du traitement. Dans les patients qui ne sont pas adaptés pour la chirurgie de cette type, cryothérapie ou irradiation est employé. Ceux-ci sont cependant associés à des régimes plus élevés de récidive.

Chirurgie de Mohs

C'est une forme conservatrice spécialisée de l'excision de tumeur qui concerne la microdissection de la couche de paupière par couche. À chaque opération le tissu excisé est examiné par un pathologiste afin de trouver la remarque à laquelle l'excision peut être arrêtée. Il est procurable seulement à quelques centres.

Curetage et Electrodissection

Ce convient pour quelques petits et superficiels carcinomes de cellule basale de la paupière. La chaleur est fournie par une électrode pour cautériser le tissu cancéreux et l'arrestation saignant en même temps. Le tissu nécrotique curetted alors.

Exentération orbitale

Ceci se rapporte au démontage complet de tout le contenu de l'orbite si une tumeur écarte dans l'orbite.

méthodes Non-chirurgicales

les méthodes Non-chirurgicales à avoir affaire avec le cancer de paupière comprennent ce qui suit :

Cryo-chirurgie

C'est une forme du démontage de tissu en la gelant utilisant l'azote liquide ou d'autres sources de rhume fort. Elle est suivie des régimes plus élevés de récidive comparés avec l'ablation chirurgicale adéquate.

Irradiation de paupière

Ceci est employé pour retirer les tumeurs récurrentes ou les tumeurs qui s'étendent dans toute la paupière. Il est également adapté pour ces tumeurs dont l'excision laisserait une défectuosité trop grande. Des patients malades ou fragiles peuvent également être considérés en bonne santé pour l'irradiation au lieu de l'ablation chirurgicale. Elle est également employée postopératoirement dans les patients présentant le SCC et l'écart perineural. Quand la radiothérapie est employée en tant que traitement exclusif, elle est associée à des régimes plus élevés de récidive.

Démontage de laser

Ceci est parfois employé pour enlever de petits cancers.

Chimiothérapie extérieure

Ceci concerne l'application des médicaments chimiothérapeutiques sur la tumeur de paupière est rarement employé.

Reconstruction de paupière

Ceci peut être exigé s'il y a un défaut d'image dans l'oeil en raison de la chirurgie.

Références

Further Reading

Last Updated: Feb 26, 2019

Dr. Liji Thomas

Written by

Dr. Liji Thomas

Dr. Liji Thomas is an OB-GYN, who graduated from the Government Medical College, University of Calicut, Kerala, in 2001. Liji practiced as a full-time consultant in obstetrics/gynecology in a private hospital for a few years following her graduation. She has counseled hundreds of patients facing issues from pregnancy-related problems and infertility, and has been in charge of over 2,000 deliveries, striving always to achieve a normal delivery rather than operative.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Thomas, Liji. (2019, February 26). Cancer de paupière. News-Medical. Retrieved on February 25, 2021 from https://www.news-medical.net/health/Eyelid-Cancer.aspx.

  • MLA

    Thomas, Liji. "Cancer de paupière". News-Medical. 25 February 2021. <https://www.news-medical.net/health/Eyelid-Cancer.aspx>.

  • Chicago

    Thomas, Liji. "Cancer de paupière". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Eyelid-Cancer.aspx. (accessed February 25, 2021).

  • Harvard

    Thomas, Liji. 2019. Cancer de paupière. News-Medical, viewed 25 February 2021, https://www.news-medical.net/health/Eyelid-Cancer.aspx.

Comments

  1. Reem Sheikh Muhammad Reem Sheikh Muhammad U.A.E. says:

    Dear Doctor
    This is Reem Ahmed and I like to explain briefly and send the medical report of my brother, Ayman Ahmed, who is under treatment as he has advanced extranodal NK/T cell non-Hodgkin lymphoma nasal type with CNS and testicular involvement. His case was discussed in the Tumor Board and he was planned to be started on SMILE Protocol with intrathecal chemotherapy and this to be followed by high-dose therapy/autologous stem cell transplantation if he achieved rmission to chemotherapy. He tolerated his chemotherapy fairly well with remarkable clinical evidence of disease regression as noticed by disappearance   of oral cavity ulcers and skin lesions. At the time of starting his fourh and last cycle 3of chemotherapy he started to have progressive worsening of lesion at the right eye. There was no clinical finfing elsewhere. He was assessed by Ophthalmology with finding of vitritis with multiple whilish lesions  in the retina.Repeated assessment with orbits MRI and brain MRI showed findings consistent with bilateral lymphomatous infiltration of the posterior globe with secondary right retinal detachment and increased enhancement in the internal auditory canal with leptomeningeal infiltration. He went for surgery where he had vitrectomy and multiple biopsieswere taken and it showed evidence of lymphoma as well as cytology from the vitreous fluid by flow cytometry was positive for lymphoma. Repeated assessment showed negative bone marrow piopsy. We discussed again in the Tumor abroad an Ayman was planned to have radiotherapy where he was started on emergency-based radiotherapy on 14 of July 2017. We are seeking your recommendation what can be done. So far we have some options.(Medical report is available, kindly we need email address to send it)
    1- if his PET scan is negative we will consider to go for stem cell mobilization/collection with high-dose cytarabine followed by BEAM conditioning and autologous stem cell transplantation.
    2- HLA tissue typing for patient and his three siblings is pending. Allogenic stem cell transplantion is a considered option despite the logistic issues where he is not eligible to do it in our center and it might be difficult for him to go abroad in early time.
    3- Pralatrex is available in our center and considered to be alternative option.
    4- Novel agents like using PDI inhibitors also discussed based on recent encouraging results in ongoing clinical trials. What is available is Nivolumab and this option also could be considered in the future.
    Thanks alot for your time. Medical report is available.

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.