Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Durée après une greffe de rein

Après qu'il soit importante retourner une greffe de rein, il à la vie normale, tandis qu'également prenant des soins d'assurer la réussite de la greffe.

Reins (rouges) avec le fuselage faiblement à l

Mine magique | Shutterstock

Cet article prévoit des recommandations spécifiques pour les receveurs de rein qui introduisent un mode de vie sain et réduisent le risque des dégâts aux organes transplantés.

Identification médicale de secours

On lui recommande que n'importe quel receveur d'organe s'use un bracelet ou un collier médical d'identification à tout moment. Pour ceux qui ont reçu une greffe de rein, il est important que cette forme d'identification médicale comprenne « immunodéprimé. »

Médicaments de prise comme dirigé

Patients qui ont reçu un besoin de greffe de rein de prendre régulièrement certains médicaments pour s'assurer que leur rein neuf fonctionne correctement. Tandis que quelques médicaments devront être pris indéfiniment, d'autres peuvent seulement être nécessaires pour un laps de temps spécifique. Ces médicaments comprennent :

  • Immunosuppresseurs (médicaments d'Anti-refus)
  • Antibiotiques/traitements antiviraux
  • Traitements symptomatiques

Des traitements symptomatiques sont employés pour réduire des effets secondaires classiques suivant une greffe de rein, comprenant :

  • Constipation
  • Ulcères de l'estomac
  • Diarrhée
  • Douleur
  • Déficits nutritionnels

Des patients sont également fortement invités à consulter toujours avec leur équipe de greffe avant de prendre n'importe quel médicament neuf, tel que les médicaments délivrés sans ordonnance et les remèdes plante, autant de médicaments ont le potentiel d'agir l'un sur l'autre avec des immunosuppresseurs.

Fumage

On lui recommande vivement que les receveurs de rein qui sont les fumeurs précédents démissionnent dès que possible. Généralement des cigarettes sont associées à une augmentation significative dans le risque de maladie cardiaque d'une personne, le cancer, et l'affection pulmonaire. Les patients qui ont prolongé à fumer après réception d'une greffe de rein sont deux fois aussi pour souffrir de l'insuffisance rénale par rapport à ceux qui sont des non-fumeurs.

Évitez l'alcool et les médicaments

Le boire excessivement peut être dangereux pour des receveurs de rein, car ceci soulève la pression sanguine. Supplémentaire, l'alcool est élevé dans les calories, qui peuvent faire gagner des patients le grammage si elles boivent de façon régulière.

Les limites recommandées de l'alcool pour des receveurs de rein sont 3-4 éléments par jour pour les hommes et 2 ou 3 éléments un jour pour des femmes. On lui recommande que pas plus de 14 éléments d'alcool soient absorbés, avec au moins quelques jours sans alcool, chaque semaine, pour les receveurs mâles et féminins de rein.

L'utilisation des médicaments de l'abus illégaux devrait être évitée, pendant que ces médicaments peuvent potentiellement endommager des reins, pour mener à une augmentation subite et prolongée dans la pression sanguine et/ou pour agir l'un sur l'autre négativement avec des traitements immunodépresseurs.

Le régime est-il important ?

Des receveurs de rein sont informés absorber généralement une alimentation saine, dont comprend au moins cinq portions de fruits et légumes chaque jour. De plus, on lui recommande qu'une partie importante de l'alimentation saine d'un patient comprenne les nourritures farineuses comme les pommes de terre, le pain, le riz et les pâtes.

La consommation de quelques produits laitiers, de viande, de poissons, d'oeufs, de haricots et d'autres protéines sans aucun produit laitier est également importante. Les graisses et les sucres devraient être modération rentrée, alors que des sels devraient être évités autant que possible, car la nourriture salée peut soulever la pression sanguine.

Perte de poids et exercice

Une fois que le patient a récupéré de la chirurgie, l'activité physique régulière est recommandée. Pour des adultes, au moins 150 mn (2 heures et 30 mn) d'activité matérielle ou aérobie de modéré-intensité chaque semaine est idéale.

Modérément la forte activité devrait concerner n'importe quels types d'exercices qui augmentent le coeur et le taux respiratoire, et peut également inciter la personne à suer. Quelques exemples de ces types d'exercices comprennent tennis de pulser, nager, rapide marche, et beaucoup davantage.

Des receveurs de rein qui sont de poids excessif ou obèses sont fortement invités à comporter l'exercice physique régulier et un régime sain et controlé par la calorie à leurs durées afin d'atteindre un poids normal.

Comment éviter l'infection

Les patients prenant des traitements immunodépresseurs sont immunodéprimé et sont pour cette raison à un plus gros risque d'acquérir des infections par rapport aux personnes en bonne santé. Pour éviter des infections, la bonne hygiène personnelle, telle que le lavage des mains régulier avant la consommation et après emploi de la salle de bains, devrait être mise à jour. Supplémentaire, le contact avec des personnes avec des infections contagieuses, telles que la grippe ou la varicelle, devrait être évité autant que possible.

Des soins devraient être pris pour ne pas couper ou ne pas frôler la peau afin d'éviter des infections potentielles. Les vaccinations contre des infections sont importantes ; cependant, quelques vaccins qui contiennent les virus sous tension, tels que l'oreillons, rougeole, et vaccin de la rubéole (besoins militaires minimaux), ne peuvent pas être administrés après qu'un patient ait reçu une greffe de rein.

Activité sexuelle

Des rapports sexuels devraient être évités jusqu'à ce que la blessure abdominale d'incision de la chirurgie des greffes ait complet guéri, qui peut prendre approximativement 4 à 6 semaines.

Il est également important d'identifier que la sexualité d'une personne peut également être affectée après greffe du rein. Par exemple, l'insuffisance rénale peut entraîner une cascade de problèmes en vue de la sexualité d'une personne, dont peut comprendre l'impuissance dans les hommes et un entraînement sexuel diminué, ainsi que de cycles menstruels irréguliers chez les femmes. Alternativement, les patients qui ont précédemment remarqué ces effets peuvent constater que leur fonctionnement sexuel s'est amélioré.

Puisque les receveurs de rein doivent souvent prendre le médicament de pression sanguine suivant leur chirurgie, ces médicaments ont le potentiel de nuire le fonctionnement sexuel. Quelques effets de ces médicaments comprennent la somnolence, la fatigue, l'entraînement sexuel diminué, les irrégularités de cycle menstruel et/ou le graissage vaginal réduit.

De plus, les receveurs peuvent ne pas apprécier des expériences sexuelles autant qu'ils ont fait avant de prendre cette classe de médicaments. L'équipe de la greffe du patient et/ou un conseiller peuvent fournir le guidage aux patients remarquant ces effets sexuels de fonctionnement suivant une greffe de rein.   

Quand est-ce que je peux devenir enceinte ?

On lui recommande que les femmes qui ont reçu une greffe de rein évitent de devenir enceintes pour au moins pendant une année après la chirurgie. Puisqu'une greffe de rein comporte beaucoup de risques pour la santé de la mère et le foetus, une femme qui planification pour devenir enceinte à l'avenir devrait discuter ces risques avec son clinicien.

Further Reading

Last Updated: Nov 29, 2018

Benedette Cuffari

Written by

Benedette Cuffari

After completing her Bachelor of Science in Toxicology with two minors in Spanish and Chemistry in 2016, Benedette continued her studies to complete her Master of Science in Toxicology in May of 2018. During graduate school, Benedette investigated the dermatotoxicity of mechlorethamine and bendamustine; two nitrogen mustard alkylating agents that are used in anticancer therapy.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Cuffari, Benedette. (2018, November 29). Durée après une greffe de rein. News-Medical. Retrieved on February 25, 2021 from https://www.news-medical.net/health/Life-after-a-kidney-transplant.aspx.

  • MLA

    Cuffari, Benedette. "Durée après une greffe de rein". News-Medical. 25 February 2021. <https://www.news-medical.net/health/Life-after-a-kidney-transplant.aspx>.

  • Chicago

    Cuffari, Benedette. "Durée après une greffe de rein". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Life-after-a-kidney-transplant.aspx. (accessed February 25, 2021).

  • Harvard

    Cuffari, Benedette. 2018. Durée après une greffe de rein. News-Medical, viewed 25 February 2021, https://www.news-medical.net/health/Life-after-a-kidney-transplant.aspx.

Comments

  1. sherrikidney hurtin sherrikidney hurtin United States says:

    Nobody says anything about weight gain!!! I just received my gift of life from my kid  is gas & fluids from the surgery. I'm so swollen around the trunk & thighs it's unbelievably painful. All any of the medical people say is that it is gas & fluids from the surgery. Really? Almost 60 lbs 8 days later? And I've been moving about as told to. The trunk is so thick & sore I can barely bend to sit or lay down.  IS THIS NORMAL??? HELP>

    • Lorry Schlick Lorry Schlick United States says:

      No, this is NOT normal unless you have an infection or in rejection. I know u posted this last Oct, but I gained 35 pounds 11 yrs post-transplant in my trunk and thighs. Been in hosp four times. They say nothing is wrong they can find. Said I have "lymphedema" which is a symptom not a diagnosis. What is causing the swelling? No one can tell me and I am suffering terribly like you. I am house and bed-bound now because of it. My kidney transplant is fine so this has the doctors and ME VERY FRUSTRATED. This has been my life for the last five months with no solution in sight. All I worry about is the long term effects of all this fluid on my transplant, heart, and lungs.
      PLEASE, have you gotten an answer? I hope so for your sake and also mine. I hope you are healthy now and happy. I can tell you anything about the transplant experience in General, but your issue is my constant issue too. Let me know, ok, Sherri, as I would like to know how you're doing.
      Lorry...11 yr renal transplant recipient from my husband. <3

    • Victor Rodriguez Victor Rodriguez United States says:

      That's a whole lot of extra wieght after transplant, the wieght could just be fluid wieght another possibility you've been given High doses of a steroid making your body retain fluid the higher the dose the more the body will retain.
      Our you on any water pills to help rid of the extra fluid? If you are be Sure to have a banana or an orange something high in potassium water pills makes the body rid of potassium frequently keep it monitoring your lab results a drug was prescribed to help my body rid of additional fluid the only problem I would urinate through out the entire night which was becoming a problem, regardless the transplanted kidney was working great dispite the few hour's of sleep I was actually getting, continue to elevate your legs and get second may even a third opinion .  Hope this helps!

  2. faiyaz ali faiyaz ali Qatar says:

    Can any one tell me that after kidney transplant if kidney last for 10 years and then it failed . can the patient have one more kidney transplant? and if yes how many times?

  3. Glafy Aime Glafy Aime India says:

    If a person has underwent kidney transplantation, is it necessary that he will get kidney trouble again? is it necessary that he should not get married?

  4. Sambit Satpathy Sambit Satpathy India says:

    How could a person handle if his work culture is more travelling and particular in rural areas

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.