Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Demande de règlement (MRKH) et Outlook de syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser

Le syndrome (MRKH) de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser est un état congénital qui affecte l'appareil reproducteur dans les femelles. Parmi les femmes affectées, l'utérus et le vagin sont sous-développés ou entièrement absents.

Le premier sympt40me de la condition qui est habituellement remarquée est un manque de règles par temps où l'enfant atteint 16 ans.

La condition peut soulever des défis psychologiques variés pour les femelles affectées, qui peuvent souffrir de l'inquiétude et de la dépression en raison des essais ratés aux éditions de rapports et d'amour-propre pendant l'adolescence.

L'objectif d'ensemble de la demande de règlement est de réaliser le fonctionnement sexuel pour les femelles affectées.

Les jeunes filles ou les femmes qui sont diagnostiquées dans cette condition devraient recevoir le support adéquat de leur famille et docteur. Le support devrait être procurable sous forme de consultation ainsi que programmes et comités de soutien de groupe.

L'idée de produire un vagin fonctionnel est introduite aux femelles affectées une fois qu'ils ont atteint la maturité sexuelle et émotive. Un certain nombre de techniques ont été employées au cours des années comprenant des techniques chirurgicales et non-chirurgicales.

techniques Non-chirurgicales

Celles-ci sont considérées l'approche principale et comportent l'utilisation des dilateurs vaginaux, qui sont des tubes en plastique qui ont été particulièrement conçus pour aider à produire ou agrandir le vagin.

La plupart de méthode classique est la méthode appelée du dilateur de Frank, qui concerne appliquer le dilateur et étirer le vagin quotidiennement pour l'augmenter graduellement pendant six semaines à plusieurs mois.

Méthodes chirurgicales

Les techniques chirurgicales variées existent pour produire un vagin artificiel. Celles-ci comprennent la technique de McIndoe, qui concerne l'application d'une greffe de peau à un espace entre le rectum et la vessie. Les femmes sont encore pour exiger des dilateurs vaginaux, pour améliorer la réussite de la chirurgie. Une autre approche est autotransplant, signifiant que le vagin est produit utilisant les propres cellules du patient d'une autre partie de leur fuselage pour produire le vagin fonctionnel d'a entièrement -.

Résultats

Les femmes avec le syndrome de MRKH ont les ovaires normaux et fonctionnants et peuvent avoir toujours des enfants avec l'aide de la reproduction aidée. Par exemple, quelques femmes peuvent avoir un enfant employant la fécondation in vitro de leurs propres oeufs et d'une mère porteuse. Les femelles affectées ont également les organes génitaux externes normaux et les caractéristiques sexuelles. Dans certains cas, d'autres défectuosités peuvent également être présentes comme les reins sous-développés, les anomalies squelettiques, l'audition nuie et moins couramment, des troubles cardiaques.

Further Reading

Last Updated: Feb 27, 2019

Dr. Ananya Mandal

Written by

Dr. Ananya Mandal

Dr. Ananya Mandal is a doctor by profession, lecturer by vocation and a medical writer by passion. She specialized in Clinical Pharmacology after her bachelor's (MBBS). For her, health communication is not just writing complicated reviews for professionals but making medical knowledge understandable and available to the general public as well.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Mandal, Ananya. (2019, February 27). Demande de règlement (MRKH) et Outlook de syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser. News-Medical. Retrieved on October 23, 2020 from https://www.news-medical.net/health/Mayer-Rokitansky-Kuster-Hauser-(MRKH)-Syndrome-Treatment-and-Outlook.aspx.

  • MLA

    Mandal, Ananya. " Demande de règlement (MRKH) et Outlook de syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser". News-Medical. 23 October 2020. <https://www.news-medical.net/health/Mayer-Rokitansky-Kuster-Hauser-(MRKH)-Syndrome-Treatment-and-Outlook.aspx>.

  • Chicago

    Mandal, Ananya. " Demande de règlement (MRKH) et Outlook de syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Mayer-Rokitansky-Kuster-Hauser-(MRKH)-Syndrome-Treatment-and-Outlook.aspx. (accessed October 23, 2020).

  • Harvard

    Mandal, Ananya. 2019. Demande de règlement (MRKH) et Outlook de syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser. News-Medical, viewed 23 October 2020, https://www.news-medical.net/health/Mayer-Rokitansky-Kuster-Hauser-(MRKH)-Syndrome-Treatment-and-Outlook.aspx.

Comments

  1. miranda lewis miranda lewis Serbia says:

    I was looking for the information like this. Because I really need to find out more as my dearest niece has MRKH..I see how painful it's for her, but can't help. Actually I know too little about the condition. and my sweety was diagnosed a year ago..Feels terrifying..don't know what to do or how to support..Still everyone's so raw from the news..

  2. Rebecca Johnson Rebecca Johnson United States says:

    Thumbs up to you on many levels for being so very open with us. Though with no explanation given MRKH just appears in one's life and continues to be.. My friend has closed her fb account several times because she told she's got so incredibly jealous that these people all around pop out kids left and right and she can't even have that experience just one time!..Poor thing she's been in this for long years. almost 20 years ago when doctors had very little information in the way of what to do. Now they grow vaginal tissue...and do all kinds of reconstruction. There are things like IVF and surrogacy. I believe all this helps to remain more optimistic..

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.