Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Cancer à cellules rénales métastatique

Le cancer à cellules rénales (RCC) est la forme la plus courante du cancer de rein, représentant 90% de tous les cancers de rein. RCC commence habituellement comme tumeur s'élevant en un rein, mais il peut également surgir en les deux reins.

Si une tumeur dans le rein est laissée non traitée, il est pour s'écarter à d'autres parties du fuselage. Cet écart de cancer désigné sous le nom de la métastase et à ce stade, le cancer désigné sous le nom de RCC métastatique.

RCC métastatique désigné également sous le nom de l'étape IV RCC, la plupart de stade avancé de cancer. Un cancer est décrit comme étape IV quand elle a envahi le système de lymphe ou d'autres organes tels que les poumons, le cerveau, les os ou le foie. Puisque la glande surrénale est branchée au rein, les cellules cancéreuses se déplacent souvent là d'abord.

Dans RCC, le risque de métastase est significatif car la plupart des cas ne sont pas recensés pendant les stades précoces de la maladie, quand la tumeur est encore petite et logée au rein. Les symptômes cliniques sont généralement doux et non spécifiques jusqu'à ce que le cancer progresse à plus de stade avancé. Environ 20% à 25% de personnes diagnostiquées ont déjà atteint la phase métastatique de la maladie.

Comment le cancer écarte

Il y a trois voies dont le cancer s'étend, à savoir par tissu, par le système de lymphe et par le sang.

  • Tissu : Le cancer envahit les endroits avoisinants du tissu qui entourent l'endroit où ils se sont initialement développés
  • Système de lymphe : Le cancer entre dans le système de lymphe, se déplace le long des récipients de lymphe et forme une tumeur métastatique dans une autre partie du fuselage
  • Sang : Le cancer entre dans les vaisseaux sanguins et les courses à une autre partie du fuselage où il forme une tumeur métastatique.

La tumeur métastatique qui forme est composée des mêmes cellules de type de cancer que l'original ou la tumeur « primaire ». Si RCC s'écarte à l'os, par exemple, les cellules cancéreuses dans la tumeur que les formes là sont cancéreuses les cellules rénales et le cancer est cancer rénal métastatique encore appelé de cellules plutôt que le cancer des os.

Pronostic

Après que RCC se soit écarté à d'autres systèmes d'organe dans le fuselage, l'estimation de cinq ans de la survie d'un patient plonge à 5-15%. Une majorité de survivants à long terme avec l'étape IV RCC (c.-à-d. ceux qui survivent plus de cinq ans) sont des patients avec les métastases solitaires qui étaient chirurgicalement réséquées.

Généralement, le cancer à cellules rénales métastatique ne peut pas être corrigé, quoique les chances de survie peuvent s'améliorer si n'importe quel cancer détectable est enlevé du rein et d'autres organes affectés

Demande de règlement

La chirurgie n'est souvent pas une option et la demande de règlement est concentrée sur ralentir la progression de la maladie et alléger des sympt40mes. L'ablation chirurgicale du cancer peut être possible dans les cas où la tumeur et la métastase peuvent être isolées. La chirurgie peut être exécutée pour retirer autant de la tumeur que possible (néphrectomie partielle) ou le rein entier peut être retiré (néphrectomie partielle). Alternativement, une néphrectomie radicale peut être exécutée, où le rein entier, la glande surrénale jointe, les ganglions lymphatiques voisins et tout autre tissu environnant est retiré.

Une personne avec l'étape IV RCC sera évaluée par leur docteur pour déterminer leur éligibilité pour la chirurgie. Si la chirurgie n'est pas une option, des approches alternatives peuvent être employées et ce sont décrites ci-dessous :

Traitement biologique (immunothérapie)

Ceci comporte l'usage des drogues qui manipulent le système immunitaire pour viser des cellules cancéreuses. Les exemples de ces médicaments comprennent l'interféron et l'aldesleukin.

Traitement visé

Ces demandes de règlement bloquent particulièrement les signes anormaux en cellules tumorales de rein, qui permettent aux cellules de proliférer. L'axitinib, le sunitinib et le bevacizumab de médicaments, par exemple, bloquent les signes qui activent l'accroissement des vaisseaux sanguins qui fournissent les cellules tumorales des éléments nutritifs, activant leur écart. L'everolimus et le temsirolimus de médicaments bloquent les signes qui activent l'accroissement et la survie des cellules tumorales.

Embolisation

Ici, une substance est employée pour occlure des vaisseaux sanguins de sorte que le flux sanguin aux cellules cancéreuses soit bloqué. Le désavantage principal de cette approche est que la substance utilisée peut également bloquer le flux sanguin aux cellules saines.

Radiothérapie

La radiothérapie de grande énergie est employée pour viser des cellules cancéreuses, bien que ceci tende à être infructueuse quand le cancer s'est écarté à beaucoup de parties du fuselage. D'autre part, la radiothérapie palliative a un rôle majeur dans le traitement symptomatique pour la maladie métastatique.

Further Reading

Last Updated: Feb 27, 2019

Sally Robertson

Written by

Sally Robertson

Sally first developed an interest in medical communications when she took on the role of Journal Development Editor for BioMed Central (BMC), after having graduated with a degree in biomedical science from Greenwich University.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Robertson, Sally. (2019, February 27). Cancer à cellules rénales métastatique. News-Medical. Retrieved on June 14, 2021 from https://www.news-medical.net/health/Metastatic-Renal-Cell-Carcinoma.aspx.

  • MLA

    Robertson, Sally. "Cancer à cellules rénales métastatique". News-Medical. 14 June 2021. <https://www.news-medical.net/health/Metastatic-Renal-Cell-Carcinoma.aspx>.

  • Chicago

    Robertson, Sally. "Cancer à cellules rénales métastatique". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Metastatic-Renal-Cell-Carcinoma.aspx. (accessed June 14, 2021).

  • Harvard

    Robertson, Sally. 2019. Cancer à cellules rénales métastatique. News-Medical, viewed 14 June 2021, https://www.news-medical.net/health/Metastatic-Renal-Cell-Carcinoma.aspx.

Comments

  1. Graeme Hills Graeme Hills United Kingdom says:

    I have metastatic RCC - spread to lymph nodes and left lung.  Just stopped SUNITINIB as it stopped working. Also had a blockage removed from the left lung and just completed radiotherapy course for the lung 'issue'.  Coughing quite a lot and getting very short of breath with very little exertion.. are the symptoms normal after radiotherapy to a lung?  Thanks..

    • Myron Henderson Myron Henderson United States says:

      I'm sorry to hear that you have complications, I would advise asking your health provider. I too was diagnosed with RCC stage 4 last December. I was somewhat lucky in the fact that I only had metastasis to my sternum and a ribcage. They did have to take my left kidney but all in all radiation seems to be working in controlling my active areas and lucky that I haven't had worst. Best of luck to you and stay strong.

    • Mike Scanlon Mike Scanlon United States says:

      I hope that now a year later finds you well.  You story sounds a bit like mine, I had RCC spread to both my lungs.  Dr's used IL2 and they dissolved away. . though the treatment was pretty devastating. . fast forward 9 years and a new spread to my adrenal.. the point here is that (from what I understand) treatment is moving away from IL2 to just approved Nivolumab. . its a once every other week, IV infusion (takes an hour). . easy to take, higher rate of success and has some durability. . Best of luck.. keep up the fight.

      • Fahri Bayiroglu Fahri Bayiroglu Turkey says:

        My father, 77 years old, had a surgery which removed his right kidney with tumor 7 years ago. Now he has RCC spread to both his lungs. Doctors advised him to get a second surgery and get them removed by open lung operation. When the doctors treated your spreads, how big the nodules in your lungs? Why did not they think to remove your nodules by surgery? Thanks for your reply in advance. I wish you and all the patients a clear recovery and goood healths.

  2. Dennis Harris Dennis Harris United States says:

    Just told of nodules in both lungs and that rcc for which they removed my right lung is suspected to have matastisized to that sight. CT scan next week and then have to wait another week for results. What can i expect and how do you cope with waiting to find out.

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.