Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Histoire de ribavirine

La ribavirine est un analogue de guanosine qui produit l'activité à large spectre contre différents virus d'ARN et d'ADN. Quatre décennies après que sa découverte que ce médicament montre utile pour la demande de règlement d'un certain nombre de viraux infection et peut toujours également être prometteur comme médicament anticancéreux. Cependant, la nature incertaine du mécanisme antiviral de la ribavirine de l'action a été un obstacle à développer des dérivés plus efficaces pour l'usage clinique.

La découverte de la ribavirine

La ribavirine a été découverte et développée la première fois en 1970 par des chercheurs d'International Chemical & Nuclear Corporation (la CIN), aujourd'hui connue sous le nom de pharmaceutiques de Valeant. Les pharmaciens Joseph T. Witkovski et Ronald K. Robins ont eu un rôle principal en synthétisant ce composé.

La ribavirine a été au commencement reconnue pour l'usage chez l'homme de traiter des infections à virus respiratoire syncytial pédiatriques. À travers les années son efficacité pour ce signe a prouvé à être controversé, suivant les indications d'un certain nombre d'études avec des résultats contradictoires.

En 1972 il était rapporté que la ribavirine ait été en activité contre l'ADN différent et les virus ARN dans des systèmes de culture et les animaux. Quelques exemples étaient herpès, virus de la vaccine, rougeole, grippe A et B, parainfluenza, rhabdoviruses, arénavirus, bunyaviruses et probablement retroviruses.

Recherchez vers comprendre le mécanisme antiviral exact de la ribavirine a une histoire complexe et controversée, avec une myriade de mécanismes distincts étant proposés. En 2001 le mécanisme a été expliqué par Craig E. Cameron, Shane Crotty et Raul Andino ; leurs expériences de virus de la polio ont laissé entendre que l'activité antivirale de la ribavirine est exercée par l'intermédiaire de la mutagénèse dirigée mortelle.

Severson et collègues ont vérifié l'effet du traitement de ribavirine sur le virus de Hantaan. Une diminution observée de production virale d'ARNm et de protéine a été attribuée à la mutagénèse dirigée pendant la transcription, menant aux ARNm instables ou non fonctionnels. D'ailleurs, un numéro élevé des mises en place ont été trouvés.

Histoire d'usage de ribavirine dans l'hépatite C

Des premiers essais d'employer la ribavirine comme monothérapie pour traiter l'hépatite C ont été enregistrés au début des années 90. Les études pilotes étaient dues entrepris au fait que la ribavirine a précédemment expliqué son activité antivirale à large spectre contre des virus ARN, et que le VHC est lié au flavivirus avec un génome positif d'ARN de sens.

Les patients ont traité avec des améliorations expliquées par monothérapie de ribavirine des niveaux d'alanine aminotransférase de sérum avec certains signes que les patients infectés avec le génotype 2/3 de VHC peuvent être plus sensibles. D'autre part, peu d'effet a été montré aux niveaux d'ARN VHC, sans des patients réalisant le jeu viral.

Il n'y avait de pas autres avancements significatifs dans la demande de règlement de l'hépatite C jusqu'en 1998, quand la combinaison de la ribavirine et de l'interféron-alpha a gagné l'approbation. Cliniquement, la ribavirine a montré une légère, additive activité antivirale en combination avec l'interféron, mais son effet principal était prévention dépendante de la dose de rechute virologique.

Les régimes triples de traitement (c.-à-d. l'utilisation de la ribavirine avec le telaprevir et le boceprevir) ont gagné l'approbation en mai 2011. Le rôle de la ribavirine dans la réussite de cette approche a semblé être sur la prévention de la rechute et l'émergence de la résistance à basse altitude et de haut niveau d'inhibiteur de la protéase.

Sources

  1. http://www.liai.org/files/Ribavirin-Crotty.pdf
  2. chemeng.iisc.ernet.in/.../...f-ribavirin-against-hepatitis-c-virus.pdf
  3. www.researchgate.net/.../0a85e53a30ef818833000000.pdf
  4. www.researchgate.net/.../54461cee0cf22b3c14de06c2.pdf
  5. Rahman A, Choudhary MI. Frontières dans la découverte de médicaments anti-infectante. Éditeurs de la Science de Bentham, 2010 ; Pp. 83-106.
  6. Antiviraux de De Clerq E. Dans : Stromgaard K, Krogsgaard-Larsen P, Madsen U. Textbook de modèle de médicament et de découverte, quatrième édition. Le centre de détection et de contrôle appuient, 2009 ; Pp. 393-418.

Further Reading

Last Updated: Aug 23, 2018

Dr. Tomislav Meštrović

Written by

Dr. Tomislav Meštrović

Dr. Tomislav Meštrović is a medical doctor (MD) with a Ph.D. in biomedical and health sciences, specialist in the field of clinical microbiology, and an Assistant Professor at Croatia's youngest university - University North. In addition to his interest in clinical, research and lecturing activities, his immense passion for medical writing and scientific communication goes back to his student days. He enjoys contributing back to the community. In his spare time, Tomislav is a movie buff and an avid traveler.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Meštrović, Tomislav. (2018, August 23). Histoire de ribavirine. News-Medical. Retrieved on October 28, 2020 from https://www.news-medical.net/health/Ribavirin-History.aspx.

  • MLA

    Meštrović, Tomislav. "Histoire de ribavirine". News-Medical. 28 October 2020. <https://www.news-medical.net/health/Ribavirin-History.aspx>.

  • Chicago

    Meštrović, Tomislav. "Histoire de ribavirine". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Ribavirin-History.aspx. (accessed October 28, 2020).

  • Harvard

    Meštrović, Tomislav. 2018. Histoire de ribavirine. News-Medical, viewed 28 October 2020, https://www.news-medical.net/health/Ribavirin-History.aspx.

Comments

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.