Toxicité de sélénium

Le rôle du sélénium dans la santé a été identifié la première fois en tant que toxique, par la reconnaissance de ses effets inverses. Étant un oligoélément, seulement une valeur minutieuse est nécessaire pour mettre à jour ses rôles physiologiques importants. La remise diététique recommandée est 55 mcg par jour, basé sur une dose de référence de 0,005 poids corporels de mg/kg/jour. La table suivante montre les niveaux supérieurs fixes par la FDA. Il est important de noter que les mineurs ne devraient pas recevoir la supplémentation de sélénium.

Tableau 1 : Niveaux supérieurs d'admission pour le sélénium

Âge

Mâle

Femelle

Enfance

45-60 mcg

45-60 mcg

1-3 ans

90 mcg

90 mcg

4-8 ans

150 mcg

150 mcg

9-13 ans

280 mcg

280 mcg

14-18 ans

400 mcg

400 mcg

Adultes

400 mcg

400 mcg

Grossesse et lactation

400 mcg

400 mcg

Dorénavant, la toxicité de sélénium est diagnostiquée a basé sur la présence des caractéristiques du selenosis chez l'homme, puisqu'il n'y a des paramètres biochimiques ou précliniques pas précis.

Histoire de la toxicité de sélénium

La toxicité de sélénium chez les animaux a été trouvée par le cas des sympt40mes neurologiques et musculaires dans les bétail pendant les années 1930. C'était différemment la maladie appelée d'alcali, ou l'abat-jour décale, et est aujourd'hui pensé pour représenter différentes étapes de la même condition.

Les caractéristiques cliniques de borgne décale comprennent la perte de vision ou le handicap, marche faite au hasard, alimenter faible et la paralysie. Dans la maladie d'alcali, il y a les sabots déformés et de mues de perte de cheveu, d'érosion commune, d'anémie, et de cardiovasculaire, de hépatique et des effets rénaux.

Chez les animaux, la toxicité de sélénium a été également associée à la croissance foetale anormale dans les bétail, porcs et moutons, mais à l'infertilité et à une proportion plus élevée de progéniture et de morts foetales d'avorton.

Toxicité continuelle de sélénium

Les sympt40mes de la toxicité dépendent de la route de l'exposition.

Inhalation de sélénium

L'inhalation des composés de sélénium entraîne l'irritation respiratoire, l'oedème pulmonaire, l'inflammation bronchique et la pneumonie de membrane. L'exposition aux poussières élémentaire de sélénium produit également l'irritation de muqueuse, saignant à partir du nez, et toussant, sans compter que les autres sympt40mes.

D'autres caractéristiques comprennent le vomissement et la nausée, les effets cardiovasculaires, les maux de tête et la malaise, et l'irritation ophtalmique.

Consommation de sélénium

L'admission à long terme du sélénium excessif peut concerner les formes organiques ou minérales dans la nourriture ou l'eau. Les sympt40mes de la toxicité ou du selenosis continuelle de sélénium apparaissent d'abord comme odeur d'ail dans l'haleine, et goût métallique dans la bouche. Ceci est suivi des symptômes gastro-intestinaux tels que la nausée ou la diarrhée, la fatigue et l'irritabilité, et les douleurs articulaires, dans plus de 70-75% de patients.

D'autres caractéristiques comprennent la perte de mentation, paresthesia, hyperréflexie, modifications de clou ayant pour résultat la fragilité, déformation et perte de clous, alopécie, décoloration et perte de dents, et éruptions cutanées. Celles-ci sont vues dans plus de 60-65% de patients.

Toxicité aiguë de sélénium

La toxicité aiguë présente avec le syndrome de détresse respiratoire aigu, l'infarctus du myocarde, l'insuffisance rénale, les sympt40mes vasculaires tels que la tachycardie et le flusher de la face, les configurations neurologiques comprenant des tremblements, l'irritabilité, et la myalgie. Des anomalies d'ECG telles que l'inversion de t-vague et la prolongation de quart sont souvent vues, et la mort est due à l'hypotension réfractaire

Causes de selenosis

Les causes du selenosis s'échelonnent de la consommation de sélénium excessif, comme dans le cas de snacking régulier sur les noix du brésil qui pourraient contenir jusqu'à 90 mcg de sélénium selon la noix. Il y a également beaucoup d'autres centrales qui ont la capacité pour concentrer le sélénium qui est repris de la saleté, et elles se nomment des accumulateurs de sélénium.

Contrairement à la teneur en sélénium de la centrale normale du 22h même lorsqu'ils se développent sur la saleté riche en sélénium, les accumulateurs de sélénium peuvent avoir des concentrations dans les milliers de pages par minute. Le racemosus d'astragale était rapporté pour avoir une concentration de presque 15.000 pages par minute de sélénium.

Ces centrales peuvent se développer seulement sur les saletés sélénifères, et sont les indicateurs primaires appelés de sélénium. Tandis que trouvées en grande partie en Amérique du Nord, quelques espèces se développent en Australie. D'autres accumulateurs de sélénium existent également, qui peuvent se développer sur de sélénium-mauvaises saletés, et ce sont les accumulateurs secondaires de saleté.

Composés toxiques de sélénium

La plupart de composé de toxique d'inhalation suivante de sélénium est séléniure d'hydrogène. D'autres composés toxiques sont bioxyde de sélénium, sélénite de sodium et sulfure de sélénium. Le sélénite de sodium est la plupart de composé de toxique sur la consommation orale.

Le sulfure de sélénium a été joint avec le cas des tumeurs de foie et de poumon chez les souris et les rats suivant l'exposition orale, et est un carcinogène de B2 de groupe selon la catégorie d'EPA. Le sélénium élémentaire a la toxicité inférieure suivre l'administration par voie orale.

EPA a classifié le sélénium élémentaire comme groupe D, non classable pour le pouvoir carcinogène humain, et le sulfure de sélénium comme B2 de groupe, carcinogène humain probable.

Causes de la toxicité de sélénium

L'exposition au sélénium est principalement par nourriture, et dans quelques endroits avec les saletés sélénifères, par eau potable. L'exposition aéroportée est rare, mais l'exposition professionnelle est possible avec les procédés chimiques pour la guérison du sélénium, des commerces de peinture et des métallurgies. les produits chimiques de Canon-bleutrage contiennent une forte concentration de sélénium et sont souvent impliqués dans l'intoxication aiguë. Les sources possibles de niveaux toxiques de sélénium comprennent la consommation d'astragale et d'en cuivre.

Niveaux toxiques de sélénium

Quelques agences ont proposé un niveau d'exposition continuel de référence de 0,02 mg/m3 pour le sélénium et ses composés, et de 0,00008 mg/m3 pour le séléniure d'hydrogène, basés sur des découvertes chez l'homme avec le selenosis et des cobayes avec la toxicité par inhalation de sélénium.

Interactions entre le sélénium et d'autres médicaments

Le sélénium peut aggraver l'effet de :

  • Anticoagulants
  • Sédatifs
  • Herbes qui nuisent la coagulation telle que l'angélique officinale, clous de girofle, gingembre

Le sélénium peut nuire les effets de :

  • Immunosuppresseurs
  • Contraceptifs oraux
  • Agents de hypolipidémiant
  • Niacine
  • Suppléments d'en cuivre
Complète qui abaissent l'efficacité du sélénium :
  • Sels d'or
  • Acides gras d'oméga-3
  • Zinc
  • Complète qui amplifient l'efficacité du sélénium

Références

Further Reading

Last Updated: Aug 23, 2018

Dr. Liji Thomas

Written by

Dr. Liji Thomas

Dr. Liji Thomas is an OB-GYN, who graduated from the Government Medical College, University of Calicut, Kerala, in 2001. Liji practiced as a full-time consultant in obstetrics/gynecology in a private hospital for a few years following her graduation. She has counseled hundreds of patients facing issues from pregnancy-related problems and infertility, and has been in charge of over 2,000 deliveries, striving always to achieve a normal delivery rather than operative.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Thomas, Liji. (2018, August 23). Toxicité de sélénium. News-Medical. Retrieved on December 05, 2019 from https://www.news-medical.net/health/Selenium-Toxicity.aspx.

  • MLA

    Thomas, Liji. "Toxicité de sélénium". News-Medical. 05 December 2019. <https://www.news-medical.net/health/Selenium-Toxicity.aspx>.

  • Chicago

    Thomas, Liji. "Toxicité de sélénium". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Selenium-Toxicity.aspx. (accessed December 05, 2019).

  • Harvard

    Thomas, Liji. 2018. Toxicité de sélénium. News-Medical, viewed 05 December 2019, https://www.news-medical.net/health/Selenium-Toxicity.aspx.

Comments

  1. Mike Ortiz Mike Ortiz United States says:

    My selenium blood level is at 196 nanograms/mililliter and I have pulmonary edima, gastrointestinal problems, damaged esophagus, hair loss, and nails are brittle. I do not know were I am getting the selenium from.

  2. Fuad Efendi Fuad Efendi Canada says:

    I think it is extremely speculative. Based on the study of five Chinese patients in 1086.

    Yes, one can die from a tablespoon of salt, and horse can die from a cigarette. Don't eat eggs: you can die if you eat more than fifty.

  3. Alex Varley Alex Varley Australia says:

    Chest rails is a known concern globally and victims of electronic harassment and gang stalking victims where they are using chemical war fare . People don't realise they are victims of these silent war crimes.....chemtrails they have found alarming statistics when analysed. How many others out there that have same symptoms?...

  4. Lisa Sims Lisa Sims United States says:

    In the past few years I've become increasingly exhausted, persistent eye infections that never really go away after several trips to the eye doctor,  left arm and leg numbness been to the chiropractor with no relief, irritability, cold intoletant feeling feverish often, soft nails frequent colds, hypothyroidism.  I can't seem to fully recovered for a period of time.  I went to my internist and had 7 blood tests done.   My selenium levels came back very high, totally out of the normal range.  I am a fitness trainer for 19 years.  I eat very healthy.  I do take vitamins, NO bodybuilding supplements. I have now stopped all vitamins.  Still feel exhausted.   I will see my internist this Thursday.  Hopefully, we can start a productive plan.  Any suggestions appreciated.

  5. Lorien G Lorien G Australia says:

    In the last section headed "Supplements which lower the efficacy of selenium" the final bullet point is "Supplements which boost the efficacy of selenium". Was this supposed to be a heading with further items below it?

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News-Medical.Net.
Post a new comment
Post