Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Histoire de vitamine C

La vitamine C est un cofacteur essentiel pour les enzymes de mélangé-oxydase qui catalysent la production de beaucoup de protéines comme ceux impliqués dans le tissu de support de construction dans le fuselage.

Absorption de vitamine C

Elle presque totalement est absorbée aux doses du mg/jour 200-400, et le plateau de concentrations de plasma à la vitamine C excédentaire de 60-80 μmol/L. dans l'intestin est en grande partie excrété. Ce barrage d'absorption peut être surmonté par la gestion d'une infusion intraveineuse directe de vitamine C, qui mène aux niveaux élevés de plasma.

Ceux-ci reviendront lentement à la normale par l'intermédiaire de l'excrétion urinaire. Aux doses inférieur 200 le mg/jour, absorption est directement proportionnel au dosage. Des niveaux de plasma de la vitamine C sont ainsi réglés en grande partie par l'absorption intestinale, la réabsorption rénale et les mécanismes de transport de tissu.

Admissions diététiques de référence

Des admissions diététiques de référence peuvent être classifiées comme :

  • Les indemnités journalières recommandées (RDA), qui couvrent la valeur ont exigé pour le fonctionnement physiologique normal dans l'immense majorité de personnes en bonne santé
  • Admissions adéquates, qui sont suffisantes pour stave hors circuit des sympt40mes de déficit, et qui sont réglées quand le RDA n'a pas été encore déterminé
  • L'admission supérieure tolérable nivelle, qui sont les doses les plus grandes considérées sûres pour la consommation

La table suivante montre l'indemnité journalière recommandée de la vitamine C dans groupes variés :

Tableau 1. RDA de vitamine C

Groupe

RDA

0-6 mois

mg 40

7-12 mois

mg 50

1-3 ans

mg 15

4-8 ans

mg 25

9-13 ans

mg 45

14-18 ans

65-75 mg (femelles et mâles respectivement)

>19 ans

75-90 mg (femelles et mâles respectivement)

Grossesse

80-85 mg (moins qu'ou au-dessus de 18 ans respectivement)

Lactation

115-120 mg (moins qu'ou au-dessus de 18 ans respectivement)

Fumeurs

RDA pour le groupe respectif + mg/jour 35 supplémentaire

En pratique, on estime que cinq portions de fruits et légumes par jour, qui vient dans environ deux et moitié cuvette, fournissent mg environ 200 de vitamine C un jour.

Les concentrations faibles de la vitamine C sont susceptibles dans les situations suivantes, cependant déficit non manifeste :

  • Les fumeurs actifs et passifs ont des niveaux plus bas de vitamine C de plasma, probablement à cause du provoqué par la tension oxydant par inhalation de fumée de tabac.
  • Les mineurs alimentés sur le lait de vache bouillie ou le lait concentré non sucré ont des niveaux plus bas de vitamine C parce que les concentrations naturellement faibles de cette vitamine en lait de vache est encore réduite en bouillant. Le lait et la formule pour bébés de sein, cependant, fournissent les quantités exigées de vitamine C.
  • La malnutrition due à l'accès restreint à un grand choix de nourritures peut entraîner les niveaux bas de vitamine C. Les raisons des choix des aliments faibles comprennent :
    • pauvreté,
    • alcool ou toxicomanie,
    • troubles alimentaires,
    • manies de nourriture,
    • maladie mentale
    • syndromes de malabsorption,
    • malignités, et
    • patients d'insuffisance rénale terminale sur l'hémodialyse

Détermination d'état de vitamine C

Les niveaux suivants de plasma ont été proposés pour définir l'état de vitamine C de ligne zéro :

  • Vitamine C remplie : 60-80 μmol/L
  • Niveaux suboptimaux : <50 μmol/L,
  • Niveaux marginalement déficients : <28 μmol/L
  • Niveaux sévèrement déficients : <11 μmol/L

Références

Further Reading

Last Updated: Aug 23, 2018

Dr. Liji Thomas

Written by

Dr. Liji Thomas

Dr. Liji Thomas is an OB-GYN, who graduated from the Government Medical College, University of Calicut, Kerala, in 2001. Liji practiced as a full-time consultant in obstetrics/gynecology in a private hospital for a few years following her graduation. She has counseled hundreds of patients facing issues from pregnancy-related problems and infertility, and has been in charge of over 2,000 deliveries, striving always to achieve a normal delivery rather than operative.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Thomas, Liji. (2018, August 23). Histoire de vitamine C. News-Medical. Retrieved on October 30, 2020 from https://www.news-medical.net/health/Vitamin-C-History.aspx.

  • MLA

    Thomas, Liji. "Histoire de vitamine C". News-Medical. 30 October 2020. <https://www.news-medical.net/health/Vitamin-C-History.aspx>.

  • Chicago

    Thomas, Liji. "Histoire de vitamine C". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/Vitamin-C-History.aspx. (accessed October 30, 2020).

  • Harvard

    Thomas, Liji. 2018. Histoire de vitamine C. News-Medical, viewed 30 October 2020, https://www.news-medical.net/health/Vitamin-C-History.aspx.

Comments

  1. Vadim Shapoval Vadim Shapoval Ukraine says:

    Scurvy is a disease caused by a diet that lacks vitamin C. Humans cannot synthesize vitamin C, which is necessary for the production of collagen and iron absorption. Scurvy was originally thought to be an infectious disease because sailors on long voyages tended to come down with it en masse. When Dr James Lind, a British naval surgeon, published a book in 1753 establishing that scurvy was in fact brought about by a nutritional deficiency it took 40 years for his discovery to be accepted by the prevailing medical orthodoxy of the day. Plague is a recurring infectious disease. People in ‘plague times’ were very superstitious. So flagellates stood in the streets and whipped themselves and said it was cleaning them of their sins. Some scientists have warned that the Black Death, one of the most devastating pandemics in human history that killed between 75 million and 200 million people, could one day return with the emergence of antibiotic-resistant forms of the bacterium. Cholera is a diarrheal illness caused by the bacteria Vibrio cholerae. Physicians of the 19th century used such characteristic treatments of cholera as bleeding or opium. Today, cholera is treated using oral rehydration therapy, which consists of large volumes of water mixed with a blend of sugar and salts. Antibiotics can shorten illness. Syphilis is caused by bacteria called Treponema pallidum. Mercury (as treatment for syphilis) was used in the form of ointments, oral administration, and vapor baths. Such treatment remained popular for three centuries. Today, primary and secondary syphilis can be successfully treated with penicillin and other antibiotics. In 1928 Alexander Fleming discovered penicillin, made from the Penicillium notatum mold. Fleming published his discovery in 1929, in the British Journal of Experimental Pathology, but little attention was paid to his article. The U.S. Department of Agriculture first grew large quantities of penicillin in 1941. Today, scientists ignore iron-AIDS, iron-ALS and iron-Cancer information. Ferromagnetic Cancer Theory will beat Cancer. Ferromagnetic ALS Theory will beat ALS. Deficiency of iron destabilizes enzyme systems of any virus. HIV/AIDS cannot survive artificial iron-deficiency anemia. HIV/AIDS must disappear. The U.S. Department of Agriculture may help scientists to beat AIDS, ALS and Cancer.

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.