Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Qu'entraîne la néphropathie diabétique (maladie rénale) ?

Dans beaucoup de diabétiques, les reins lentement s'épaississent et deviennent graduel marqués au fil du temps. Les néphrons, qui sont les éléments fonctionnels et structurels fondamentaux des reins, deviennent inétanches et permettent l'albumine, une protéine effectuée par le foie, pour réussir librement dans l'urine. Les dégâts au rein peuvent être actuels depuis de nombreuses années avant qu'un patient devienne symptomatique et détruise la capacité de filtrer le sang, de régler le reste liquide du fuselage, et de retirer des produits de déchets.

Par définition, la néphropathie diabétique (DN) est type macroalbuminuria et fonctionnement anormal de rein. Macroalbuminuria est considéré comme une excrétion d'albumine dans l'urine au-dessus de mg 300 sur une période de 24 heures. Le fonctionnement de rein est pris car anormal dans les cas où il y a des anomalies en créatinine sérique, le jeu prévu de la créatinine sérique ou débit de filtration glomérulaire (GFR).

Le DN est considéré le cas quand il y a macroalbuminuria ou seul de macroalbuminuria avec la fonction rénale anormale. Les signes cliniques de DN comprennent des quantités croissantes d'albumine dans l'urine avec GFR réduit et l'hypertension avec le risque accru de la morbidité cardiovasculaire et de la mortalité.

Étiologie de néphropathie diabétique

Tandis que la cause exacte du DN demeure inconnue, plusieurs mécanismes ont été postulés. Ceux-ci comprennent, hyperglycémie, produits de glycation, et l'activation des cytokines pro-inflammatoires. Quelques études croient que des causes faibles hyperfiltration de régulation glycémique et d'hyperglycémie et des blessures de rein. D'ailleurs, les facteurs génétiques et/ou familiaux peuvent également jouer un rôle. On a observé des Afros-américains, les hispaniques, et les Indiens d'Amerique indigènes en tant qu'étant à un plus gros risque de développer le DN. Les dégâts de rein sont également pour se produire dans ceux qui fument, ont l'hypertension, et ont eu le diabète de type 1 avant la deuxième décennie de la durée.

Pathophysiologie

Dans les stades précoces du diabète, il y a hyperinflation glomérulaire et une augmentation résultante de GFR, qui est pensé pour être assisté par hyperglycémie. Ceci peut être lié à l'extension mésangiale du rein et à une augmentation de l'accroissement des cellules rénales avec l'aide des cytokines, telles que le facteur de croissance transformant B (TGF-B). TGF-B est particulièrement important dans l'extension et par la suite la fibrose. Supplémentaire, grippages de glucose réversiblement et irréversiblement à quelques protéines dans les reins et la circulation pour former ce qui sont les produits finis avancés appelés de glycosylation (âges). Ces âges contribuent aux dégâts de rein quand ils forment les composés qui peuvent stimuler l'accroissement et la fibrose.

L'hypertension est censée pour jouer un rôle dans le DN, parce que le réglage de ce paramètre a montré pour diminuer l'étape progressive des diabétiques au DN. Les études sur des animaux ont mis en valeur l'importance de ce facteur, où le degré de DN a été fortement marqué des pressions sanguines systémiques avec animaux'. L'hypertension connue pour entraîner la lésion endothéliale et le dysregulation de la pression sanguine au niveau du rein est un facteur de contribution.

Chez les personnes avec du diabète de type 1, il y a la première microalbuminurie par l'âge de 5, qui est suivi de DN et de macroalbuminuria environ une décennie plus tard. La moitié de ces patients développent l'insuffisance rénale terminale (ESRD) dans les 10 - à la période de 15 ans après le début de la microalbuminurie.

En revanche, environ 3 dans chaque type 10 - 2 diabétiques, sans intervention, peuvent progresser au DN. Après environ 2 décennies de maladie rénale, environ 20% d'entre elles peut développer l'ESRD. Tandis qu'un peu de pourcentage de type - 2 diabétiques progressent à ESRD par rapport aux diabétiques de type 1, ceux avec du diabète de type 2 comportent un pourcentage plus grand de la population ayant besoin du traitement par dialyse, parce que le diabète de type 2 est plus courant que le type 1.

Further Reading

Last Updated: Jun 17, 2019

Dr. Damien Jonas Wilson

Written by

Dr. Damien Jonas Wilson

Dr. Damien Jonas Wilson is a medical doctor from St. Martin in the Carribean. He was awarded his Medical Degree (MD) from the University of Zagreb Teaching Hospital. His training in general medicine and surgery compliments his degree in biomolecular engineering (BASc.Eng.) from Utrecht, the Netherlands. During this degree, he completed a dissertation in the field of oncology at the Harvard Medical School/ Massachusetts General Hospital. Dr. Wilson currently works in the UK as a medical practitioner.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Wilson, Damien Jonas. (2019, June 17). Qu'entraîne la néphropathie diabétique (maladie rénale) ?. News-Medical. Retrieved on January 24, 2021 from https://www.news-medical.net/health/What-causes-Diabetic-Nephropathy-(Kidney-Disease).aspx.

  • MLA

    Wilson, Damien Jonas. "Qu'entraîne la néphropathie diabétique (maladie rénale) ?". News-Medical. 24 January 2021. <https://www.news-medical.net/health/What-causes-Diabetic-Nephropathy-(Kidney-Disease).aspx>.

  • Chicago

    Wilson, Damien Jonas. "Qu'entraîne la néphropathie diabétique (maladie rénale) ?". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/What-causes-Diabetic-Nephropathy-(Kidney-Disease).aspx. (accessed January 24, 2021).

  • Harvard

    Wilson, Damien Jonas. 2019. Qu'entraîne la néphropathie diabétique (maladie rénale) ?. News-Medical, viewed 24 January 2021, https://www.news-medical.net/health/What-causes-Diabetic-Nephropathy-(Kidney-Disease).aspx.

Comments

  1. Julia Doma Julia Doma Sweden says:

    It’s no exaggeration to state that diabetes is a colossal
    health epidemic in the United States. In their 2014 National Report, the CDC estimates that 29.1 million people have diabetes, which represents an alarming
    9.3% of the US population.

    Many diabetics already know about the benefits of a low-glycemic diet, but why haven’t they heard about turmeric, one of the world’s most extensively researched
    anti-diabetic plants?

    Turmeric root has been shown to be a true diabetes-fighting superstar; recent studies have shown that turmeric extract is effective at helping fight Type
    2 diabetes.

    A recent literature review published in the International Journal of Endocrinology and Metabolism [1] adds promising new support to the notion that the ancient Indian spice
    turmeric may provide an ideal drug alternative to treating and perhaps even preventing type 2 diabetes.

    The study reviewed research published between 1998 to 2013 that indicates the active polyphenol in turmeric known as curcumin may provide an ideal intervention for type 2 diabetes, capable of reducing elevated blood sugar levels
    and insulin resistance.

    How it Works:

    Amazingly, the research literature review concluded that
    turmeric and it's active component curcumin could improve
    the type 2 diabetic state through many different mechanisms,
    such as:

    - Reduction in liver glucose production
    - Reduction in liver glycogen production
    - Stimulation of increased glucose uptake
    - Suppressing high blood sugar induced inflammatory states
    - Stimulating insulin secretion from pancreatic tissues
    - Improvement in pancreatic cell function
    - With the possibility of deadly side effects from drugs, we
    need natural, safe, affordable and easily accessible
    alternatives like turmeric now more than ever.

    But before you run out and buy turmeric, you need to read
    this... not just ANY turmeric will work.

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.