Quelle est une grossesse cryptique ?

Saut à

La grossesse cryptique est le phénomène par lequel les femmes ne se rendent pas compte consciemment de leur grossesse jusqu'aux dernières semaines de la gestation ou dans certains cas jusqu'à ce qu'elles donnent naissance. Beaucoup d'études de cas indiquent des cas anecdotiques où même les parents et les médecins de famille ne se rendent pas compte de la grossesse. La grossesse cryptique est caractérisée, dans de nombreux cas, par la purge pseudo-menstruelle et le manque de sympt40mes particuliers de grossesse tels que la nausée, la maladie et le vomissement. Les estimations actuelles montrent ce 1 dans la grossesse cryptique d'expérience de chaque 475 femmes non découverte jusqu'à la 20ème semaine de la grossesse.

Les conséquences de la grossesse cryptique, y compris la détresse psychologique, la distribution et neonaticide sans aide, ont mis la mère et l'en danger nouveau-né.

Test de grossesse. Crédit d
Test de grossesse. Crédit d'image : Paul Velgos/Shutterstock

Facteurs de risque

Il n'y a eu aucune topologie nette déterminée des femmes de groupe par lequel l'incidence de la grossesse cryptique soit la plus élevée. La majorité de femmes étudiées, contrairement aux croyances universelles, a eu le bon soutien social, menant à la conclusion que les facteurs de stress externes et les conflits peuvent avoir un effet inverse dans les femmes autrement équilibrées.

Ainsi, les femmes qui subissent la grossesse cryptique font partie d'un groupe hétérogène sans des caractéristiques de recensement nettes. Par conséquent, les médecins devraient se rendre plus compte de la possibilité de grossesse cryptique et subir une inspection complète des femmes qui se présentent avec des sympt40mes liés à la grossesse.

Troubles psychiatriques

La recherche a montré la preuve contradictoire concernant l'association de la grossesse cryptique avec des troubles psychiatriques. Les sympt40mes psychiatriques liés à la schizophrénie, à la dépression ou au trouble de la personnalité sont seulement proéminents dans une minorité de cas, ainsi ne sont pas décelés comme caractéristique essentielle de la grossesse cryptique.

Purge de Pseudomenstrual et absence de nausée

Une étude par Brezinka et collègues indique que 26 % des femmes dans l'étude a eu l'aménorrhée (absence de saignement menstruel). La majorité de purges rapportées de femmes en tant que périodes régulières. En attendant, 26% avait remarqué la nausée. D'une manière primordiale, aucun des femmes que ne pas se rendre rapporté compte de la grossesse jusqu'à la distribution a remarqué la nausée. Ces résultats proposent qu'il y ait une association entre l'absence de la nausée et d'autres sympt40mes tels que le gonflement abdominal réduit et le poids à la naissance inférieur. Ceci pourrait être la raison pour laquelle la grossesse demeure dissimulée et dans de nombreux cas refusée jusqu'à la distribution de l'enfant.

L'hormone chorionique gonadotrophique (hCG) est une hormone placentaire qui joue un rôle essentiel pendant la grossesse. Cette hormone est impliquée dans beaucoup d'aspects symptomatiques de la grossesse, en déclenchant le desserrage de la progestérone maternelle et en empêchant de ce fait des règles. La recherche a également précisé le rôle du hCG dans la nausée grossesse grossesse.

Théories essayant d'expliquer la grossesse cryptique

La preuve actuellement disponible du point de vue biologique de la grossesse cryptique est limitée. Quelques études épidémiologiques fournissent plus d'analyse dans le sujet. Cependant, cette preuve est indirecte et assez non suffisamment pour aviser des théories explicatives. Les femmes emploient des caractères indicateurs corporels pour déterminer si elles sont enceintes ou pas. Lorsqu'il s'agit de la grossesse cryptique, ces caractères indicateurs sont réduits ou absents. Par conséquent, faute de caractères indicateurs, la grossesse n'est pas assumée.

Le conflit de parent-progéniture a été l'un des cadres principaux employés pour comprendre la base biologique de la grossesse cryptique. Tous les facteurs et sympt40mes entourant ce phénomène indiquent qu'en ce conflit la mère est le chiffre qui bénéficie les la plupart aux dépens du foetus. Trois hypothèses ont été préparées pour expliquer le phénomène en termes évolutionnaires. L'attention devrait être donnée au fait que ces hypothèses ne sont pas mutuellement - exclusivité.

Hypothèse 1 : Selon cette hypothèse, le conflit de parent-progéniture a comme conséquence l'investissement inférieur de la mère. La recherche spécule que les perturbations des mécanismes de impression génomiques devraient être impliquées dans la participation maternelle réduite. La preuve sur les effets de parenting-détail de l'hormone de hCG renforce cette hypothèse. Cette hypothèse est compatible avec le risque foetal accru. Cependant, le fait que les nouveaux-nés ne montrent aucun autre problème évident excepté le poids à la naissance réduit n'est pas de support de l'hypothèse.

Hypothèse 2 : Cette hypothèse examine l'avortement manqué comme explication du phénomène de la grossesse cryptique. Si un foetus dont la production du hCG est près du seuil du refus de la mère survit le début de la grossesse sans avortement, il pourrait survivre jusqu'à l'accouchement en dépit de l'investissement inférieur de la mère dans la grossesse.

Hypothèse 3 : Cette hypothèse voit la grossesse cryptique comme mécanisme adaptatif en états stressants de durée. La recherche avec un échantillon australien supporte cette réclamation en montrant une forte incidence de tension psychosociale dans les mères.

Remarques finales et orientations futures

La grossesse à jour et cryptique a été interprétée comme manifestation pathologique de conflit inconscient. Une des explications les plus citées pour la grossesse cryptique est que la femme n'est pas psychologiquement prête à recevoir la grossesse et les implications de elle. La grossesse est non seulement associée à beaucoup de changements biologiques du fuselage de la femme mais exige également la préparation pour l'accouchement et les soins, tous qui sont basés sur recevoir la grossesse et le foetus et les modifications qu'elles sont sur le point de porter.

La théorie de conflit de parent-progéniture fournit un cadre pour l'explication de la grossesse cryptique bien que la preuve insuffisante quitte des salles pour plusieurs hypothèses au sujet des mécanismes physiologiques impliquées. La future recherche à beaucoup de niveaux comprenant la génétique est nécessaire pour comprendre ce phénomène complexe.

Références

Further Reading

Last Updated: Sep 10, 2019

Mihaela Dimitrova

Written by

Mihaela Dimitrova

Mihaela's curiosity has pushed her to explore the human mind and the intricate inner workings in the brain. She has a B.Sc. in Psychology from the University of Birmingham and an M.Sc. in Human-Computer Interaction from University College London.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Dimitrova, Mihaela. (2019, September 10). Quelle est une grossesse cryptique ?. News-Medical. Retrieved on November 17, 2019 from https://www.news-medical.net/health/What-is-a-Cryptic-Pregnancy.aspx.

  • MLA

    Dimitrova, Mihaela. "Quelle est une grossesse cryptique ?". News-Medical. 17 November 2019. <https://www.news-medical.net/health/What-is-a-Cryptic-Pregnancy.aspx>.

  • Chicago

    Dimitrova, Mihaela. "Quelle est une grossesse cryptique ?". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/What-is-a-Cryptic-Pregnancy.aspx. (accessed November 17, 2019).

  • Harvard

    Dimitrova, Mihaela. 2019. Quelle est une grossesse cryptique ?. News-Medical, viewed 17 November 2019, https://www.news-medical.net/health/What-is-a-Cryptic-Pregnancy.aspx.

Comments

  1. mizt 60 mizt 60 United States says:

    I applaud someone in the medical field for finally admitting that cryptic pregnancies do exist. However, it's just like the medical field to always blame the patient for why it happens instead of taking time to find the REAL reason. My daughter has been going through it to get the doctors to believe she is pregnant. She has been to 4 doctors, 3 of them OB/GYNs. 3 doctors told her it's all in her head, 2 asked does she WANT TO BE pregnant...but she was already 6 months along. The last one we saw last month could actually SEE the baby MOVING! But because it didn't show on the ultrasound she said she medically or legally call it a pregnancy! So NO, IT'S not JUST WOMEN TRYING TO DENY THEY ARE PREGNANT! IT'S doctors who REFUSE to do ANYTHING BEYOND the standard testing either because they are full of themselves or afraid their malpractice insurance will go up if they go beyond standard treatment. In the meantime my daughter can get prenatal care, lost her job because without a doctor to say she is pregnant she couldn't get FMLA so she had to quit or be terminated and she is in limbo with no due date. Thank God for nurses who told us how to keep both her and the baby healthy. Just think how many pregnant women are forced into this position by the medical practices who think it's all the patients fault!

  2. Tiffany Roquemore Tiffany Roquemore United States says:

    hello, i havent has a period since march. i used the ovia app to track my periods, and i am very regular. i have one son who is 5. negative urine test and blood test at dr . dr told me it is impossible to get a negative blood test if you are pregnant. but i saw about cryptic pregnancies on dr oz and many other places on the web. i mentioned this to my dr and he said anyone who said they got a negative blood test and turned out to be pregnant was a liar. but i dont believe him.
    i really do not know what to do. i am not on birth control. me and my husband do not use protection. i do not have any health issues. at the pap smear the dr said he didnt feel any cysts because i had thought maybe i had one and thats why i missed my period. i dont know what to do.  im really needing to know so i do not smoke or drink alcohol. i am already taking prenatals for about 2 months because i wanted it to help my hair grow faster. what should i do next? i feel like im going crazy. i dont really have much symptoms only heartburn and cravings.

  3. Sara Stevens Sara Stevens United States says:

    this is not only misleading, but demeaning for women actually going through this. If you are not personally experiencing this, you need to be quiet. You have no idea what you are talking about. And to say 'it is in your head' is hurtful, WRONG, INCORRECT & demeaning. How would you feel if I told you your physical ailments are just in your head and you are making it up??!!

  4. Tiffany Dew Tiffany Dew United States says:

    Right now, I’m about 18 weeks pregnant with twins. This is a cryptic pregnancy. All the pee tests, blood tests and ultrasound show up negative. My stomache is getting bigger, I have felt the babies move, and have heard their hearts with a stephyscope, an app for my phone which is like a Doppler and a Doppler that I bought. When I go to a doctor about my symptoms I’m told I’m crazy or that I should know by now that I’m not pregnant based on the tests. It’s hard when you go for help when you start to feel contractions and the minute the tests come back negative your told her is a piece of paper on abdominal pain and they stop talking to you, since they feel like you wasted their time. The only way that I got the ultrasound was to be persistent about it. I’m not making this up, and the more that time continues on the more I can’t get the proper prenatal care and the more time I take off from work for no doctor will give me a note stating that I cannot got back to work due to having early contractions. This is frustrating and when you are not supposed to be stressed and you for no one will take you seriously it’s so stressful. I wish doctors would look beyond tests and listen to every part that they are supposed to do like the abdomen for that would solve have the problems. But until that changes it’s more negative tests and doctors saying that I’m waisting their time, which I’m not.

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News-Medical.Net.
Post a new comment
Post