Quel est un virus ?

Saut à :

Un virus est le plus petit type de parasite à exister, s'échelonnant habituellement de 0,02 à 0.3μm dans la taille, bien que quelques virus puissent être aussi grands que 1μm.

Une particule virale ou un virion contient un faisceau unique d'acide nucléique (ARN ou ADN) entouré par une couche et parfois les enzymes de protéine qui sont exigées pour commencer la réplication virale. Les virus peuvent seulement reproduire dans les cellules des animaux, des plantes et des bactéries et, en soi, sont mentionnés comme obligent les parasites intracellulaires.

Des virus ne sont pas classifiés selon les maladies qu'ils entraînent ; plutôt ils sont groupés dans différentes familles basées en circuit si l'acide nucléique est unique ou bicaténaire, si une enveloppe virale est présent et leur mode de réplication.

La rage est une maladie virale mortelle du système nerveux, crédit de l
La rage est une maladie virale mortelle du système nerveux, crédit de l'illustration 3d : nobeastsofierce/Shutterstock

Des virus ARN monocatenaires sont encore classifiés basés en circuit s'ils ont l'ARN négatif de positif ou de sens. Les virus d'ADN tendent à reproduire dans le noyau des cellules hôte, alors que les virus ARN font généralement ainsi dans le cytoplasme.

Historiquement, peu de parasites ont entraîné la dévastation aux animaux, aux plantes et aux êtres humains que les virus ont. Les maladies telles que la poliomyélite, aphteux et la variole sont toutes réputées pour l'effet dévastateur répandu sur des gens et des animaux. Moins réputé est environ l'échec de collecte complet qu'un nombre important de virus ont le potentiel d'entraîner.

Les virus sont-ils vivants ?

Quand les chercheurs ont découvert la première fois que les virus et réalisé ils ont semblé se comporter assimilé aux bactéries, ils sont généralement devenus considérés en tant que biologiquement « vivant. »

Cependant, ceci a changé pendant les années 1930 où on l'a expliqué que les virions ont manqué des mécanismes qui sont exigés pour le fonctionnement métabolique. Une fois que les scientifiques déterminaient que les virus se composent simplement de l'ADN ou de l'ARN contenu dans une shell de protéine, ils sont généralement devenus pensée de comme des mécanismes biologiques plutôt que des organismes vivants.

Structure de virus

Un virus se compose type d'une couche protectrice de protéine appelée un capsid. Capsids varient dans la forme, des formes hélicoïdales simples à des structures plus compliquées avec des arrières. Le capsid protège le génome viral contre l'environnement externe et joue un rôle en la reconnaissance de récepteur, permettant au virus de gripper aux hôtes et aux cellules susceptibles.

Parfois le capsid est également contenu dans une enveloppe de phospholipide dérivée des membranes des cellules hôte qu'elle a infecté. Des projections appelées de pointe de protéines codées virales sont habituellement trouvées dans cette enveloppe. Elles sont habituellement des glycoprotéines et elles aident également le virus à déménager vers des cellules cibles par l'intermédiaire de la reconnaissance de récepteur. Un exemple réputé est le virus de la grippe A, qui exprime la neuraminidase et le hemagglutinin de glycoprotéines sur sa surface.

Les plus grands et la plupart des complexes virus peuvent être vus utilisant un photomicroscope à haute résolution.

Les différents types de virus sont différentes formes, la canalisation deux ceux qui sont des tiges (ou des filaments), où les sous-unités nucléiques de protéine sont arrangées dans une mode linéaire et des sphères, qui sont les polygones icosaèdres.

La majorité de virus de centrale et beaucoup de virus bactériens sont de petits filaments ou polygones. Les bactériophages, qui sont plus grands, plus complexe et ont l'ADN bicaténaire sont une combinaison des formes de tige et de sphère. Le bactériophage T4 réputé a une tête polygonale où l'ADN est contenu et un arrière en forme de tige composé de longues fibres.

Bactériophage T4 infectant quelques bactéries. Crédit d
Bactériophage T4 infectant quelques bactéries. Crédit d'illustration : Andrea Danti/Shutterstock

Comment les virus infectent-ils ?

Les virus n'ont pas les mécanismes requis pour survivre indépendamment et pour chercher les cellules hôte de plante, animales ou bactériennes où ils peuvent utiliser les machines de ces cellules pour reproduire.

Le virus écrit des hôtes par la boîte de vitesses horizontale ou verticale, en grande partie horizontale. Les exemples de la boîte de vitesses horizontale comprennent ce qui suit :

  • Boîte de vitesses de contact direct : Ceci se réfère la boîte de vitesses par l'intermédiaire du contact matériel entre un sujet infecté et non infecté en embrassant, en mordant, ou des rapports sexuels, par exemple.
  • Boîte de vitesses indirecte : Ici, le virus est transmis par l'intermédiaire du contact avec les objectifs contaminés ou les matériaux tels que le matériel médical ou partagé mangeant des ustensiles.
  • Boîte de vitesses courante de véhicule : Ce mode de boîte de vitesses se rapporte quand les personnes captent le virus des approvisionnements de nourriture et en eau qui sont contaminés avec des fèces. Ceci entraîne souvent la maladie épidémique.
  • La transmission aérienne se rapporte à l'infection respiratoire qui se produit quand le virus est inhalé.

Une fois qu'un virus a consulté son hôte, il décèle et grippe à un récepteur spécifique sur la surface d'une cellule cible. Un exemple bien étudié est l'interaction qui se produit entre le récepteur CCR5 sur les lymphocytes humains de T et la protéine gp41 actuelle sur la surface du virus de l'immunodéficience humaine (HIV).

Virus de VIH (SIDA) dans le sang avec des hématies et des globules blancs. crédit de l
Virus de VIH (SIDA) dans le sang avec des hématies et des globules blancs. crédit de l'illustration 3D : Kateryna Kon/Shutterstock

Durée de vie utile d'un virus

Une fois qu'un virus a infecté une cellule hôte, il peut reproduire dans des milliers de ces cellules de périodes. Plutôt que se divisant et se reproduisant dedans de la manière que les cellules font, les virus passent par un appelé de processus le cycle lytique.

D'abord, le virus reproduit ses couches d'ADN et de protéine, qui sont alors assemblées dans les particules neuves de virus. Ceci fait éclater la cellule hôte ou « lysez, » qui est pourquoi le cycle est soi-disant. Les particules neuves de virus qui sont relâchées une fois la cellule a éclaté alors infectent les cellules hôte environnantes.

Le procédé peut prendre aussi peu que douze heures, comme cela est le cas pour le norovirus, ou tant que plusieurs jours, comme cela est le cas pour le virus Ebola.

Quelques bactériophages appelés de virus complexes grippent leur ADN à celui de leur cellule hôte ou déposent des petits morceaux de leur ADN dans le cytoplasme. Quand la cellule se divise alors, l'ADN viral est copié dans les cellules de descendant. Ce cycle, qui est appelé le cycle lysogène, est moins courant que le cycle lytique.

Further Reading

Last Updated: Sep 15, 2019

Sally Robertson

Written by

Sally Robertson

Sally has a Bachelor's Degree in Biomedical Sciences (B.Sc.). She is a specialist in reviewing and summarising the latest findings across all areas of medicine covered in major, high-impact, world-leading international medical journals, international press conferences and bulletins from governmental agencies and regulatory bodies. At News-Medical, Sally generates daily news features, life science articles and interview coverage.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Robertson, Sally. (2019, September 15). Quel est un virus ?. News-Medical. Retrieved on December 15, 2019 from https://www.news-medical.net/health/What-is-a-Virus.aspx.

  • MLA

    Robertson, Sally. "Quel est un virus ?". News-Medical. 15 December 2019. <https://www.news-medical.net/health/What-is-a-Virus.aspx>.

  • Chicago

    Robertson, Sally. "Quel est un virus ?". News-Medical. https://www.news-medical.net/health/What-is-a-Virus.aspx. (accessed December 15, 2019).

  • Harvard

    Robertson, Sally. 2019. Quel est un virus ?. News-Medical, viewed 15 December 2019, https://www.news-medical.net/health/What-is-a-Virus.aspx.

Comments

  1. Ethan Mellor Ethan Mellor Ukraine says:

    The article is good. I would like to know more about viruses.

  2. maseera mirza maseera mirza India says:

    best webside thank you

  3. Ralph R. Zerbonia Ralph R. Zerbonia United States says:

    In this article's 2nd paragraph, headlined "How big are viruses?" are the following words:
    "The virus particles are 100 times smaller than a single bacteria cell. The bacterial cell alone is more than 10 times smaller than a human cell and a human cell is 10 times smaller than the diameter of a single human hair."

    May I point out that you really can't get smaller than one time the size of something at which point you disappear. What I assume is meant by the above paragraph is the following re-written set of words:
    "The virus particles are 1/100 the size of a single bacteria cell. The bacterial cell alone is smaller than 1/10 the size of a human cell and a human cell is 1/10 the diameter of a single human hair."
    Or
    "The Virus particle's size is 1% of that of a single bacteria cell. That bacteria cell is less than 10% of the size of a human cell and that human cell's size is 10%  of the diameter of a human hair. So that makes the virus particle's size approximately 1/1000th the size of a human hair!" (Hope I got all the math right there! It's 1% of 10% of 10% of the diameter of a human hair)
    Remember if I subtract one whole you (1 time smaller) there is nothing left. You want to speak about fractions, not whole numbers when speaking about something smaller. Unless of course it somehow is possible for the item being described to actually go into negative numbers. Physical items don't. You can only have one less of a physical item.

    I know, I am feeling very much like a word Nazi, but I only do it for this particular peeve.....

  4. Stephen Spink Stephen Spink United Kingdom says:

    I wonder if a prolonged burst of low voltage electricity would affect the virus ability to function.

  5. Russell Wuertz Russell Wuertz United States says:

    Modern Latin is what the state Universities use.  Since the 16th century.   Yale would be different using Old Latin or Middle Latin, and is not what anyone has classes for.

    The Modern Latin meaning for "Virus" is a slimy liquid, or in my opinion, the reason for a pimple, chicken pox, small pox, cow pox.  Nitric acid, has been a problem ever since we did what was not allowed and pumped up crude oil.  The nitric acid from coal oil is the worst of all the acids we have, without the word cataylst being what we know, and how much it does not dilute, but comes back into its origional form and strength.  

    The experts eliminating this acid from effecting us today is the reason our teeth don't rot, and our children all don't have acne.

  6. Prettiecandie Lemo Prettiecandie Lemo Namibia says:

    virus .. I am looking forward to learn a lot on virus

  7. Bassem K Bassem K U.A.E. says:

    it's 1/10,000th not 1/1,000

  8. Snaz'n Gamer Snaz'n Gamer United Kingdom says:

    useful for school but the aids news letter  isn't aproporiot for young people

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News-Medical.Net.
Post a new comment
Post