Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Génétique et expression du gène

Le génome humain se compose d'environ 20.000 gènes situés sur une des 23 paires de chromosome trouvées dans le noyau ou sur de longs brins d'ADN situés dans les mitochondries.

Le projet génome humain et la recherche génétique

Jusqu'à présent, environ 12.800 gènes ont été tracés à l'emplacement spécifique (lieux) sur chacun des chromosomes. Cette base de données a été commencée en tant qu'élément du projet génome humain. Le projet a été officiellement complété en avril 2003 mais le nombre exact de gènes dans le génome humain est encore inconnu.

Cela prendra toujours beaucoup d'années pour trouver tous les gènes ainsi que pour comprendre le besoin et l'utilisation du non-codage ADN. La recherche génétique se concentre également sur les effets de l'environnement sur des gènes et leur expression.

Code génétique

Chaque gène a son propre emplacement spécifique sur le chromosome ou sur l'ADN mitochondrial. Le gène remplit un rôle important unique. Ceux-ci servent de modèles à un trait matériel, physiologique ou mental. Les gènes indiquent qu'une personne ressemble au cheveu, à l'oeil, à la couleur de la peau, à la forme du fuselage et aux caractéristiques, la hauteur etc.

L'indicatif d'ADN se compose des réseaux très longs de quatre briques de base (bases de nucléotide) :

  • Adénine (a)
  • Guanine (G)
  • Thymines (t)
  • Cytosine (c)

Le chromosome contient deux des réseaux d'ADN fonctionnant dans les sens inverses ; les bases appareillent jusqu'à la forme que les échelons d'une échelle se sont déformée dans une double structure hélicoïdale.

L'adénine (a) peut seulement appareiller avec les thymines de base (t), et vice versa ; et basez la guanine (G) peut seulement appareiller avec de la cytosine de base (c), et vice versa. Il y a presque trois milliards de ces paires de bases d'ADN pour effectuer le génome humain. Dans l'ADN, trois de ` ces quatre chimique marque avec des lettres forme la' d'A, de G, de C et de T (un triplet) un codon. Indicatifs d'un codon de détail pour un acide aminé et séquences d'indicatif d'acides aminés pour une protéine.

L'ADN qui compose les gènes est souvent ` appelé codant l'ADN'. Entre deux gènes est une région de l'ADN qui ne code pour aucune protéine. C'est appelé le non-codage ADN de `' et s'est au commencement nommé la camelote ADN de `' comme il s'est avéré que cet ADN n'a pas contenu l'information exigée pour des protéines.

Maintenant la recherche neuve prouve que cette région peut ne pas être camelote et peut être importante pour certains fonctionnements. Que le rôle est toujours en grande partie inconnu mais eux peut jouer un rôle de réglementation dans l'expression du gène. Les études de ce non-codage ADN sont utiles pour des investigations légales comme les procès de paternité et les enquêtes criminelles etc.

Expression génétique

Les indicatifs de code génétique pour des protéines. L'information de l'ADN est ` traduit' en réseau des acides aminés qui forme une protéine. Ces protéines forment les synthons pour des structures au sein des cellules et éventuel du corps entier. Les protéines forment également les enzymes et d'autres produits chimiques qui remplissent des fonctionnements variés dans le fuselage. Chaque gène peut coder pour différentes protéines et ainsi le nombre de protéines connues pour exister dans les cellules est plus que le nombre de gènes.

Tous les gènes ne sont pas exprimés ou ne codent pour aucune protéine. Ceci pourrait être détail d'organe par exemple qu'une cellule de foie exprime différents gènes que des cellules de rein.

L'environnement joue également un rôle en déterminant le trait éventuel. Le phénotype d'un organisme dépend ainsi de l'interaction de la génétique avec l'environnement. L'environnement par exemple, a un rôle dans les effets de la phénylcétonurie humaine de maladie génétique. La mutation qui entraîne la phénylcétonurie perturbe la capacité du fuselage de décomposer la phénylalanine acide aminée. Ceci mène à l'habillage toxique d'une molécule intermédiaire menant à l'arriération mentale et aux grippages. Les personnes avec la mutation de phénylcétonurie à un régime strict qui évite cet acide aminé peuvent rester normales et en bonne santé.

Further Reading

Last Updated: Apr 22, 2019

Dr. Ananya Mandal

Written by

Dr. Ananya Mandal

Dr. Ananya Mandal is a doctor by profession, lecturer by vocation and a medical writer by passion. She specialized in Clinical Pharmacology after her bachelor's (MBBS). For her, health communication is not just writing complicated reviews for professionals but making medical knowledge understandable and available to the general public as well.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Mandal, Ananya. (2019, April 22). Génétique et expression du gène. News-Medical. Retrieved on September 23, 2021 from https://www.news-medical.net/life-sciences/Genetics-and-Gene-Expression.aspx.

  • MLA

    Mandal, Ananya. "Génétique et expression du gène". News-Medical. 23 September 2021. <https://www.news-medical.net/life-sciences/Genetics-and-Gene-Expression.aspx>.

  • Chicago

    Mandal, Ananya. "Génétique et expression du gène". News-Medical. https://www.news-medical.net/life-sciences/Genetics-and-Gene-Expression.aspx. (accessed September 23, 2021).

  • Harvard

    Mandal, Ananya. 2019. Génétique et expression du gène. News-Medical, viewed 23 September 2021, https://www.news-medical.net/life-sciences/Genetics-and-Gene-Expression.aspx.

Comments

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.