Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Extraction de l'huile de chanvre : Une comparaison des procédés d'extraction

Saut à :

L'huile de graines de chanvre (chanvre) est instrumentale dans le pétrole, la nourriture, le pharmaceutique, des cosmétiques et des industries de fibres. L'extraction du pétrole est variée, et les procédés sont limités dans leurs rendements. Un groupe de l'Institut de Technologie indien Roorkee ont effectué une enquête comparative sur différents procédés d'extraction pour déterminer le plus convenablement adapté à l'écaille - comme est exigé pour la production commerciale.

Chanvre (chanvre). Crédit d
Chanvre (chanvre). Crédit d'image : 420MediaCo/Shutterstock

Souvent, variabilité dans les propriétés physico-chimiques, quantité et composition chimique des résultats de pétrole de graines de chanvre selon le procédé d'extraction en question. La variabilité est problématique ; la qualité et la composition de n'importe quel pétrole est poignante, en particulier en tant que l'application et économie de commercialisation d'influence de pétrole de chanvre.

Procédés d'extraction de l'huile de chanvre

Actuel, il y a cinq procédés principaux d'extraction sont déployés pour l'extraction de l'huile de graines de chanvre. Le lancement et la plupart de conventionnel est Soxhlet (SOX) caractérisé par l'amitié d'usager et économique.

Le procédé de percolation (SELON) est basé sur lixivier - l'à l'extérieur-diffusion des molécules d'un matériau - pourtant il y a peu de littérature procurable sur l'utilisation de ce procédé dans l'extraction de l'huile de chanvre.

Une déviation à ceci est, l'extraction liquide supercritique (SFE) avec des liquides supercritiques2 du solvant Cie. possèdent la capacité d'effuse par des solides comme un gaz, et dissolvent des matériaux comme un liquide.

Une autre technique tendante est Ultrasonication qui (ULT) comme nom propose, met en application des ultrasons (>20   kilohertz) ; elle offre l'avantage d'un temps réduit d'extraction dû au double effet de la séparation matérielle et chimique.

En conclusion, la pyrolyse (PYR) est une technique de décomposition thermique pour la production de bio-pétrole. Le procédé est suivi dans une ambiance inerte et les dérivés sont utilisés dans l'industrie pétrolière. Son application dans l'extraction de l'huile de chanvre est moins réputée.

Extrait de pétrole de CBD de cannabis. Crédit d
Extrait de pétrole de CBD de cannabis. Crédit d'image : Mitch M/Shutterstock

Méthode d'extraction

Les graines de chanvre étaient sujettes aux procédés de SFE, ULT, de SOX, SELON et de PYR d'extraction. Tous les procédés ont eu les opérations suivantes d'extraction en commun : préparation des matières premières, installation de matériel ; entrée au récipient d'extraction et installation des paramètres d'entrée. Les opérations suivantes dépendaient du procédé d'extraction ; SFE a exigé un ajout de Co-solvant, SELON a exigé la dissolution du corps dissous, PYR était sujet à la production de bio-pétrole et ULT a suivi un bain ultrasonique. En conclusion, le pétrole a été extrait avec et sans le solvant et le pétrole séparé par l'ampoule à décanter d'appareil rotatif à évaporation sous vide. L'extraction ULT a exigé du matériau résiduel d'être sujet à l'UTS suivi de SOX.

Le pétrole était sujet à l'analyse de chromatographie gazeuse/spectrométrie de masse (GC-MS) et a été caractérisé par microscopie électronique de lecture d'émission de champ de la spectroscopie (FT-IR) et de Transformer-Infrared de Fourier (FESEM) qui recense les groupes fonctionnels de chaque extrait de graines de chanvre. La comparaison du rendement d'extraction a été basée sur la puissance économique (EY), la composition chimique, le profil de groupe fonctionnel et l'analyse économique à échelle industrielle.

Le meilleur procédé d'extraction

L'EY le plus grand a été obtenu par UTS, bien que SFE, SOX, STU et SELON tout le pourcentage comparatif montré EY. Cependant, l'équipe a constaté que les teneurs d'acide gras ont été sensiblement influencés par les procédés entrepris avec la gamme variable en acide ω-6 linoléique (14.91-52.39%), acide de ω-3 α-linolenic (2.6-21.41%) et acide palmitique (0.55-3.01%). Du point de vue de possibilités économiques SFE était la meilleure technique évaluée suivie de SOX, ULT, d'UTS et de STU.

De leur analyse, les analyses économiques à échelle industrielle de différents procédés d'extraction ont indiqué l'étendue de la production environnante d'huile de table de commercialisation et de police. De toutes les techniques analysées par l'équipe, SFE et extraction ULT ont fourni la pureté la plus grande avec l'approche économique optimale ; les deux ont expliqué EYs comparable. SFE a été supplémentaire évalué pendant que le procédé le plus économiquement faisable suivait de SOX, ULT, d'UTS et de STU.

De leur étude, l'équipe a recensé le procédé d'extraction le plus viable dans la dérivation de pétrole de chanvre. Pour les huiles de table avec les caractéristiques assimilées, les mêmes procédés d'extraction s'appliquent. L'équipe a noté que les paramètres écaillés du laboratoire à l'industrie peuvent différer en raison de différents régimes de transfert de la chaleur et de la masse. En soi, l'équipe recommandent des paramètres de grande puissance d'extraction. Pour conclure, l'équipe proposent d'autres domaines d'exploration - à savoir, le contrôle qualité, la réduction des coûts, la durée de conservation et le rendement matériel résiduel d'utilisation - pour davantage d'optimisation d'extraction de l'huile de chanvre.

Last Updated: Aug 30, 2019

Hidaya Aliouche

Written by

Hidaya Aliouche

Hidaya is a science communications enthusiast who has recently graduated and is embarking on a career in the science and medical copywriting. She has a B.Sc. in Biochemistry from The University of Manchester. She is passionate about writing and is particularly interested in microbiology, immunology, and biochemistry.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Aliouche, Hidaya. (2019, August 30). Extraction de l'huile de chanvre : Une comparaison des procédés d'extraction. News-Medical. Retrieved on February 27, 2021 from https://www.news-medical.net/life-sciences/Hemp-Oil-Extraction-A-Comparison-of-Extraction-Processes.aspx.

  • MLA

    Aliouche, Hidaya. "Extraction de l'huile de chanvre : Une comparaison des procédés d'extraction". News-Medical. 27 February 2021. <https://www.news-medical.net/life-sciences/Hemp-Oil-Extraction-A-Comparison-of-Extraction-Processes.aspx>.

  • Chicago

    Aliouche, Hidaya. "Extraction de l'huile de chanvre : Une comparaison des procédés d'extraction". News-Medical. https://www.news-medical.net/life-sciences/Hemp-Oil-Extraction-A-Comparison-of-Extraction-Processes.aspx. (accessed February 27, 2021).

  • Harvard

    Aliouche, Hidaya. 2019. Extraction de l'huile de chanvre : Une comparaison des procédés d'extraction. News-Medical, viewed 27 February 2021, https://www.news-medical.net/life-sciences/Hemp-Oil-Extraction-A-Comparison-of-Extraction-Processes.aspx.

Comments

  1. Corey Parker Corey Parker Canada says:

    Thanks for the article!

    No idea if it's ancient or anything but none the less it was informative.

    I have to admit, as a person interested in cannabis specifically for its agricultural feed / bio-fuel potential, the idea of classifying pyrolysis as a way of extracting hemp oil seems.... curious.

    The temperatures involved are almost certainly going to damage the oil products to the point where it isn't significantly hemp oil anymore. It's a mixture of other half-decayed hydrocarbons or outright component ingredients (carbon monoxide / hydrogen).

    Still! Good news to be said on the supercritical fluid front!

    Quick safety warning: Supercritical CO2 requires over 1000 PSI and that's potentially super dangerous. If you're a hobbyist (like myself at this time! ~.^) take appropriate care to make sure that any potential bursting containers are safely contained. When I fuck around with turbines and high pressure pumps I use a lot of home made sand/dirt bags.

    Also don't be afraid to start simpler like I intend for this project: Liquid CO2 can exist at only 75 PSI.

    So my point! The disc-style pump, usually referred to as a 'Tesla pump' (a la the 'Tesla turbine'), is very well suited to acting as a compressor for highly viscous fluids like liquid CO2. It's easy enough for a hobbyist to manufacture a functional one, it doesn't involve any rare components (you'll want stainless steel for the discs while aluminum can be the housing - I'm starting with standard 304 for discs) and can even be built to extract energy/heat from the CO2 on its way by making the device in to a turbo-pump:

    Volute casing -> Pump -> Tesla valve -> Turbine -> Tesla Valve -> Pump -> Tesla valve -> Volute casing to exit nozzle. All on a single shaft.

    You'll have to figure out the dimensions of your discs yourself though. Just remember one key insight Nikola Tesla shared in his Scientific American interview: The most efficient way to get a fluid to change direction is to do so gradually over a long distance. So let things spiral around!

    You'll have to do the dimensions and the rest of the design on your own but it's really not super high level stuff to do a functional turbopump.

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.