Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Comment la contamination est-elle évitée dans un Cleanroom ?

Les Cleanrooms sont des installations particulièrement conçues qui sont conçues pour réduire à un minimum la contamination pendant la fabrication ou manipulation des produits ou des échantillons fragiles et précieux.

Scientifique dans un cleanroomsniper113 | shutterstock

Quels sont des cleanrooms ?

Les Cleanrooms emploient une suite de sas et de systèmes soigneusement conçus de flux d'air qui évitent des contaminants, tels que la poussière ou les micros-organismes d'entrer. Les Cleanrooms peuvent être aussi petits que quelques mètres carrés, juste assez grands pour contenir une d'une seule pièce de matériel sensible, ou assez grand pour contenir une installation industrielle entière.

Puisqu'ils doivent être soigneusement conçus et engager de grands coûts de construction, les cleanrooms sont habituellement les structures permanentes, bien qu'ils puissent également être mobiles et modulaires. En pareil cas, un petit laboratoire temporaire doit être installé, nommé en tant que cleanrooms « de paroi molle » (par opposition aux cleanrooms « de paroi dure »).

Filtres de HEPA

Des filtres à air particulaires à haut rendement (HEPA) sont employés pour retirer la poussière et d'autres contaminants, s'assurant que la qualité de l'air demeure extrêmement élevée. De la pression positive est également souvent utilisée en cas de la fuite, telle que le sens du flux d'air sera du cleanroom à l'extérieur.

Mesures conservatoires

Des objectifs dans le cleanroom sont particulièrement conçus pour produire d'une quantité minimale de contaminants émis. Par exemple, des meubles sont fréquemment construits avec des polymères d'acier inoxydable ou de polyuréthane qui sont très durables, et ne jettent pas le matériau ou ne supportent pas l'accroissement des bactéries sur leur surface. Cependant, il convient noter que des cleanrooms ne sont pas forcément concernés par la création d'un environnement stérile, mais réduisant à un minimum les particules dans l'atmosphère.

Des tissus et d'autres matériaux fibreux, tels que le papier sont habituellement exclus de l'entrée dans un cleanroom pendant qu'ils produisent des particules microscopiques. Ceux qui fonctionnent dans un cleanroom s'usent habituellement les couvre-chaussure et le réseau de cheveu pour éviter des contaminants étant marchés dedans sur les plantes des chaussures, ou les poils desserrés polluant l'espace.

Les Cleanrooms avec des normes plus strictes exigent souvent s'user de pleins procès de cleanroom, y compris les gants et les lunettes qui ne laissent aucune zone de peau exposée.

Comment le flux d'air est-il conçu ?

Deux types de systèmes de flux d'air sont type utilisés dans les cleanrooms : flux d'air laminaire et flux d'air turbulent.

En flux d'air laminaire, flux d'air dans les lignes droites parallèles avec peu de perturbation. De l'air est habituellement dirigé vers le bas ou horizontalement, et la disposition de la salle est conçue de sorte que la turbulence soit réduite à un minimum. La majeure partie de la surface du plafond est consacrée aux filtres de HEPA, alors que des tuyaux d'évent sont localisés au bas des parois ou dans l'étage lui-même pour mettre à jour un flux unidirectionnel.

Des systèmes de flux d'air turbulent sont employés dans les situations où le flux laminaire produirait des zones en angle mort de flux d'air qui sont dues inévitable au matériel nécessaire ou à la disposition de la salle. Les perturbations faites au hasard en flux d'air produit par des filtres de vitesse mis dans le plafond ou les parois du cleanroom s'assurent qu'aucun trou d'air contenant les particules n'est laissé sans mélange et démontage des temps en temps.

Further Reading

Last Updated: Feb 14, 2019

Michael Greenwood

Written by

Michael Greenwood

Michael graduated from Manchester Metropolitan University with a B.Sc. in Chemistry in 2014, where he majored in organic, inorganic, physical and analytical chemistry. He is currently completing a Ph.D. on the design and production of gold nanoparticles able to act as multimodal anticancer agents, being both drug delivery platforms and radiation dose enhancers.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Greenwood, Michael. (2019, February 14). Comment la contamination est-elle évitée dans un Cleanroom ?. News-Medical. Retrieved on January 16, 2021 from https://www.news-medical.net/life-sciences/How-is-Contamination-Prevented-in-a-Cleanroom.aspx.

  • MLA

    Greenwood, Michael. "Comment la contamination est-elle évitée dans un Cleanroom ?". News-Medical. 16 January 2021. <https://www.news-medical.net/life-sciences/How-is-Contamination-Prevented-in-a-Cleanroom.aspx>.

  • Chicago

    Greenwood, Michael. "Comment la contamination est-elle évitée dans un Cleanroom ?". News-Medical. https://www.news-medical.net/life-sciences/How-is-Contamination-Prevented-in-a-Cleanroom.aspx. (accessed January 16, 2021).

  • Harvard

    Greenwood, Michael. 2019. Comment la contamination est-elle évitée dans un Cleanroom ?. News-Medical, viewed 16 January 2021, https://www.news-medical.net/life-sciences/How-is-Contamination-Prevented-in-a-Cleanroom.aspx.

Comments

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.