Principes Micro-IRM, forces, et faiblesses

L'imagerie par résonance magnétique (MRI) est une technique qui produit des images en exploitant le comportement magnétique nucléaire de différents atomes dans un tissu témoin mis dans un champ magnétique. C'est une technique non envahissante qui produit les images (3D) à trois dimensions détaillées des tissus sans utilisation de radiothérapie nuisible. Il trouve des applications dans la diagnose et dans la demande de règlement des maladies variées.

Micro-IRM aide avec in vivo la représentation 3D de la microstructure chez de petits animaux. Les résultats de l'analyse micro-IRM sont souvent comparés contre la tomographie micro-calculée par haute définition ou le micro-CT et s'avèrent marquer bien.

Les systèmes micro-IRM disponibles dans le commerce offrent les solutions précliniques de représentation pour de petites expériences basées sur animal. Certains de ces systèmes emploient des cryoprobes et la radiofréquence (RF) enroule, avec les électo-aimants de champ élevés et le logiciel avancé, pour offrir la représentation à haute résolution cellulaire et de niveau moléculaire de petits animaux, dans les sciences de la vie ou la recherche biomédicale.

Principes de micro-IRM

Les systèmes d'IRM ont des aimants qui produisent des champs magnétiques autour du tissu témoin. Des atomes paramagnétiques tels que le gadolinium et l'hydrogène actuels dans le tissu sont influencés par ce champ magnétique et alignent dans un dipôle magnétique.

On laisse les bobines de RF qui produisent du champ magnétique sont neutralisées pour une courte période et les atomes détendre en leur cadrage normal. Les caractéristiques de relaxation ou de résonance de différents types de tissu sont captées par le système. À l'aide d'un ordinateur, une image du tissu témoin est produite a basé sur les caractéristiques de résonance rassemblées.

Applications de micro-IRM

Micro-IRM a des applications variées comprenant la représentation fonctionnelle, anatomique, et moléculaire de petits animaux. Les différents domaines d'études qui utilisent le microMRI comprennent la pharmacologie, le mappage de cerveau, la maladie neurodegenerative, et la psychiatrie.

La technique IRM, est généralement particulièrement adaptée pour les tissus mous de représentation au corps humain. Puisqu'elle n'emploie pas la radiothérapie dommageable, c'est une technique préférée pour la représentation le cerveau, les nerfs, et la moelle épinière. L'IRM fournit également des images plus de haute résolution des ligaments, des muscles, et des tendons si comparé aux rayons X ou à la tomodensitométrie (CT), et par conséquent est préféré en cas d'épaulement et de blessures au genou.

L'IRM peut distinguer la zone blanche et la matière grise dans le cerveau, et est pour cette raison utile dans le diagnostic des tumeurs et des anévrismes. L'IRM fonctionnel est employé pour étudier la tige entre différentes régions du cerveau et tâches cognitives. Ceci aide le moniteur l'état neurologique d'une personne.

Forces de micro-IRM

  • Micro-IRM est une technique non destructive
  • Il a la résolution spatiale très bonne - le µm jusqu'à 25 - quand les champs magnétiques de haute résistance sont appliqués
  • Définition et aides de contraste d'offres d'IRM la bonnes discernent le tissu normal du tissu malade
  • Il emploie les champs magnétiques et pas le rayonnement ionisant, et est pour cette raison plus sûr que d'autres outils de représentation tels que le CT et l'ANIMAL FAMILIER.

Faiblesses de micro-IRM

  • L'IRM est une technique relativement chère pour l'usage courant. Les systèmes avec la haute résistance de champ magnétique ont coûté beaucoup.
  • L'obtention des caractéristiques micro-IRM à haute résolution prend un bon moment, qui pourrait être un problème pendant in vivo la représentation, où des animaux doivent être anesthésiés pendant des périodes étendues pour que la représentation soit complétée.
  • Les systèmes Micro-IRM ne sont pas idéaux pour des études en temps réel des paramètres tels que le flux sanguin.
  • Bien que les systèmes micro du ‐ IRM aient la bonne résolution spatiale, ils ne sont pas comparables aux systèmes micro de CT de ‐, ou ne peuvent pas les remonter encore.

Références

  1. http://www.mrsolutions.com/applications/preclinical-imaging/
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2694493/
  3. https://www.bruker.com/products/mr/preclinical-mri.html
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20499379
  5. https://www.nibib.nih.gov/science-education/science-topics/magnetic-resonance-imaging-mri

Further Reading

Last Updated: Feb 26, 2019

Susha Cheriyedath

Written by

Susha Cheriyedath

Susha has a Bachelor of Science (B.Sc.) degree in Chemistry and Master of Science (M.Sc) degree in Biochemistry from the University of Calicut, India. She always had a keen interest in medical and health science. As part of her masters degree, she specialized in Biochemistry, with an emphasis on Microbiology, Physiology, Biotechnology, and Nutrition. In her spare time, she loves to cook up a storm in the kitchen with her super-messy baking experiments.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Cheriyedath, Susha. (2019, February 26). Principes Micro-IRM, forces, et faiblesses. News-Medical. Retrieved on April 01, 2020 from https://www.news-medical.net/life-sciences/Micro-MRI-Principles-Strengths-and-Weaknesses.aspx.

  • MLA

    Cheriyedath, Susha. "Principes Micro-IRM, forces, et faiblesses". News-Medical. 01 April 2020. <https://www.news-medical.net/life-sciences/Micro-MRI-Principles-Strengths-and-Weaknesses.aspx>.

  • Chicago

    Cheriyedath, Susha. "Principes Micro-IRM, forces, et faiblesses". News-Medical. https://www.news-medical.net/life-sciences/Micro-MRI-Principles-Strengths-and-Weaknesses.aspx. (accessed April 01, 2020).

  • Harvard

    Cheriyedath, Susha. 2019. Principes Micro-IRM, forces, et faiblesses. News-Medical, viewed 01 April 2020, https://www.news-medical.net/life-sciences/Micro-MRI-Principles-Strengths-and-Weaknesses.aspx.

Comments

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News-Medical.Net.