Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Microscopie Disperser-Aidée de localisation

La microscopie Disperser-Aidée de localisation (SALM) est un outil de microscopie de superbe-définition où la haute résolution est obtenue a basé sur la taille de la texture dans la configuration de granularité laser sur l'échantillon.

Limitations des autres outils de Superbe-Définition

La définition d'une image est limitée par sa diffraction. Selon les critères déterminés par Abbe et Rayleigh, la résolution spatiale peut être augmentée en augmentant les cornières solides de l'illumination et du ramassage. Les microscopes de superbe-définition dépassent la limite de la définition offerte aux microscopes conventionnels.

Les microscopes de superbe-définition actuel en service, y compris l'illumination structurée, épuisement d'émission stimulée et microscopie d'emplacement de Photoactivated, réalisent ceci en modulant la taille des particules émises. Cependant, les méthodes basées sur la collection légère exigent une lentille avec une ouverture numérique élevée et une distance de fonctionnement courte (moins de 1 millimètre).

Formation de front des ondes

La dispersion de la lumière est une cause importante de la déformation de la forme du front des ondes léger qui rend les rayons légers moins logiques. La formation de front des ondes est une méthode récent utilisée qui oriente la lumière dans les faisceaux lumineux logiques. Dans la microscopie Disperser-Aidée de localisation (SALM), la formation de front des ondes est utilisée pour augmenter la définition de l'image. Le front des ondes formant dans la salmonella est réalisé suivre deux méthodes : modulateurs de lumière spatiaux et dispositifs digitaux de micromirror.

Modulateurs de lumière spatiaux

Les modulateurs de lumière spatiaux (SLMs) sont des outils pour moduler l'intensité et la phase de la lumière. SLMs peut produire des modifications de phase sur une gamme. Le SLMs se composent des photocapteurs qui détectent la brilliance de pixel, et alors des cristaux liquides sont employés pour reproduire l'image.

Synthèse sur des utilisations de la SLM-front des ondes-formation dans la microscopie optique.
Synthèse sur des utilisations de la SLM-front des ondes-formation dans la microscopie optique. Crédit d'image : http://www.focusonmicroscopy.org

Dispositifs de Digitals Micromirror

C'est une classe du dispositif microelectromechanical qui se compose des millions de miroirs permutables minuscules. La position des miroirs peut être changée par une gamme de +12° ou de -12°. Le rayon léger est dirigé en circuit vers ce dispositif de micromirror, et alors les miroirs peuvent être commutés pour changer la phase du rayon d'incident convertissant lui en plus grand ou moins de degrés de cohérence.  

Le principe de la salmonella

Dans cette technique, le front des ondes formant des méthodes, y compris l'utilisation des modulateurs de lumière spatiaux ou les dispositifs digitaux de micromirror sont utilisés. Le DMD est divisé à 11 x 11 segments carrés où la taille de chaque côté est le µm 70.

Le faisceau laser tombe sur une région spécifique ou active du DMD. Par la suite, un segment est renversé ou commuté et l'intensité de pixel est mesurée. Ce contact est reçu si l'intensité de lumière augmente.

Utilisant cette technique, la lumière d'incident est concentrée sur une texture unique qui montre une configuration de granularité laser désorganisée. Ce sont les textures améliorées de granularité laser de ` appelé' à cause de leur cohérence plus grande. La taille de la texture améliorée de granularité laser ne dépend pas de la façon dont la lumière est rassemblée ou l'illumination.

Avantages de salmonella

Définition accrue

Cette méthode peut augmenter la définition de l'image finale jusqu'à quadruple si comparée à la représentation avec une lentille conventionnelle dans les échantillons semi-transparents et troubles de représentation. On a observé une définition de 312 nanomètre quand deux talons fluorescents de 0,5 µm étaient imagés sur une couche de dioxyde de titane utilisant un Na de 0,2.

Indépendant d'ouverture numérique

les méthodes de Superbe-définition exigent habituellement l'utilisation d'une lentille avec une ouverture numérique élevée. Cependant, la salmonella est indépendant de l'ouverture numérique car elle est basée sur le front des ondes formant pour réduire la dispersion.

Maximum de la fluorescence

Le front des ondes formant des méthodes mènent à l'intensité maximum de fluorescence. Le signe fluorescent qui est excité par la granularité laser optimisée de texture est localisé en adaptant le fonctionnement d'écart de remarque.

Une plus longue distance de fonctionnement

Une image de haute résolution avec une distance de fonctionnement de 25 millimètres peut être produite utilisant la salmonella. Ce contraste avec d'autres méthodes de superbe-définition qui exigent une distance de fonctionnement de <10 millimètre. Les échantillons qui sont sensibles et peuvent être endommagés facilement peuvent tirer bénéfice de ce système pendant que la distance de fonctionnement plus grande peut éviter les dégâts à l'échantillon de la lentille.

Conclusions

La salmonella peut être un outil puissant de superbe-définition qui n'exige pas le Na de haut ou les grandes distances de fonctionnement. Cette technique peut également fournir des images de haute résolution dans des échantillons de seuil de dégâts troubles ou inférieurs.

Observé par Liji Thomas, DM

Sources

Further Reading

Last Updated: Aug 24, 2018

Dr. Surat P

Written by

Dr. Surat P

Dr. Surat graduated with a Ph.D. in Cell Biology and Mechanobiology from the Tata Institute of Fundamental Research (Mumbai, India) in 2016. Prior to her Ph.D., Surat studied for a Bachelor of Science (B.Sc.) degree in Zoology, during which she was the recipient of an Indian Academy of Sciences Summer Fellowship to study the proteins involved in AIDs. She produces feature articles on a wide range of topics, such as medical ethics, data manipulation, pseudoscience and superstition, education, and human evolution. She is passionate about science communication and writes articles covering all areas of the life sciences.  

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    P, Surat. (2018, August 24). Microscopie Disperser-Aidée de localisation. News-Medical. Retrieved on January 24, 2021 from https://www.news-medical.net/life-sciences/Scattering-Assisted-Localization-Microscopy.aspx.

  • MLA

    P, Surat. "Microscopie Disperser-Aidée de localisation". News-Medical. 24 January 2021. <https://www.news-medical.net/life-sciences/Scattering-Assisted-Localization-Microscopy.aspx>.

  • Chicago

    P, Surat. "Microscopie Disperser-Aidée de localisation". News-Medical. https://www.news-medical.net/life-sciences/Scattering-Assisted-Localization-Microscopy.aspx. (accessed January 24, 2021).

  • Harvard

    P, Surat. 2018. Microscopie Disperser-Aidée de localisation. News-Medical, viewed 24 January 2021, https://www.news-medical.net/life-sciences/Scattering-Assisted-Localization-Microscopy.aspx.

Comments

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.