Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Rapetissement de télomère

Le télomère représente un composé de nucléoprotéine trouvé aux terminus des chromosomes eucaryotiques, et sa séquence d'ADN répétitive connue sous le nom de télomérique ADN est mise à jour dans une structure de boucle. Plusieurs différents mécanismes liés à la réplication de l'ADN, au réglage et à la retouche sont responsables de la perte du télomérique ADN.

Certains des procédés mentionnés ci-dessus ont lieu à chaque extrémité des chromosomes pendant chaque cycle cellulaire, alors que d'autres surgissent rarement en raison des erreurs réplicatives ou des dégâts d'ADN. La nature sporadique de la perte de télomère due aux derniers événements complique l'étude du rapetissement et en grande partie des résultats de télomère avec ignorer le problème.

Perte de répétitions de télomère avec la réplication

Les études en levure ont prouvé que des télomères sont reproduits des origines internes de réplication avec des fourches de réplication déménageant vers les extrémités des chromosomes. La perte inévitable de nucléotides résultant de la synthèse d'ADN de ralentissement-boucle des chromosomes linéaires a été identifiée au début des années 70 comme édition d'extrémité-réplication.

Le traitement des extrémités franches qui sont produits par synthèse d'ADN de principal-boucle est nécessaire pour produire un 3' à un fil porte-à-faux avec la formation suivante de « T-boucle ». Bien qu'un tel traitement d'exonucléase doive être bien controlé, il a comme conséquence le degré variable de garniture de télomère.

Recombinaison et dégâts oxydants

Les télomères peuvent également devenir plus courts par suite des dégâts oxydants ; le télomérique ADN qui est riche en guanine montre un niveau élevé de vulnérabilité à la tension oxydante par rapport à l'ADN génomique. Dans de tels cas, des voies d'excision de nucléotide sont employées pour réparer les nucléotides affectés.

Réciproquement, les lésions oxydantes telles que les interruptions à un fil peuvent avoir comme conséquence la perte du télomérique ADN. Il doit noter que l'influence des lésions oxydantes à la garniture de télomère pourrait varier au fil du temps en fonction de la quantité de radicaux de l'oxygène produits, ou le reste redox des cellules.

En dépit de la nature répétitive du télomérique ADN, les télomères montrent la résistance remarquable aux événements de recombinaison. Toujours, la recombinaison d'intrachromatid a été décrite pendant qu'une voie de régler la taille des télomères en levure, et des mécanismes assimilés qui garnissent des télomères ont été aussi bien expliqués en cellules humaines.

Syndromes du rapetissement de télomère

Les syndromes prototypiques liés aux télomères courts sont des syndromes vieillissants prématurés avec les composantes dégénératives et vasculaires. De plus, il y a un éventail grand des divers syndromes cliniques liés au rapetissement de télomère qui comprennent les troubles relatifs à l'âge couramment observés qui étaient précédemment vraisemblablement idiopathiques, comme la Fibrose pulmonaire idiopathique.

Un rôle du rapetissement de télomère dans la carcinogenèse est double ; il empêche la formation de tumeur, mais il peut également mener à l'amorçage de cancer dû à la promotion de l'instabilité de génome. Ainsi c'est sans merveille qu'on observe couramment des télomères courts comme borne tôt dans la formation de cancer.

Sources

  1. http://physrev.physiology.org/content/88/2/557
  2. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2818564/
  3. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1435592/
  4. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3583695/
  5. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/febs.12326/full
  6. Lansdorp P.M. Télomères et règlement de télomérase. Dans : Lanza RP, éditeur. Manuel des cellules souche, édition académique d'Elsevier du volume 2., 2004 ; pp 127-138.

Further Reading

Last Updated: Apr 22, 2019

Dr. Tomislav Meštrović

Written by

Dr. Tomislav Meštrović

Dr. Tomislav Meštrović is a medical doctor (MD) with a Ph.D. in biomedical and health sciences, specialist in the field of clinical microbiology, and an Assistant Professor at Croatia's youngest university - University North. In addition to his interest in clinical, research and lecturing activities, his immense passion for medical writing and scientific communication goes back to his student days. He enjoys contributing back to the community. In his spare time, Tomislav is a movie buff and an avid traveler.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Meštrović, Tomislav. (2019, April 22). Rapetissement de télomère. News-Medical. Retrieved on March 04, 2021 from https://www.news-medical.net/life-sciences/Telomere-Shortening.aspx.

  • MLA

    Meštrović, Tomislav. "Rapetissement de télomère". News-Medical. 04 March 2021. <https://www.news-medical.net/life-sciences/Telomere-Shortening.aspx>.

  • Chicago

    Meštrović, Tomislav. "Rapetissement de télomère". News-Medical. https://www.news-medical.net/life-sciences/Telomere-Shortening.aspx. (accessed March 04, 2021).

  • Harvard

    Meštrović, Tomislav. 2019. Rapetissement de télomère. News-Medical, viewed 04 March 2021, https://www.news-medical.net/life-sciences/Telomere-Shortening.aspx.

Comments

The opinions expressed here are the views of the writer and do not necessarily reflect the views and opinions of News Medical.