Deux anomalies congénitales sérieuses aux États-Unis Sont sur le déclin

Les Anomalies du tube neural (NTDs) sont les anomalies congénitales sérieuses de la colonne vertébrale (par exemple, spina bifida) et le cerveau (par exemple, anencéphalie) qui se produisent pendant la grossesse précoce, souvent avant qu'une femme sache il est enceinte ; 50%--70% de ces défauts peut être évité si une femme absorbe le journal suffisant d'acide folique avant conception et dans tout le premier trimestre de sa grossesse. En 1992, pour réduire le nombre de cas de spina bifida et de tout autre NTDs, le Service de Santé Publique des États-Unis (USPHS) recommendé que toutes les femmes capables de devenir enceintes absorbent le µg 400 du journal d'acide folique. Trois élans pour augmenter la consommation d'acide folique ont été cités :

  1. améliorez les habitudes alimentaires,
  2. enrichissez les nourritures avec de l'acide folique, et
  3. utilisez les suppléments diététiques contenant l'acide folique.

La fortification Obligatoire des produits de texture de céréale est entrée dans l'effet en janvier 1998 ; pendant En octobre 1998--En décembre 1999, la prévalence enregistrée du spina bifida a baissé 31%, et la prévalence de l'anencéphalie a baissé 16% (2). D'Autres études ont indiqué les tendances assimilées. Pour mettre à jour les nombres prévus de grossesses et de naissances NTD-affectées, la CDC a récent analysé des données de 23 systèmes de surveillance basés sur la population qui comprennent l'évaluation prénatale de ces anomalies congénitales.

Cet état récapitule les résultats de cette analyse, qui indiquent que le nombre prévu de grossesses NTD-affectées aux Etats-Unis s'est baissé de 4.000 en 1995--1996 à 3.000 en 1999--2000. Ce déclin dans des grossesses NTD-affectées met en valeur la réussite partielle du programme de fortification d'acide folique des États-Unis comme stratégie de santé publique. Pour réduire davantage le nombre de grossesses NTD-affectées, toutes les femmes capables de devenir enceintes devraient suivre la recommandation d'USPHS et absorber le µg 400 de l'acide folique chaque jour.

Les nombres d'anomalies congénitales NTD-affectées annuelles ont été prévus à partir d'une période de vingt-quatre mois de prefortification (1995--1996) et une période de vingt-quatre mois de postfortification (1999--2000). Pour prévoir le nombre de grossesses NTD-affectées (nouveau-nés y compris, morts foetales, morts foetales, et achêvements électifs), la prévalence estimée de CDC pour le spina bifida et l'anencéphalie obtenue à partir de huit systèmes de surveillance basés sur la population qui rassemblent des données systématiquement des sources qui exécutent les ultrasons prénatals diagnostiques en tant qu'élément de leur contrôle programme.

Les numéros du spina bifida--des grossesses affectées et les grossesses anencéphalie-affectées ont été prévues séparé et ensemble alors ajoutées pour fournir un total prévu de grossesses NTD-affectées. Puisque les huit systèmes n'ont pas séparé des grossesses prénatal assurées des naissances, des morts foetales, et des achêvements électifs, les 15 systèmes de surveillance basés sur la population demeurants d'anomalies congénitales, qui ne se rassemblent pas prénatal ont établi des cas, ont été utilisés pour estimer le nombre de nouveau-nés, de morts foetales, et de morts foetales (se produisant à la gestation de semaines >20) affectées par NTDs. La recherche Précédemment publiée sur l'évaluation des grossesses NTD-affectées a indiqué ce 9%--42% de telles grossesses ont été diagnostiqués prénatal.

Le nombre de nouveau-nés utilisés comme dénominateur pour prévoir les estimations de prévalence est publié par le Centre National de la CDC pour la Statistique de Santé. En 1999, approximativement 6,9 millions de grossesses se sont produites aux Etats-Unis, ayant pour résultat 4,0 millions de naissances, 1,3 millions de suspensions induites, et 1,0 millions de morts foetales. Dans une étude, 87% de morts foetales s'est produit au cours de la période embryonnaire, quand un diagnostic d'un NTD serait rarement effectué ou compris dans des systèmes de surveillance existants d'anomalie congénitale. Réglage du dénominateur à ces pertes foetales demeurantes (de 13%) se produisant à 14--20 semaines seulement ont légèrement modifié la prévalence et les nombres de cas déterminés dans les calculs.

Sur la base des données des huit systèmes avec l'évaluation prénatale, un spina bifida 2.490 environ--les grossesses affectées et 1.640 grossesses anencéphalie-affectées se sont produites annuellement avant fortification de nourriture avec de l'acide folique. Tout le nombre moyen annuel de grossesses NTD-affectées était 4.130. Après fortification, un spina bifida 1.640 environ--les grossesses affectées et 1.380 grossesses anencéphalie-affectées se sont produites, pour une moyenne annuelle de 3.020 grossesses NTD-affectées (un déclin de 27%). Sur la base des données des 15 systèmes sans évaluation prénatale, un spina bifida 1.980 environ--les naissances affectées et 970 naissances anencéphalie-affectées se sont produites annuellement avant fortification, pour un total moyen annuel de 2.950 nouveau-nés, morts foetales, et morts foetales NTD-affectés à la gestation des semaines >20. Après la fortification, les 1.340 naissances environ affectées par spina bifida et 840 naissances affectées par anencéphalie se sont produites, pour un total de 2.180 nouveau-nés et morts foetales NTD-affectés par an (un déclin de 26%). La différence entre le nombre de cas enregistrés des systèmes avec et sans l'évaluation prénatale suggère que des 1.180 morts foetales environ (se produisant à semaines <20) ou les achêvements électifs se sont produits avant fortification, avec 840 après fortification.

Enregistré par : P Mersereau, MANGANÈSE, K Kilker, Centres de Battelle pour la Recherche et le Bilan de Santé Publique ; Carter de H, M/H, E Fassett, MILLISECONDE, Assoc pour des Professeurs de Médicament Préventif, Atlanta, la Géorgie. J Williams, MSN, Un Flores, M/H, C Prue, PhD, L Williams, M/H, AMI de C, M/H, J Mulinare, DM, Division des Anomalies Congénitales et des Invalidités De développement, Centre National sur des Anomalies Congénitales et Invalidités De développement, CDC.