Plus que la moitié des Quebecers plus de 65 n'ont aucune dent

Plus que la moitié des Quebecers plus de 65 n'ont aucune dent. C'est un problème des proportions importantes, donné que les études médicales indiquent que la perte des dents a un choc négatif sur le régime et la santé.

Selon des chercheurs de la faculté de McGill de la dentisterie et du centre de santé d'université de McGill, les prothèses dentaires d'implant peuvent être la solution. La recherche a prouvé que les gens qui utilisent les prothèses dentaires simples d'implant enregistrent qu'elles sont très satisfaisantes, que leur qualité de vie est beaucoup améliorée, et qu'elles ne retourneraient pas à utiliser les prothèses dentaires conventionnelles.

Pourquoi ? Les prothèses dentaires d'implant sont plus confortables et les Canadiens édentés d'aide mâchent mieux. Jocelyne Feine, un professeur à la faculté de McGill de la dentisterie, et Jose Morais, de l'institut de recherches du centre de santé d'université de McGill, ont l'apparence publiée de caractéristiques préliminaires que les gens qui utilisent les prothèses dentaires simples d'implant améliorent grand leur admission nutritionnelle.

Les médecins Feine et Morais et leur équipe de recherche recherchent maintenant des volontaires âgés 65 et participer plus d'à un test clinique, qui est supporté par les instituts canadiens de la recherche de santé. Les scientifiques veulent examiner plus plus loin si la capacité améliorée de mâcher mène à la nutrition et à la santé générale améliorées.

Les medias souhaitant interviewer l'équipe au sujet de leur recherche devraient entrer en contact avec Sylvain-Jacques Desjardins, officier de transmissions, à 514-398-6752. Les membres du public qui sont intéressés à joindre le test clinique ou ont besoin de plus d'information devraient appeler l'aide à la recherche Nicolas Drolet à 514-398-2021.