Orientation de l'ONU sur des juste d'enfant au Salvador

Après avoir examiné le deuxième état périodique du Salvador, le Comité a fait bon accueil à un certain nombre de développements positifs au cours de la période de référence, y compris l'entrée en vigueur en 1994 de l'acte de procédure de cour de famille et de l'indicatif de famille et l'abrogation de la distinction discriminatoire entre les enfants légitimes, illégitimes, naturels et incestueux ; l'adoption en 2000 de l'égalité des chances pour des personnes avec des invalidités agissent ; la ratification des numéros de conventions d'Organisation internationale (ILO) du travail 138 (âge minimum) et 182 (les plus mauvaises formes du travail des enfants) ; l'adoption des contrevenants juvéniles agissent (1995) ; la ratification en 2002 du protocole optionnel à la convention sur des enfants en conflit armé ; la ratification du protocole à éviter, suppriment et punissent le trafic de personnes, particulièrement les femmes et les enfants, complétant la convention des Nations Unies contre la criminalité organisée transnationale le 18 mars 2004 ; et de la convention de la Haye sur la protection des enfants et de la coopération en ce qui concerne l'adoption entre pays, notamment.

Le Comité a invité l'usager de condition pour accélérer le procédé de la réforme législative pour introduire sa législation dans la conformité avec la convention. Elle a encouragé l'usager de condition à s'assurer que la loi sur les enfants et les adolescents, qui avaient été à l'étude par l'Assemblée législative depuis mai 2002, a été adoptée avec la pleine participation de la société civile, en particulier des enfants, et harmoniserait entièrement la législation nationale avec les provisions de la convention.

De plus, le Comité a invité l'usager de condition pour prendre des mesures efficaces d'adresser le haut niveau du crime, de la violence et du homicide contre des enfants, dans le cadre des stratégies basées sur des normes constitutionnelles et des droits de l'enfance enchâssé dans la convention. Il a également recommandé que l'usager de condition adoptent les polices qui ont visé à adresser les causes qui ont provoqué la victimisation des enfants. À la lumière de l'article 8 de la convention, le Comité a recommandé que l'usager de condition assument un rôle actif dans les efforts pour tracer les enfants qui ont disparu pendant le conflit armé.

Le Comité a recommandé que l'usager de condition renforcent des efforts actuels pour traiter le problème de la violence familiale et du mauvais traitement à enfant ; prenez toutes les mesures nécessaires d'aborder toutes les éditions de discrimination, y compris la discrimination sociale et la discrimination contre des enfants avec des invalidités dans les zones rurales ; et cela elle leur fournissent des opportunités éducatives égales ; considérez le meilleur intérêt de l'enfant en négociant des droits de propriété intellectuelle commerciaux et en les mettant en application dans le droit national, et conduisez une évaluation du choc des conventions internationales de droits de propriété intellectuelle sur l'accessibilité du médicament générique abordable, en vue d'assurer le plaisir des enfants du niveau possible le plus élevé de la santé.

Le Comité a fait bon accueil à l'amélioration de la santé primaire, qui avait mené à une diminution de mortalité infantile à partir de 35 selon mille nouveau-nés en 1998 à 25 selon mille nouveau-nés en 2003. Elle a recommandé que l'usager de condition continuent à renforcer ses efforts en améliorant la situation de santé des enfants en usager de condition et en éliminant toutes les restrictions à l'accès aux services de santé de qualité dans tous les endroits du pays.