Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Avastin procurable en travers de l'Europe dans les prochaines semaines

Roche a annoncé que la Commission européenne a reconnu Avastin (bevacizumab, rhuMAb-VEGF), le médicament novateur neuf d'anti-angiogenèse, pour la demande de règlement des patients présentant le cancer colorectal métastatique précédemment non traité. Roche maintenant rendra Avastin procurable en travers de l'Europe dans les prochaines semaines et s'attend à ce qu'il soit accessible aux médecins et aux patients au début de l'année.

Avastin est maintenant reconnu pour la demande de règlement principale des patients avec le carcinome métastatique du côlon ou le rectum en combination avec les régimes de chimiothérapie des 5 Fluorouracile intraveineux/de acide folinique ou les 5 Fluorouracile intraveineux/acide folinique/irinotecan.

« La pleine approbation d'aujourd'hui de vente représente une étape significative pour des cliniciens et les patients en travers de l'Europe se sont engagés dans le combat contre le cancer, » a dit William M. Burns, Président de la Division des pharmaceutiques de Roche. « Nous travaillerons maintenant pour assurer que cette demande de règlement de découverte est largement - procurable dans l'ensemble de l'Europe aussi rapidement que possible. »

« Avastin représente le point culminant des décennies de la recherche examinant le procédé de l'angiogenèse, » a dit professeur Éric Van Cutsem, centre hospitalier universitaire Gasthuisberg, Louvain, Belgique. « C'est le premier médicament qui fonctionne à côté d'étrangler hors circuit l'approvisionnement en sang qui alimente des tumeurs. Dans tous plusieurs tests cliniques bien conçus nous avons vu une augmentation signicative d'espérance de vie quand Avastin est combiné avec différents régimes de chimiothérapie utilisés dans la demande de règlement du cancer colorectal avancé. »

L'approbation de la Commission européenne a été basée sur des caractéristiques d'une étude de la phase III de point de repère publiée dans New England Journal de médicament en juin 2004 qui a montré que les patients soignés avec Avastin plus la chimiothérapie ont vécu sensiblement plus longtemps que des patients recevant seule la chimiothérapie, en moyenne par presque cinq mois (20,3 mois contre 15,6 mois). En outre, l'ajout d'Avastin a augmenté le laps de temps que les patients étaient sans progression de la maladie, en moyenne quatre mois, de comparé aux patients recevant seule la chimiothérapie (10,6 mois contre 6,2 mois).

En 2000, le cancer colorectal était le cancer le plus couramment rapporté de tiers avec 945.000 cas neufs mondiaux. On l'estime que plus de 50% de gens diagnostiqués avec le cancer colorectal mourra de la maladie. Dans le cancer colorectal d'Union européenne est la deuxième cause classique de la mort de n'importe quel cancer chez les hommes.

Roche et Genentech poursuivent un programme clinique complet vérifiant l'utilisation d'Avastin dans le cancer colorectal avancé avec d'autres chimiothérapies et augmentant également dans le réglage auxiliaire (fonctionnement de goujon). Pendant que le mécanisme d'Avastin peut être approprié dans un certain nombre de tumeurs malignes, Roche et Genentech vérifient également l'avantage clinique potentiel d'Avastin dans d'autres cancers, y compris le non-petit cancer de poumon de cellules, le cancer pancréatique, le cancer du sein et le cancer à cellules rénales. On s'attend à ce qu'approximativement 15.000 patients soient inscrits dans des tests cliniques au cours des années à venir mondiales.

Avastin est la première demande de règlement qui empêche l'angiogenèse -- l'accroissement d'un réseau des vaisseaux sanguins qui fournissent les éléments nutritifs et l'oxygène aux tissus cancéreux. Avastin vise une protéine naturelle VEGF appelé (facteur de croissance endothélial vasculaire), un médiateur principal d'angiogenèse, de ce fait étranglant hors circuit l'approvisionnement en sang qui est essentiel pour l'accroissement de la tumeur et de son écart dans tout le fuselage (métastase).