Des adultes plus âgés avec du diabète dans des réseaux de soins managés ont des niveaux supérieurs de la maladie oculaire non traitée

Les bénéficiaires de régime d'assurance maladie au haut risque pour la maladie oculaire due au diabète sont pour avoir la maladie oculaire non reconnue et non traitée s'ils sont inscrits dans des soins managés que s'ils ont l'assurance maladie (FFS) d'honoraires pour service, selon un article dans l'édition de mai des archives de l'ophthalmologie.

Les personnes âgées 65 et plus vieux avec du diabète sont au haut risque pour des maladies oculaires, y compris la cataracte, le glaucome et la rétinopathie diabétique (une maladie oculaire dans la rétine qui peut avoir comme conséquence la visibilité sérieusement déformée ou tremblée), selon l'information générale dans l'article. Bien que les études précédentes aient prouvé que les soins ophtalmiques appropriés peuvent réduire l'étape progressive de la maladie oculaire et réduire ou renverser l'invalidité visuelle, les soins oculaires pour des personnes plus âgées avec du diabète peuvent ne pas être adéquats. Les auteurs proposent que les soins managés aient le potentiel d'améliorer la coordination des soins primaires et de spécialité et d'augmenter l'accès aux soins oculaires appropriés pour des personnes plus âgées avec du diabète. Dans quelques conditions, y compris la Californie, presque la moitié de tous les bénéficiaires de régime d'assurance maladie dans des soins managés ont été inscrites dans le régime d'assurance maladie de pour-bénéfice + des régimes bien choisis en 1999.

Arleen F. Brown, M.D., Ph.D., de l'École de Médecine de David Geffen l'Université de Californie, à Los Angeles, et les bénéficiaires de régime d'assurance maladie interviewés par collègues dans le comté de Los Angeles avec du diabète au sujet de leur utilisation d'antécédents médicaux et de service de santé et de soins oculaires. Des inspections ophthalmologiques ont été exécutées pour évaluer le besoin de services de soins oculaires. Les chercheurs également évalués si les régimes du besoin de soins oculaires ont différé dans le régime d'assurance maladie d'honoraires pour service et le régime d'assurance maladie de pour-bénéfice + régime de soins managés (MC) bien choisi de modèle de réseau. Le besoin de soins oculaires dans les six mois de l'inspection d'oeil a été basé sur l'Académie américaine des directives et de l'évaluation clinique d'ophthalmologie.

Les patients de Three-hundred-eleven présentant l'assurance maladie de soins managés et 107 avec l'assurance maladie d'honoraires pour service ont complété les entrevues et les inspections cliniques. Les chercheurs ont trouvé des hauts débits de la maladie oculaire non traitée dans les personnes avec les deux types d'assurance. Les patients de soins managés ont eu de manière significative des niveaux supérieurs de la cataracte (36 pour cent contre 22 pour cent) et en quelque sorte les niveaux supérieurs de rétinopathie diabétique et de glaucome, les auteurs enregistrent. Les patients de soins généraux et managés étaient pour avoir au moins une des trois maladies oculaires, rétinopathie diabétique, cataracte, ou glaucome ou glaucome soupçonné, (68 pour cent contre 46 pour cent) que des patients d'honoraires pour service.

« Nos découvertes indiquent que des adultes plus âgés avec du diabète sont en danger pour les maladies oculaires relatives à l'âge non détectées et non traitées, proposant que plus que juste la demande de règlement pour la rétinopathie doive être considérée en évaluant l'utilité de l'intervalle entre les visites de soins oculaires pour des personnes plus âgées avec du diabète, » les auteurs concluent. « Supplémentaire, des adultes plus âgés avec du diabète qui ont été inscrits dans un réglage de soins managés de réseau-modèle étaient pour avoir besoin des soins pour les conditions ophtalmiques traitables qui les personnes comparables qui obtiennent le service sous le régime d'assurance maladie de FFS. D'ailleurs, la majorité de participants à l'étude avait été vue par un spécialiste des soins oculaires pendant les 12 mois antérieurs, et ceci n'a pas différé par type de l'assurance. Ceci propose que bien que l'accès aux visites de soins oculaires soit assimilé dans les réglages de FFS et de MC étudiés, la teneur et la qualité de ces soins puissent différer. »