Première chirurgie de la NO--cicatrice du monde

Le 2 avril 2007, au centre hospitalier universitaire de Strasbourg en France, professeur Jacques Marescaux et son équipe ont avec succès exécuté la première chirurgie de la NO--cicatrice du monde.

Ce premier fonctionnement humain sans incisions abdominales a été effectué utilisant un endoscope flexible pour le démontage transvaginal de la vésicule biliaire (cholécystectomie) dans une femme de 30 ans souffrant des épisodes multiples de douleur dus aux calculs biliaires.

Cette opération de découverte, Operation Anubis appelé, exemplifie l'évolution de la chirurgie. Le fonctionnement se compose de l'ablation de la vésicule biliaire exécutée sans cicatrices sur la paroi abdominale. Utilisant un endoscope flexible passé dans la cavité abdominale dans une incision sur la paroi vaginale, la vésicule biliaire est retirée utilisant un sac endoscopique à recherche. La seule « invasion » à la paroi abdominale s'est composée d'un pointeau de 2mm équipé d'un système de caméra vidéo. Ce pointeau a également servi à l'insufflation de gaz, qui est nécessaire pour produire une aire de travail dans l'abdomen et pour surveiller la pression d'intrabdominal dans toute la procédure.

Les avantages de cette technique comprennent : la réduction ou l'absence de la douleur effective de goujon, facilité de l'accès à quelques organes ; absence de traumatisme à la paroi abdominale ; résultats esthétiques idéaux et les avantages psychologiques d'éliminer le traumatisme corporel résultant de la chirurgie.

« Cette technique fournit l'épreuve qu'il n'y a aucune limite à la façon dont l'ingéniosité et la technologie humaines peuvent réduire le traumatisme matériel et émotif lié à n'importe quel acte chirurgical, » dit professeur Jacques Marescaux, chirurgien de fil. « Le prochain défi sera de valider d'autres approches, avec la route transgastric comme procédure la plus prometteuse. »

Le rendement couronné de succès du fonctionnement Anubis au centre hospitalier universitaire à Strasbourg est le résultat de trois ans de recherche supportés par le centre thérapeutique de Biocluster d'innovation à l'institut pour la recherche dans le cancer de l'appareil digestif (IRCAD) et en collaboration avec KARL STORZ, un chef international dans des endoscopes.

Le 20 mars 2007, une équipe des spécialistes à l'Université de Columbia à New York a exécuté une cholécystectomie transvaginal hybride avec l'assistance de trois trocars laparoscopic (New York Times, le 20 avril 2007). Tandis que cette procédure exigeait de l'aide des incisions chirurgicales de retirer la vésicule biliaire, le fonctionnement Anubis a été exécuté entièrement par le vagin avec une petite invasion à l'abdomen, qui marque un pas en avant important avec la chirurgie conventionnelle