Release d'augmentations de Sildenafil de l'oxytocine reproductrice principale d'hormone

Les Chercheurs à l'Université de Wisconsin-Madison enregistrent ce mois que le Sildenafil augmente la quantité d'oxytocine relâchée par la stimulation de la glande pituitaire postérieure, une petite structure directement sous le cerveau qui règle des taux hormonaux en réponse aux signes neuraux.

La conclusion est le premier signe d'un mécanisme chimique par lequel les médicaments de dysfonctionnement érectile comme Viagra peuvent avoir des effets matériels sans compter que le flux sanguin croissant aux organes sexuels, dit l'étude l'auteur Meyer Jackson, un professeur de physiologie à l'École de Médecine d'UW-Madison et à la Santé Publique.

Parfois appelé la « hormone d'amour » ou le « produit chimique de caresse, » oxytocine joue plusieurs rôles majeurs dans les interactions social et la reproduction, y compris déclencher des contractions utérines et la lactation. Elle est également relâchée pendant l'orgasme et a été liée à l'excitation sexuelle.

La release d'Oxytocine est réglée par une enzyme qui agit comme un circuit de freinage, limitant la release d'hormone par l'excitation neurale de amortissement des cellules. Cette même enzyme, le type 5 de phosphodiestérase, limite également le flux sanguin en contractant les muscles autour des vaisseaux sanguins.

Dans les deux places, les travaux de Sildenafil à côté de bloquer cette enzyme, relâchant essentiellement les freins, explique Jackson. Dans des vaisseaux sanguins, le muscle lisse de détente augmente le flux sanguin, qui rectifie le dysfonctionnement érectile, et dans le pituitary postérieur, les cellules deviennent plus sensibles. « La même stimulation produira plus [de release d'oxytocine]. » Il dit, « Je pense que c'est un chaînon manquant en termes d'essai de trier les délivrances autour s'il y a des effets supplémentaires de type 5 inhibiteurs de phosphodiestérase, » qui comprennent Viagra, Levitra et Cialis.

L'état neuf a été publié le 9 août en ligne et apparaît dans un futur numéro du Tourillon de la Physiologie. Dans l'étude, les scientifiques ont mesuré l'oxytocine relâchée des pituitaries de rat en réponse à la stimulation neurale. Quand les pituitaries ont été traités avec le Sildenafil, ils ont répondu à la stimulation en relâchant trois fois autant oxytocine qu'ils ont fait sans médicament. D'une Manière Primordiale, le médicament a eu peu si n'importe quel effet sur la release d'hormone faute de stimulation, Jackson indique. Les « médicaments de Dysfonctionnement érectile n'induisent pas des constructions spontanément, ils augmentent la réaction à la stimulation sexuelle, » il dit. « La même chose se produit dans le pituitary postérieur - Viagra n'induira pas la release de l'oxytocine seule, mais elle augmentera la quantité de release que vous obtenez en réponse à l'électrostimulation. »

Bien Qu'il ne pense pas ses découvertes soulèvent toutes les questions de sécurité significatives liées à l'utilisation de Viagra, il pense qu'elle fournit le raisonnement intense pour des études des effets supplémentaires et des utilisations neuves de potentiel. « Une importante question soulevée par notre étude est, Sildenafil fera la même chose aux terminales du nerf qui relâchent le "" d'oxytocine [dans le cerveau] qu'il dit. Les cellules qui fournissent l'oxytocine au pituitary viennent d'une structure cérébrale appelée l'hypothalamus, qui envoie également des hormones dans tout le cerveau.

Bien Que les effets du Sildenafil sur ces voies soient encore inconnus, le travail à côté d'autres chercheurs a prouvé que les cellules oxytocine-sensibles dans le cerveau jouent un rôle dans le contrôle neural des réactions érectiles, proposant que Viagra et ses parents puissent fonctionner par les tunnels multiples.

Les pilules bleues célèbres ont pu avoir d'autres utilisations aussi bien. L'Oxytocine a été liée à la capacité d'effectuer les obligations sociales intenses, alors que le Sildenafil était récent affiché pour améliorer les capacités des hamsters de régler la synchronisation de leurs horloges internes pour surmonter le décalage horaire simulé. « C'est d'une seule pièce dans un puzzle dans lequel beaucoup de pièces ne sont toujours pas disponibles, » Jackson dit. « Mais il soulève la possibilité que les médicaments de dysfonctionnement érectile pourraient faire affecter plus que juste le dysfonctionnement érectile. »