Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Cour Canadienne pour déterminer la constitutionnalité de la loi évitant les sites dirigés de médicament-injection

La Cour d'Appel de Colombie-Britannique cette semaine entend un cas pour décider si certaines parties des Médicaments et des Substances Réglés du Canada Agissent qui évitent des consommateurs de drogue d'injection des services atteignants à l'installation dirigée Insite de médicament-injection à Vancouver, Colombie-Britannique, sont des états constitutionnels, de Toronto du Globe et du Courrier (Stueck, Globe et Courrier, 4/28).

Insite, qui est financé par le gouvernement provincial de Colombie-Britannique et a reçu le financement de recherches du gouvernement Canadien, comprend des cabines pour qu'IDUs injecte les médicaments ainsi que la chambre en lesquels des utilisateurs peuvent être surveillés pour des overdoses. Vancouver a un les plus élevés de tarifs illégaux d'usage de drogues en Amérique du Nord, avec l'autant d'en tant que 12.000 IDUs dans la zone métropolitaine de Vancouver, 30% de qui sont Séropositifs et 90% de qui ont l'hépatite C. Quand l'installation s'est ouverte en septembre 2003, elle a reçu une franchise de trois ans de CDSA, qui interdit l'utilisation d'héroïne, pour conduire une étude pilote sur le rôle du site en réduisant le crime d'utiliser-et de médicament dans Eastside Du Centre de Vancouver (État Quotidien de Kaiser HIV/SIDA, 8/8/08). La franchise a été étendue à la fin de 2007 et plus tard au 30 juin 2008.

Deux personnes ont initié l'année dernière des poursuites judiciaires pour permettre à Insite de continuer le fonctionnement après le 30 juin 2008. BC le Juge de la Cour Suprême Ian Pitfield a en mai 2008 publié un acte dans le cas, dire que certaines parties du CDSA concernant la possession et le trafic de médicament sont intermittentes avec la Charte Canadienne des Droits et des Libertés. « L'interdiction couvrante contribue au tort même qu'elle recherche à éviter, » Pitfield a écrit dans son acte, ajoutant, « Il est intermittent avec l'intérêt de la condition pour la stimulation santé de personne et de communauté et prévention de la mort et de la maladie. »

Dans son acte, Pitfield a donné le gouvernement Canadien jusqu'au 30 juin 2009, pour récrire la possession de CDSA et les provisions de trafic, qui permettraient à Insite de continuer le fonctionnement. Insite a reçu une franchise constitutionnelle dans l'intervalle permettant à l'installation de continuer à fonctionner jusqu'à ce que les parties de CDSA aient été récrites. Le gouvernement fédéral a porté en appel l'acte de Pitfield le 3 juin 2008.

Robert Frater, une mandataire pour le gouvernement Canadien, Lundi a argué du fait que le gouvernement fédéral n'est pas requis de fournir une installation dirigée de médicament-injection, telle qu'Insite, pour IDUs. « Il devrait être stressant pour violer la loi, » Frater a dit, ajoutant, « Le gouvernement est sous aucune obligation de fournir (ses citoyens) en voie plus sûre de violer la loi. » La mandataire Joseph Arvay d'Insite a dit le CDSA « gabarits entre les gens mauvais et la santé qu'ils ont besoin » et « prive [IDUs] de leurs droites à la durée de vie et à la garantie de la personne » (Globe et Courrier, 4/28).


Kaisernetwork.orgCet article est republié avec l'autorisation aimable de nos amis À la Fondation de Famille de Kaiser. Vous pouvez visualiser l'État Quotidien entier de Politique Sanitaire de Kaiser, rechercher les archives, ou s'inscrire pour l'accouchement d'email de la couverture en profondeur des développements, des discussions et des discussions de politique sanitaire. L'État Quotidien de Politique Sanitaire de Kaiser est publié pour Kaisernetwork.org, un service gratuit De la Fondation de Henry J. Kaiser Family. Fondation de Compagnie de Comité Consultatif du Droit d'auteur 2009 et de Famille de Kaiser. Tous droits réservés.