Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

La Génétique de Seattle commence l'essai de retraitement de Brentuximab Vedotin

Seattle Genetics, Inc. a annoncé qu'il a initié un test clinique de la phase II du vedotin de brentuximab (SGN-35), d'un conjugué d'anticorps-médicament (ADC), pour le retraitement des patients présentant le lymphome de Hodgkin et le grand lymphome anaplastique systémique de cellules (ALCL).

Cet essai est conçu pour évaluer la tolérabilité et l'activité en retraitant les patients qui rechutent après avoir précédemment réalisé une réaction objective au vedotin de brentuximab.

L'essai de multicentre de la phase II évaluera la sécurité et la réaction antitumorale au retraitement avec le vedotin de brentuximab. L'essai est conçu pour inscrire jusqu'à 50 patients avec le lymphome rechuté ou réfractaire de Hodgkin ou les ALCL systémiques qui ont précédemment réalisé une réaction complète ou partielle au traitement avec le vedotin de brentuximab. Les Patients recevront 1,8 milligrammes par kilogramme de vedotin de brentuximab toutes les trois semaines.

Le vedotin de Brentuximab est dans un essai pivotalement actuel sous une Estimation Spéciale de Protocole (SPA) des États-Unis Food and Drug Administration (FDA) pour le lymphome rechuté ou réfractaire de Hodgkin et un essai de phase II pour ALCL systémique. La compagnie également conduit un test clinique de la phase I évaluant le dosage d'hebdomadaire du vedotin de brentuximab. Le vedotin de Brentuximab a reçu la nomination accélérée de la FDA pour le lymphome de Hodgkin ainsi que la nomination de médicament d'orphelin les Etats-Unis et en Europe pour le lymphome de Hodgkin et l'ALCL.

Le vedotin de Brentuximab est un CDA comportant un anticorps anti-CD30 fixé par un éditeur de liens clivable d'enzymes à une charge efficace et synthétique de médicament, l'auristatin monométhylique E (MMAE), utilisant la technologie propriétaire des Génétiques de Seattle. Le CDA est conçu pour être stable dans la circulation sanguine, mais pour relâcher MMAE lors de l'intériorisation dans des cellules tumorales de CD30-expressing, ayant pour résultat le cellule-massacre visé.

http://www.seattlegenetics.com