Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Service neuf de teleassistance de soins de blessure lancé

Un service neuf est lancé aujourd'hui : blessez le teleassistance de soins, également connu sous le nom de téléassistance en soins de plaies (TASP). Avec ce service une infirmière peut employer un appareil-photo pour filmer la blessure de son patient, alors qu'en même temps une infirmière experte à une autre institution peut recevoir les images. Elles peuvent alors retenir une discussion en ligne pour évaluer la demande de règlement de la blessure et du régime du patient. TASP augmente l'accès aux soins, permet la demande de règlement des patients dans leurs propres communautés, ramène des visites aux centres de secours et peut éviter des complications continuelles de blessure. Puisqu'il est basé sur un réseau clinique des infirmières particulièrement qualifiées et des méthodes normalisées, TASP est seul au Canada.

TASP est un projet du Réseau universitaire intégré de santé de Sherbrooke (RUIS), un réseau qui couvre un domaine qui comprend Estrie, partie de Montérégie et Centre-du-Québec. Les infirmières expertes de l'universitaire hospitalier de Sherbrooke (CHUS) de centre étaient les premières pour fournir le support en temps réel par l'intermédiaire de l'accès distant à leurs collègues de la santé d'Estrie et des centres commerciaux de Services Sociaux (CSSS). Dix infirmières expertes distribuées parmi les différentes institutions de RUIS pourront bientôt donner des leçons particulières à d'autres infirmières situées dans plus de 70 points de service.

« Notre institution était la première dans Estrie pour offrir une clinique virtuelle de soins de blessure jointe à l'équipe de professionnel de CHUS. Nos patients ont été agréablement étonnés et répondus du service sous tension qu'ils ont reçu. Ils sont heureux qu'ils puissent rester dans leur communauté et avoir l'accès facile aux services spécialisés. En fait, cette technologie neuve sera mise en application ce printemps à notre point de Lambton de service et peu un plus tard, pendant l'année, au point de St Ludger de service, » Pierre Latulippe, directeur exécutif de CSSS du Granit, a indiqué.

Un rôle augmenté pour des infirmières

Les infirmières d'expert et environ 80 autres infirmières du CSSS de RUIS seront particulièrement formées en technologie virtuelle de clinique et adopteront tout les mêmes méthodes de soins de blessure. Deux infirmières de CHUS ont développé le bâti de soins de blessure de la référence continuel, Aidez-moi, s'il-vous- « plaie » ! , un outil de formation qui sera utilisé dans tout le RUIS. La standardisation des soins concerne 35 heures de formation et de formation continue par le réseau virtuel.

« Le teleassistance de soins de blessure augmente le rôle des infirmières, parce que le service dépend de leurs compétences. Elles elles-mêmes pourront déterminer un plan de traitement, fournir des soins, exécuter des techniques spécialisées et surveiller des patients souffrant des ulcères de pression, des ulcères inférieurs de membre, des ulcères de pied diabétique et d'autres blessures continuelles complexes. Ces activités augmentent leur autonomie et leur marge de sécurité pour prendre des décisions. C'est une voie neuve de partager des inducteurs de la pratique professionnelle, » Céline Gervais, directeur des soins et le CHUS, précisés.

Le teleassistance de soins de blessure a été effectué à grâce possible à un partenariat avec Ministère de la Santé et le sociaux du Québec (MSSS) de services de DES et la santé Infoway du Canada, qui ont investi presque $4 millions dans le projet. Le service est supporté par une structure informatique massive qui emploie la technologie du sans fil. Le son et les images sont envoyés sécurisé et confidentiellement par l'intermédiaire du réseau de télécommunication privé du MSSS, connu sous le nom de sociosanitaire de Réseau de télécommunications (RTSS). Ce totalement réseau sécurisé garantit l'intégrité des données et la confidentialité.

Les « soins de blessure sont souvent complexes et il y a peu d'infirmières spécialisées dans ce domaine. Le projet de teleassistance de soins de blessure assurera l'accès à la demande de règlement de pointe à la population dans le territoire du RUIS de l'Université de Sherbrooke. Il permettra également des soins à domicile pour les patients qui autrement auraient dû rester dans l'hôpital pendant des jours, même des semaines, » a dit M. Michel A. Bureau, directeur exécutif avec le générale des services de santé de sens et l'universitaire de médecine de Ministère de la Santé et du sociaux de services de DES.

« Innovations techniques, telles que le teleassistance, portent des soins spécialisés aux patients et des communautés dans le besoin, » a dit Louise Beauchesne, directeur régional exécutif, santé Infoway du Québec, Canada. « Le programme de teleassistance de soins de blessure au Québec est un autre exemple de la façon dont les placements dans les systèmes électroniques de dossier santé améliore l'accès aux soins quand les patients ont besoin de lui plus. »

« Telehealth est la voie du contrat à terme, parce qu'il facilite l'accès aux services, autonomie régionale de supports et réduit l'isolement professionnel. RUIS de l'Université de Sherbrooke est pour cette raison extrêmement fier de la mise en place du teleassistance de soins de blessure. Tous les associés n'ont fait tout le possible aucun et nous leur enlevons nos chapeaux. Aucun doute dans un avenir proche, d'autres services de telehealth ne sera déroulé dans notre territoire, dans l'intérêt de premier rang du patient, » de la Patricia conclue Gauthier, du directeur exécutif du CHUS et du président de RUIS de l'Université de Sherbrooke.

Source:

CANADA HEALTH INFOWAY