Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Aperçu Neuf de boîte de vitesses des maladies de prion

Les maladies de Prion sont des troubles neurodegenerative mortels qui comprennent la Maladie de Creutzfeldt-Jakob (CJD) chez l'homme et la maladie de la vache folle (ESB ; généralement connu en tant que maladie de la vache folle) chez les vaches. Une équipe de recherche, aboutie par Adriano Aguzzi et Christina Sigurdson, chez Universit-tsSpital Riche en z, la Suisse, a produit des données chez les souris qui fournissent une compréhension plus grande des facteurs qui déterminent à quel point ils faciles sont pour que les maladies de prion soient transmises à une substance neuve d'hôte. Cette information fournit l'analyse neuve dans une question de sécurité alimentaire hautement importante ; l'exposition diététique au boeuf contaminé avec l'agent d'ESB est censée pour avoir entraîné presque 200 cas de variante MCJ chez l'homme.

L'agent infectieux principal dans les maladies de prion est PrPSc, une forme fortement totalisée de la protéine cellulaire de prion (PrPC). La facilité par laquelle des prions des espèces différentes peuvent être transmis à une substance neuve d'hôte varie excessivement. L'équipe a constaté que la boîte de vitesses entre la substance avec le même synthon de protéine à la position 170 dans PrPC était relativement facile tandis qu'il était relativement difficile entre ces substances avec différents synthons à cette position. Car ce synthon de protéine influence la structure de la protéine de PrPC, les auteurs proposent que la structure locale de PrPC ait affecté par le synthon de protéine à la position 170 pourrait avoir un rôle de déclenchement dans le transmissibility de prion entre les espèces différentes.

Source : Tourillon d'Investigation Clinique