Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Mise à jour sur la fièvre hémorragique aiguë soupçonnée en République du Congo

Prises de sang prélevées d'un des cas soupçonnés dans la région de Sangha, République du Congo, négatif vérifié pour plusieurs fièvres hémorragiques virales (Ebola, Marbourg, CCHF, arénavirus).

Les investigations complémentaires de laboratoire sont actuelles. Les tests ont été effectués par le centre International de Recherches Médicales De Franceville (CIRMF) au Gabon. Les échantillons provenant des autres trois ont soupçonné que des cas fatals ne pourraient pas être obtenus.

Les découvertes négatives de laboratoire de ce cas soupçonné n'excluent pas qu'une manifestation hémorragique aiguë de fièvre s'est produite, ou est encore actuelle. Le Ministère de la Santé, l'OMS et d'autres associés continuent à renforcer des activités de contrôle chez l'homme et le secteur sauvage de durée, et pour mettre en application des mesures de contrôle comprenant le cas actif recherchez, contrôle d'infection, et mobilisation sociale.

Plus de 40 personnes qui ont eu le contact direct avec les cas soupçonnés continueront à être surveillées pendant une période de 21 jours de la dernière date de leur exposition (19 juin).