L'étude montre la planification de demande de règlement moléculaire d'avantages de représentation pour le large spectre des cancers

Une suite d'études publiées dans le tourillon de septembre du médicament nucléaire (JNM) prouve que la représentation moléculaire joue un rôle critique dans le bilan et la planification de demande de règlement pour un éventail grand des cancers, y compris le cancer de la thyroïde et le lymphome.

Selon des chercheurs, la représentation moléculaire permet à des médecins de recenser la gravité et l'ampleur de la maladie et, consécutivement, de fournir à des patients des soins personnalisés. De plus, la représentation moléculaire permet à des médecins de voir combien efficace une demande de règlement est tôt dans le procédé de sorte que des modifications puissent être apportées pour assurer la meilleure demande de règlement pour chaque patient individuel.

« Pour des patients présentant le cancer de la thyroïde, « une taille adapte tous » ne s'applique plus, » a dit Ravinder Grewal, M.D., auteur correspondant « de l'effet de Posttherapy 131I- SPECT/CT sur la catégorie de risque et management des patients avec le cancer de la thyroïde différencié » et un médecin traitant auxiliaire en médicament nucléaire au centre de lutte contre le cancer commémoratif de Sloan-Kettering à New York. « Par la représentation moléculaire, le paradigme change vers le management plus réglé et plus personnalisé de la demande de règlement. Comme résultat, nous pouvons voir qu'à quelle distance une maladie s'est répandue et stocker le patient de l'inspection complémentaire, du temps et de l'exposition au rayonnement. »

Pour l'étude, les chercheurs ont exécuté la représentation planaire et l'émission d'unique-photon a calculé (SPECT) tomography/CT sur 148 patients présentant le cancer de la thyroïde. Les résultats ont prouvé que SPECT/CT a fourni les informations que réduit le besoin de représentation transversale complémentaire dans 29 patients et redéfinie le risque de récidive d'initiale estime dans sept de 109 patients, modifiant de ce fait des recommandations patientes de management en termes de fréquence et intensité des études complémentaires complémentaires.

Dans une autre étude, les chercheurs en Allemagne avaient l'habitude l'émission de positons (PET) tomography/CT avec le radio-traceur 68Ga-DOTATATE pour évaluer l'efficacité de la représentation moléculaire dans des patients de surveillance avec des tumeurs neuroendocrines après avoir suivi la demande de règlement de radionucléide de récepteur de peptide. Cette étude a évalué 33 patients à la ligne zéro et pendant trois mois après que la demande de règlement a commencé. Les découvertes proposent que PET/CT puisse contribuer à la prévision tôt des résultats de demande de règlement dans les patients avec des tumeurs neuroendocrines.

« Cette technique d'imagerie moléculaire peut aider des médecins à classifier des patients selon leur pronostic et pour choisir une stratégie complémentaire personnalisée, » a dit Alexandre Haug, M.D., auteur correspondant de l'étude et un chercheur à la Ludwig-Maximilians-Université, Munich, Allemagne. « L'utilisation des biomarqueurs spécifiques, le médicament nucléaire fournit à l'opportunité unique d'exécuter le diagnostic et le traitement avec le même composé de traceur et-avec l'utilisation de différent biomarqueur-à fournissent la caractérisation personnalisée de tissu. Le médicament nucléaire sera essentiel pour la manoeuvre des malades du cancer dans un avenir proche. »

La troisième étude a également employé la représentation moléculaire pour surveiller la réussite et l'aide de demande de règlement dans la planification. Les chercheurs ont évalué 104 patients présentant le lymphome neuf diagnostiqué de Hodgkin utilisant l'ANIMAL FAMILIER du fluorodeoxyglucose (FDG) après avoir subi deux cycles de demande de règlement de chimiothérapie. De ces patients, 93 ont réalisé la rémission complète après le traitement principal. Pendant une revue médiane de 36 mois, la rechute ou la progression de la maladie a été vue dans 22 patients. Les chercheurs ont constaté que l'ANIMAL FAMILIER est un facteur prédictif précis et indépendant de la survie sans événement en patients de lymphome de Hodgkin.

« Nos découvertes proposent que le premier intérim FDG-PET puisse jouer un rôle pivot en demande de règlement de lymphome de Hodgkin, concevant en fonction le traitement un niveau individuel, fournissant à moins de demande de règlement toxique pour des patients un à faible risque de l'échec tout en essayant l'intensification de demande de règlement pour des patients considérés comme le haut risque de l'échec sur la base des découvertes d'ANIMAL FAMILIER, » a dit que des Cerci de Juliano, M.D., Division de médicament nucléaire, institut de coeur (InCor), Faculté de Médecine de l'université ainsi de Paulo, le Brésil, et auteur correspondant « de l'ANIMAL FAMILIER 18F-FDG après 2 cycles d'ABVD prévoit la survie Sans événement dedans tôt et le lymphome avancé de Hodgkin. »

La quatrième étude a vérifié le rôle de 18F-FDG PET/CT pour l'identification précoce de la réaction au traitement dans les patients présentant le non-petit cancer de poumon de cellules (NSCLC). Les chercheurs ont étudié 23 patients de NSCLC qui ont été soignés avec un inhibiteur de tyrosine-kinases appelé moléculaire-visé de récepteur du facteur de croissance épidermique d'agent (EGFR-TKI) et avaient l'habitude 18F-FDG PET/CT pour surveiller la maladie avant et à une semaine après administration d'EGFR-TKI. Des changements de la prise de la tumeur 18F-FDG pendant la demande de règlement ont été mesurés par des valeurs normalisées de prise. Six patients ont remarqué la réaction partielle, alors que 16 patients avaient la maladie stable et un patient avait la maladie graduelle. Les résultats de l'enquête proposent que tôt pendant le traitement, 18F-FDG PET/CT puisse prévoir la réaction à la demande de règlement dans les patients avec NSCLC.

Selon des chercheurs, la surveillance de la réaction d'un patient à la demande de règlement peut éviter la toxicité inutile, ainsi que le coût de la demande de règlement inutile. Ils déclarent également que les résultats de l'enquête sont prometteurs et compatibles avec les résultats des études précliniques.

Source:

Society of Nuclear Medicine