Team pour recenser des risques de sécurité avec soin dans les maisons

Lawrence S. Bloomberg Faculty de professeur de soins, M. Diane Doran, a été attribué plus de $1 millions pour la recherche qui aidera à protéger la sécurité de plus de 900.000 Canadiens qui reçoivent des services de soins dans leurs maisons chaque jour.

L'institut patient canadien de sécurité et ses associés ont annoncé aujourd'hui le bénéficiaire couronné de succès d'une concurrence nationale de recherches entraînant certains de principaux chercheurs de la santé du Canada. L'équipe de recherche sélectée aboutie par M. Diane Doran, université de Toronto, et M.R-GIs Blais, université de Montréal, se compose de 21 membres, qui incluent les cliniciens, les chercheurs, et la police et les décideurs qui ont des services de sécurité et de soins à domicile d'hospitalisé de compétences.

« La littérature existante sur la sécurité des soins à domicile au Canada est encore vague, » dit Doran. « Cette étude, qui sera la plus grande étude carter-Canadienne de sécurité de soins à domicile de son genre, essayera de combler ces lacunes. »

L'institut patient canadien de sécurité, avec les instituts canadiens de la recherche de santé, instituts des services de santé et recherche de police, vieillissement, santé musculosquelettique et arthrite, et santé circulatoire et respiratoire ; La fondation de modification ; et la fondation de recherche du service de santé canadienne, attribuée le financement à aider à produire de nouvelles connaissances pour aider à améliorer la sécurité des usagers de soins à domicile.

« Nous savons que les événements défavorables affectent des milliers de patients chaque année au Canada, » dit Hugh MacLeod, Président, institut patient canadien de sécurité. « Qui est pourquoi cette recherche dans les soins à domicile est importante pour l'assister de meilleurs résultats patients de sécurité dans le continuum de soins. »

« Pour des gens comme mon fils David - cette recherche aidera à le maintenir coffre-fort, » dit Ivanka Haramina. « Mon fils avait reçu des soins à domicile pendant 20 années. »

Des résultats de cette recherche seront relâchés au cours des deux années à venir. L'état final sera relâché en janvier de 2013 dans le but du changement de avis de la police, de la pratique et du comportement dans le réglage de service de soins à domicile.