Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

QIAGEN, Abbott concluent un contrat de renforcer les menus automatisés tests pour les applications in vitro de diagnostic

QIAGEN (NASDAQ: QGEN; Francfort Prime Standard: QIA) et Abbott (ABT: NYSE) ont annoncé aujourd'hui qu'elles ont conclu un accord qui renforce considérablement les menus des tests des deux sociétés pour automatiser les applications in vitro de diagnostic dans les Etats-Unis et au Canada. Les termes financiers n'ont pas été divulgués.

Selon les termes des accords, QIAGEN recevront des kits pour un dosage basé sur la PCR moléculaires du VIH-1 de la charge virale aux Etats-Unis et du Canada qui seront commercialisés sous la marque QIAGEN. Ce test permettra aux professionnels de la santé pour mesurer la charge virale des infections à VIH chez les patients. Il est prévu que le nouveau test VIH-1 sera disponible en 2012, ajoutant ainsi à la canalisation de QIAGEN de soumissions réglementaires américaines qui devrait aussi inclure une évaluation quantitative du VHB (hépatite B) de test. De plus, Abbott fournira une analyse quantitative du VHC (hépatite C) test qui sera optimisé et étiqueté pour une utilisation sur QIAGEN QIAsymphony RGQ instrument et commercialisés sous la marque Abbott aux Etats-Unis et au Canada. Sous réserve de l'approbation réglementaire, ce test peut être disponible d'ici la fin de 2012.

QIAGEN fournira Abbott avec certains produits clés nécessaires pour une PCR basée sur le VPH (virus du papillome humain) de test aux Etats-Unis et au Canada. Ce test se déroulera sur Abbott m2000 système d'automatisation de laboratoire qui dispose d'un débit jusqu'à 96 échantillons par cycle. QIAGEN se poursuivra pour aborder le marché de dépistage du VPH avec sa plateforme QIAensemble prévention qui est conçu pour traiter jusqu'à 2000 échantillons par quart de travail. Les technologies qui sont la base de QIAGEN actuels et de prochaine génération des tests de dépistage du VPH ne sont pas soumis à la transaction.

Les tests pour le VIH et le VHC sont actuellement parmi les applications les plus répandus dans le diagnostic moléculaire, avec les marchés américains estime être de l'ordre des États-Unis 180 $ et 140 millions de ventes annuelles, respectivement.

Laboratoires avec des capacités de diagnostic moléculaire comprennent généralement ces tests fréquemment effectuées dans leurs menus des tests. QIAGEN et Abbott croire que ces accords renforceront considérablement la valeur de leurs plateformes d'automatisation respectifs et renforcer leur leadership dans le dépistage des maladies infectieuses. QIAGEN QIAsymphony RGQ système a été lancé le mois dernier avec un large portefeuille de tests, y compris le VIH, le VHB et le VHC essais, et est enregistré pour une utilisation clinique dans les marchés européens.

"L'accord est un bon atout stratégique", a déclaré le PDG de QIAGEN Peer Schatz. "Il a le potentiel d'accélérer de façon significative notre stratégie de diffusion pour le RGQ QIAsymphony en élargissant notre offre de menus moléculaires de diagnostic dans les Etats-Unis avec des options de test important.

Elle nous permet également de commercialiser la propriété intellectuelle précédemment inutilisés autour d'une conception de la PCR pour des essais de VPH en le convertissant en revenus et en l'orientant dans une clairement définis sous-segment du marché. Et, enfin, il permet aux deux parties pour répondre aux différents segments de marché pour le VPH et promet ainsi à l'adoption d'entraînement du marché supplémentaire de cette méthode de test important en Amérique du Nord. "

«Nous sommes heureux d'offrir un accès QIAGEN à notre technologie de pointe, et nous croyons l'ajout d'un test basé sur la PCR HPV à notre menu m2000 bénéficieront beaucoup plus de femmes qui peuvent être infectés par le virus et à risque de développer un cancer du col de l'utérus», Stafford a déclaré O'Kelly, chef de Abbott activités de diagnostic moléculaire.

Portefeuille de QIAGEN comprend déjà un vaste menu de tests, y compris des tests approuvés par la FDA pour le VPH (VPH digene) et la chlamydia ainsi que des tests marqués CE pour la détection du VIH, le VHC, l'hépatite B (VHB), le cytomégalovirus (CMV), virus d'Epstein- Barr (EBV), l'herpès simplex virus (HSV), la grippe, plusieurs bactéries et les virus respiratoires, des tests de santé personnalisés tels que le gène KRAS, EGFR, ainsi que de nombreuses autres maladies cibles. De plus, QIAGEN a un large pipeline de tests supplémentaires et pour son roman QIAsymphony et plates-formes pour le lancement QIAensemble aux Etats-Unis, en Europe et dans plusieurs autres pays en 2011 jusqu'en 2013.

Abbott offre un vaste menu de tests sur son système m2000 dehors des États-Unis, y compris des tests de charge virale VIH, hépatites B et C de la charge virale, l'hépatite C génotypage, la chlamydia, la gonorrhée, le papillomavirus humain, cytomégalovirus, virus Epstein-Barr, et septine méthylé 9 (MS9) pour le cancer colorectal. Essais approuvé aux États-Unis comprennent ceux qui sont pour le VIH, le VHB, la chlamydia et la gonorrhée.

Source: QIAGEN

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Qiagen. (2010, October 13). QIAGEN, Abbott concluent un contrat de renforcer les menus automatisés tests pour les applications in vitro de diagnostic. News-Medical. Retrieved on January 20, 2021 from https://www.news-medical.net/news/20101013/QIAGEN-Abbott-enter-agreement-to-strengthen-testing-menus-for-automated-in-vitro-diagnostic-applications.aspx.

  • MLA

    Qiagen. "QIAGEN, Abbott concluent un contrat de renforcer les menus automatisés tests pour les applications in vitro de diagnostic". News-Medical. 20 January 2021. <https://www.news-medical.net/news/20101013/QIAGEN-Abbott-enter-agreement-to-strengthen-testing-menus-for-automated-in-vitro-diagnostic-applications.aspx>.

  • Chicago

    Qiagen. "QIAGEN, Abbott concluent un contrat de renforcer les menus automatisés tests pour les applications in vitro de diagnostic". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20101013/QIAGEN-Abbott-enter-agreement-to-strengthen-testing-menus-for-automated-in-vitro-diagnostic-applications.aspx. (accessed January 20, 2021).

  • Harvard

    Qiagen. 2010. QIAGEN, Abbott concluent un contrat de renforcer les menus automatisés tests pour les applications in vitro de diagnostic. News-Medical, viewed 20 January 2021, https://www.news-medical.net/news/20101013/QIAGEN-Abbott-enter-agreement-to-strengthen-testing-menus-for-automated-in-vitro-diagnostic-applications.aspx.