Bruker monte BioSpec 170/25 système au centre de recherche du CEA NeuroSpin

Bruker a annoncé aujourd'hui qu'il a avec succès monté son système®  BioSpec170/25 au centre de recherche du CEA NeuroSpin près de Paris, France (www.meteoreservice.com/neurospin). Les premières fonctionnalités du système 17,2 ultra-hautes horizontales de Tesla IRM du champ magnétique du monde un diamètre de trou d'aimant du cm 25. Il est équipé d'un système de gradient nouveau de Bruker BGA-S™ avec des caractéristiques non surpassées de régime d'amplitude et de saut de papier pour in vivo la représentation préclinique tranchante sur de petits animaux. Ces l'aimant et les limites actuelles surmontées par innovations de gradient, et activent des techniques IRM neuves pour la recherche préclinique, telle que la représentation moléculaire à une écaille microscopique, ou fonctionnel et à la connectivité neuroimaging à une résolution spatiale plus élevée. La traduction de cette recherche préclinique d'IRM aux applications cliniques peut avoir les avantages importants pour la santé humaine, mieux pour comprendre, diagnostiquer ou manager neurologique et des troubles psychiatriques.

« Ce seul instrument nous donnera, pour la première fois, l'accès à fonctionner du cerveau entier au niveau cellulaire, une étape importante pour comprendre l'indicatif neural »

Le seul aimant® horizontal de BioSpec170/25 IRM est basé sur la technologie de sous-refroidissement d'UltraStabilized™ de Bruker. Adapté des aimants RMN de l'inducteur ultra-haut couronné de succès de Bruker, cette technologie active maintenant également les inducteurs ultra-hauts pour des applications d'IRM avec l'excellentes homogénéité et stabilité. Son système spécifique de cale et de gradient avec un grand trou pour l'animal positionnant et avec de seules amplitudes de gradient de jusqu'à 1.000 mT/m et régimes de saut de papier de jusqu'à 9.000 T/m•s améliorera le contraste intense de diffusion et surmontera des déformations de susceptibilité à cette intensité de champ élevée. Le logiciel réputé ParaVision de l'IRM de Bruker® comprend les dernières techniques d'imagerie animales pour la morphologie, la cardiologie, la spectroscopie et le fMRI. En même temps que le dernier rétablissement Avance™ III du spectromètre de Bruker, le système permet également le contrôle en temps réel et la représentation parallèle utilisant les récepteurs multiples pour une définition temporelle plus élevée.

« Ce seul instrument nous donnera, pour la première fois, l'accès à fonctionner du cerveau entier au niveau cellulaire, une étape importante pour comprendre l'indicatif neural, » professeur indiqué Denis Le Bihan, directeur de NeuroSpin dans Saclay.

Le système® de BioSpec170/25 IRM chez NeuroSpin est un d'une suite d'étapes en tranchant, recherche de classe du monde en France qui est supportée par les systèmes de résonance magnétique pilotes de Bruker. Bruker a récent reçu une commande du CRMN (www.ens-lyon.fr/crmn), le centre de recherche RMN de haut-inducteur de CNRS/ENS-Lyon à Lyon, France, pour inducteur deux ultra-haut les systèmes RMN de 800 mhz, qui amélioreront des études RMN de grands biomolécules et de metabolomics.

Professeur Lyndon Emsley, directeur scientifique du laboratoire RMN, commenté : « Ces systèmes neufs de 800 mhz nous permettront clairement au CRMN Lyon d'améliorer de manière significative notre capacité pour la science novatrice. »

Des limites scientifiques seront également augmentées par le 263 premier système semi-conducteur de gigahertz DNP-NMR en France, avec une augmentation de sensibilité par plus qu'un facteur de 50x, activant des demandes semi-conductrices entièrement neuves de recherche RMN. Bruker a reçu une commande récente du l'Energie Atomique (le CEA) d'à d'intendance à Grenoble pour renforcer le potentiel scientifique du centre RMN au centre d'excellence de Minatec en micro et nanotechnologies (www.minatec.com). Les chercheurs comptent utiliser cette technologie d'inauguration pour étudier des matériaux simplement non observables avant avec RMN semi-conducteur, ouvrant de ce fait des domaines de recherche bien plus neufs.

Selon M. Gaël De Paëpe, chef de projet de DNP : « L'acquisition par Minatec d'un spectromètre RMN accouplé à la polarisation nucléaire dynamique réduira de manière significative les problèmes intrinsèques de sensibilité de RMN classique, et active l'exploration de nombreux, novateurs nanomaterials au faisceau du développement dans les nanosciences. »

Source:

 Bruker Corporation