Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Diminution neuve des expositions 2% d'état des ventes d'anxiolytique et d'hypnotique en Norvège

Après que beaucoup d'années d'augmentation graduelle aient suivi de se stabiliser de trois ans la période, les ventes de l'anxiolytique provoquant une dépendance et des médicaments hypnotiques ont diminué de juste au-dessous de deux pour cent en 2010.

Ceci vient de l'état neuf « consommation de médicament en Norvège 2006-2010 ». Les statistiques comprennent toutes les ventes d'ordonnance et médicaments d'OTC en Norvège des grossistes aux pharmacies, aux hôpitaux/aux maisons de repos et aux épiceries. L'état prouve également que les chiffres d'affaires totaux des médicaments d'OTC mesurés dans DDDs ont baissé par six pour cent en 2010.

C'est principalement dû aux ventes inférieures des paquets d'OTC de paracétamol et d'ibuprofène. Si les paquets d'ordonnance de paracétamol et d'ibuprofène sont inclus, la vente de ces deux médicaments était relativement stable en 2010. Ceci signifie que plus de gens sont prescrits ces médicaments par leur docteur.

En 2010, les grossistes ont vendu des médicaments pour 12,3 milliards de couronnes norvégiennes en Norvège, dont les médicaments vétérinaires ont représenté 500 millions de couronnes. Prévu par prix de ventes, ceci donne un renouvellement de juste au-dessous de 19 milliards de couronnes en 2010, un déclin de 1,1 pour cent de comparé à 2009. La diminution est principalement due aux ventes en 2009 affecté par la grippe de pandémie (ventes de vaccin de Pandemrix- et d'autres médicaments de grippe, particulièrement Tamiflu-). De plus, l'introduction des mesures de réglementation des prix et les médicaments préférés dans certains groupes, comme pour le traitement de la hypertension, ont eu comme conséquence des coûts réduits.

Les ventes des médicaments ont mesuré dans les doses (DDD) accrues par 0,9 pour cent en 2010. Il y a seulement eu des modifications mineures dans la plupart des groupes de médicament.