Amylin enregistre la comptabilité totale de $152,7 millions pour le quart fini le 31 mars 2011

Amylin Pharmaceuticals, Inc. (Nasdaq : Bilans financiers rapportés d'AMLN) aujourd'hui pour le quart fini le 31 mars 2011. Comptabilité rapportée de compagnie toute la de $152,7 millions pour le quart fini le 31 mars 2011, qui comprend les ventes de produits nettes de $150,8 millions et les comptabilités aux termes des conventions de collaboration de $1,9 millions. La perte opérationnelle Non-GAAP était $3,2 millions pour le quart fini le 31 mars 2011, comparé à $3,8 millions pour la même période en 2010. La perte nette de GAAP était $37,3 millions, ou $0,26 selon la part, parce que le quart a fini le 31 mars 2011, comparé à $38,2 millions, ou à $0,27 selon la part, pour la même période en 2010. La perte nette à l'exclusion des frais de restructuration était $34,5 millions, ou $0,24 selon la part pour le quart ont fini le 31 mars 2011, comparé à $38,2 millions, ou à $0,27 selon la part pour la même période en 2010.  

Le 31 mars 2011 à la compagnie a retenu l'argent liquide, les équivalents d'argent liquide, les valeurs réalisables à court terme et l'argent liquide restreint de $475,2 millions. Les $200 millions de la compagnie de 2,5% notes supérieures convertibles ont été remboursés à la suite de la fin de trimestre le 15 avril 2011. Pendant le premier trimestre, la compagnie a également informé son associé Eli Lilly et compagnie de son intention de tracer une ligne de crédit $165 millions procurable de Lilly. Ces fonds peuvent être entraînés en mai de 2011, et, si entraîné, le prêt serait dû en mai 2014.

« Nous continuons à manager les affaires avec la discipline de fonctionnement et avons fini le quart en position financière intense que cela a menée aux frais réduits et avons amélioré les marges brutes, » a dit le repère G. Foletta, vice-président principal de financement et de Directeur Financier aux pharmaceutiques d'Amylin. « Nous restons concentrés sur notre objectif plus à long terme de produire du flux de liquidités opérant positif viable et, nous croyons, cela les importantes économies de coûts que nous avons réalisées au cours des deux dernières années réfléchissent notre capacité de manager efficacement nos affaires et d'atteindre cet objectif. »

Points culminants du premier trimestre et des activités récentes d'Amylin

Exenatide

  • A commencé une étude complète de quart pour aborder des questions soulevées par les États-Unis Food and Drug Administration (FDA) dans leur lettre complète de réaction concernant l'application neuve de médicament de BYDUREON™ (étendu-desserrage d'exenatide pour la suspension injectable).
  • Annoncé que le Comité pour des produits pharmaceutiques pour l'usage humain (CHMP) de l'agence européenne des médicaments (EMA) a publié une approbation de recommandation d'avis favorable de BYDUREON dans l'Union européenne pour la demande de règlement du diabète de type 2 en combination avec certains traitements oraux.
  • Les résultats communiqués de haut-line de DURATION-6, la sixième étude de DURÉE qui a montré de manière significative l'hebdomadaire BYDUREON ont amélioré le contrôle de glucose de la ligne zéro. Ces résultats renforcent le rôle majeur des agonistes des récepteurs GLP-1 dans la demande de règlement du diabète de type 2, bien que BYDUREON n'ait pas contacté le point final primaire préspécifié de la non-infériorité à Victoza® quotidien injection (de liraglutide (origine d'ADNr)) dans cette étude.
  • Les résultats positifs annoncés d'une phase 2 étudient évaluer les effets d'une formulation injectable une fois-mensuelle de suspension d'exenatide sur la régulation glycémique dans les patients présentant le diabète de type 2. La demande de règlement GLP-1 d'investigation a amélioré le contrôle de glucose avec juste une dose par mois. Après 20 semaines de demande de règlement (cinq injections), les patients randomisés à la demande de règlement une fois mensuelle d'exenatide arme des réductions moyennes expérimentées d'A1C s'échelonnant entre 1,3 et 1,5 points de la ligne zéro. Nous poursuivons des interactions de réglementation pour donner les prochaines opérations pour ce programme important dans la concession d'exenatide.
  • Lilly a reçu l'approbation au Mexique pour un signe augmenté d'injection de BYETTA® (exenatide) comme traitement ajouté à l'insuline basique.

Programme d'obésité

  • Activités cliniques volontairement suspendues dans une étude actuelle de la phase 2 de pramlintide/metreleptin pour que le traitement de l'obésité vérifie un laboratoire lié à l'anticorps trouvant avec la demande de règlement de metreleptin dans deux patients qui ont participé à une étude clinique précédemment remplie de l'obésité. La compagnie, avec l'associé Takeda Pharmaceutical Company Limited, est fonctionner commis attentivement avec des investigateurs clinicien, des régulateurs et des experts en matière d'extérieur pour déterminer le meilleur circuit vers l'avant.

« Nous sommes satisfaits avec la recommandation récente du CHMP de reconnaître BYDUREON en Europe. Ce traitement pourrait offrir à des millions de gens vivant avec du diabète les avantages d'un agoniste des récepteurs GLP-1 dans juste une dose par semaine, » a dit Daniel M. Bradbury, président directeur général aux pharmaceutiques d'Amylin. « Dans les prochains quarts, nous continuerons à avancer d'autres programmes de développement principaux pour satisfaire les besoins des patients que nous servons. Ceci comprend soumettre notre réponse à la lettre complète de réaction de BYDUREON, ainsi que compléter notre application de réglementation pour l'usage du metreleptin dans les patients avec le lipodystrophy. »

Bilans financiers

Les ventes de produits nettes de $150,8 millions pour le quart fini le 31 mars 2011 comprennent les ventes réelles de $128,0 millions pour BYETTA et de $22,8 millions pour l'injection de SYMLIN® (acétate de pramlintide). Ceci compare aux ventes de produits nettes de $172,3 millions, se composant de $149,8 millions pour BYETTA et de $22,5 millions pour SYMLIN pour la même période en 2010.

Les comptabilités aux termes des conventions de collaboration étaient $1,9 millions pour le quart fini le 31 mars 2011, intact de la même période en 2010, et comprennent l'amortissement comptable des redevances franches reçues aux termes de la convention de la collaboration de la compagnie avec Takeda.  

Les frais de vente, dépenses administratives et autres frais généraux ont diminué à $64,6 millions pour le quart fini le 31 mars 2011 de $73,3 millions pour la même période en 2010. La diminution réfléchit les frais réduits liés aux activités avant le lancement de BYDUREON et à la dépense inférieure d'infrastructure d'affaires résultant des efforts prolongés pour piloter des rendements dans nos affaires.

Les frais de recherche et développement ont diminué à $41,9 millions pour le quart fini le 31 mars 2011, comparé à $45,3 millions pour la même période en 2010. La diminution réfléchit notre décalage réduit de structure de coût partiellement par la dépense accrue de développement sur notre programme de développement de lipodystrophy.  

La participation aux bénéfices de collaboration, qui représente la part de Lilly de la marge brute pour BYETTA, était $59,9 millions pour le quart fini le 31 mars 2011, comparé à $67,9 millions pour la même période en 2010.

La perte opérationnelle Non-GAAP était $3,2 millions pour le quart fini le 31 mars 2011, comparé à la perte opérationnelle non-GAAP de $3,8 millions pour la même période en 2010. La perte nette de GAAP était $37,3 millions, ou $0,26 selon la part pour le quart ont fini le 31 mars 2011, comparé à $38,2 millions, ou à $0,27 selon la part pour la même période en 2010. La perte nette à l'exclusion des frais de restructuration était $34,5 millions, ou $0,24 selon la part pour le quart ont fini le 31 mars 2011, comparé à $38,2 millions, ou à $0,27 selon la part pour la même période en 2010.  

Source:

Amylin Pharmaceuticals, Inc.