Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Les résultats Positifs de la première étude humaine de la phase 2 de masitinib dans la Maladie d'Alzheimer ont publié au tourillon pair-révisé

Science SA (Paris d'AB : AB) (NYSE Euronext - FR0010557264 - AB), une société pharmaceutique se spécialisant dans la recherche, le développement et la commercialisation des inhibiteurs de protéine kinase (PKIs), annonce la publication des résultats de la première étude humaine de la phase 2 du masitinib effectuée dans la demande de règlement de la Maladie d'Alzheimer. Intitulé, « Masitinib comme traitement de complément pour la Maladie d'Alzheimer de léger à modéré : un essai randomisé et controlé par le placebo de la phase 2 », cet article est librement accessible en ligne de la Recherche d'Alzheimer pair-révisé du tourillon du Central de Biomed et du Traitement (http://alzres.com/content/3/2/16).

• L'étude de la Phase 2 détermine l'épreuve-de-concept que le masitinib oral a les avantages thérapeutiques potentiels dans les patients présentant la Maladie d'Alzheimer de léger à modéré

• De Façon Générale, les résultats ajoutent des données scientifiques neuves à la question importante du rôle potentiel d'anti agents inflammatoires dans le management de la Maladie d'Alzheimer

• La Science d'AB prépare activement pour lancer une étude de la phase 3, pivotalement en cours d'inscription de masitinib dans ce signe

Cet essai controlé par le placebo randomisé de la phase 2, conduit par Professeur François Piette (Hôpital Charles-Foix dans l'Ivry-sur-Seine) et collègues de 12 centres d'étude en travers de la France, a vérifié l'hypothèse que l'action inhibitrice visée des masitinib sur des mastocytes peut réduire les symptômes de la Maladie d'Alzheimer. Un total de 35 patients ont été inclus dans cette étude. Neuroinflammation est vraisemblablement important dans la pathogénie de Maladie d'Alzheimer. Les Mastocytes sont un élément clé du réseau inflammatoire et participent au règlement de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique. Masitinib, un inhibiteur de tyrosine-kinases oral sélecteur, empêche effectivement la survie, le transfert et l'activité des mastocytes.

Professeur Marc Verny (Chef de l'hôpital Gériatrique de Service, de Pitié Salpêtrière à Paris et de Co-chercheur d'étude) « Masitinib commenté a géré pendant qu'un traitement ajouté aux soins normaux pendant 24 semaines affichait les signes prometteurs de retarder les tarifs du déclin cognitif de la Maladie d'Alzheimer comparé au placebo, avec un profil acceptable de tolérance. Bien Que la taille de cette étude ait été trop petite pour effectuer toutes les conclusions définitives au sujet d'efficacité de demande de règlement, la preuve est suffisamment irrésistible pour justifier davantage d'enquête de la phase 3 ».

En résumé, les patients présentant la Maladie d'Alzheimer de léger à modéré ont reçu le masitinib comme complément à la demande de règlement d'inhibiteur de la cholinestérase et/ou de memantine pendant 24 semaines. L'Amélioration dans la fonction cognitive et la capacité fonctionnelle a été vue dans le groupe de demande de règlement de masitinib si comparée à un groupe de placebo, comme évident par la réaction supportée et statistiquement significative en ADAS-Dent, ainsi que le moyen changement de à spécification de base relative de valeurs d'ADAS-Dent, de MMSE, et d'ADCS-ADL. Ces découvertes ont été supplémentaire supportées par réponse favorable dans les analyses plus CIBIC et de CDR. De Tels avantages grands sont désirables dans la Maladie d'Alzheimer car ceci traduit effectivement en qualité de vie améliorée.

Professeur Olivier Hermine, Président du comité scientifique de la Science et de la Co-correspondance d'AB auteur sur cet article avoué : « La désignation d'objectifs sélectrice des masitinib Donnés des mastocytes et des kinases particulières, les résultats de cette aide d'étude déterminent le rôle des mastocytes dans la pathogénie des maladies neurodegenerative telles que la Maladie d'Alzheimer. Masitinib peut pour cette raison représenter une approche novatrice dans la demande de règlement de la Maladie d'Alzheimer. En soi, la Science d'AB a lancé un programme de développement clinique dans la demande de règlement de la Maladie d'Alzheimer et prépare activement pour lancer une étude de la phase 3. Pour ceci nous avons déjà reçu un avis scientifique positif de l'Agence Européenne des Médicaments (EMA) Sur le design d'étude de la phase 3, qui est une étape importante pour le développement du masitinib dans la Maladie d'Alzheimer ».

La Science de la Source AB