Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Par les comptabilités totales pharmaceutiques du deuxième trimestre d'états de $224,2 millions

Par Pharmaceutical Companies, Inc. (NYSE : Résultats rapportés de PRX) aujourd'hui pour le deuxième trimestre fini le 30 juin 2011.

Pour le deuxième trimestre fini le 30 juin 2011, comptabilités rapportées de compagnie toutes les de $224,2 millions, et le bénéfice d'exploitation équivalence continus de $9,2 millions, ou de $0,25 selon la part diluée, qui a compris une charge à application unique de $27,7 millions a associé à la restructuration de la compagnie de sa division marquée, pharmaceutiques de Strativa. À l'exclusion de cet organe et d'une charge à application unique d'impôts, le bénéfice d'exploitation équivalence réglé continus (mesure non-GAAP) était $29,0 millions. Sur une base d'argent liquide réglée (mesure non-GAAP), qui exclut des frais d'amortissement comptable, le bénéfice d'exploitation équivalence continus était $30,9 millions, ou $0,84 selon la part diluée pour le deuxième trimestre 2011. (Voir s'il vous plaît la page ci-jointe de réconciliation.)  C'est comparé aux comptabilités rapportées de $255,5 millions et au bénéfice d'exploitation équivalence réglé de base d'argent liquide continus de $25,1 millions, ou à $0,71 selon la part diluée pour la même période en 2010.  

Pour les six mois a fini le 30 juin 2011, comptabilités rapportées de compagnie toutes les de $457,1 millions et une perte de $99,7 millions des fonctionnements continus, ou $2,79 selon la part diluée, en raison des frais de règlement de litige de la prétaxation $190,6 millions dans le premier trimestre et des frais mentionnés ci-dessus de restructuration et d'impôts dans le deuxième trimestre.  Sur une base d'argent liquide réglée (mesure non-GAAP), le bénéfice d'exploitation équivalence continus était $65,9 millions, ou $1,80 selon la part diluée.  Ceci compare aux comptabilités rapportées de $547,4 millions et au bénéfice d'exploitation équivalence continus de $44,5 millions, ou à la part diluée par $1,26, pour la même période en 2010.  Sur une base d'argent liquide réglée, le bénéfice d'exploitation équivalence continus pour les six premiers mois de 2010 était $51,4 millions, ou $1,46 selon la part diluée.

Ce qui suit est un examen de niveau de produit des résultats du deuxième trimestre 2011 contre le premier trimestre 2011 :

Ventes de produits principales

  • Métoprolol :  Pour le quart fini le 30 juin 2011, les ventes réelles du succinate de métoprolol étaient $63,7 millions comparés aux ventes réelles de $63,4 millions dans le premier trimestre 2011. Par pharmaceutique, la division du médicament générique de la compagnie, est le générique autorisé pour toutes les forces de Toprol XL® d'AstraZeneca.
  • La CEE de Budésonide :  Les ventes réelles pour la CEE de budesonide dans le deuxième trimestre étaient $16,4 millions.  Le radar d'acquisition à impulsions pharmaceutique a lancé le produit dans le deuxième trimestre en tant que générique autorisé pour la CEE d'Entocort® d'AstraZeneca.
  • Sumatriptan : Les ventes réelles du succinate de sumatriptan étaient $15,3 millions dans le deuxième trimestre 2011 comparé à $16,7 millions dans le premier trimestre 2011.  Par pharmaceutique est resté le fournisseur exclusif d'Imitrex® générique 4mg et les kits de démarrage 6mg et le 4mg ont prérempli des cartouches et ont eu un concurrent dans les cartouches préremplies par 6mg tout au long du deuxième trimestre.
  • Chlorhydrate ER de propafénone : Les ventes réelles pour le chlorhydrate ER de propafénone dans le deuxième trimestre étaient $13,3 millions comparés à $22,0 millions dans le premier trimestre.  La diminution a été pilotée par la non-récidive des propriétaires des quantités de lancement du premier trimestre.  Par pharmaceutique est resté le fournisseur exclusif de Rythmol générique SR® tout au long du deuxième trimestre.
  • Amlodipine et Benazepril : Les ventes réelles pour le deuxième trimestre 2011 étaient $12,5 millions comparés à $18,2 millions dans le premier trimestre.  La diminution a été pilotée par la non-récidive des propriétaires des quantités de lancement du premier trimestre.
  • Méclozine : Les ventes réelles pour le deuxième trimestre étaient $4,6 millions comparés à $4,9 millions pendant le trimestre précédent. La diminution a été pilotée par des configurations d'achats de propriétaire.
  • D'autres produits génériques : Pour le deuxième trimestre 2011, les ventes réelles de tous autres produits génériques étaient $76,7 millions. Ceci compare aux ventes réelles de $84,5 millions dans le premier trimestre 2011. La diminution est due à principalement de la suppression volontaire du clonidine dans le deuxième trimestre et du caractère saisonnier du hydrocodone/de chlorphéniramine.
  • Megace® es : Les ventes réelles étaient $14,1 millions pour le deuxième trimestre comparé à $14,1 millions dans le premier trimestre.
  • Pulvérisation nasale de Nascobal® B12 : Les ventes réelles étaient $6,3 millions pour le deuxième trimestre comparé à $3,9 millions dans le premier trimestre.  L'augmentation était due, en partie, d'une pénurie de produit de concurrence d'injection intramusculaire de vitamine B12.

Les comptabilités et la marge brute pour le deuxième trimestre 2011 étaient $224,2 million et $99,0 millions, respectivement, comparés à $233,0 millions dans les ventes réelles et à $109,7 millions dans la marge brute pendant le trimestre antérieur (Q1 2011). Le régime de marge brute sur le portefeuille de produits consolidé de la compagnie a diminué à 44,2% contre 47,1% dans le premier trimestre 2011.  La diminution était due principalement de la non-récidive des lancements du premier trimestre de la propafénone et de l'amlodipine/du benazepril et du lancement du deuxième trimestre du budesonide inférieur de marge.  

Dépenses opérationnelles

À l'exclusion de la charge à application unique de restructuration de $27,7 millions, les dépenses opérationnelles totales ont diminué pendant le deuxième trimestre de 2011 par rapport au quart antérieur comme suit :

  • Les frais de recherche et développement étaient $8,1 millions dans le deuxième trimestre de 2011 comparé à $10,7 millions dans le premier trimestre.  La diminution était due aux coûts de développement génériques inférieurs.
  • Les frais de vente, dépenses administratives et autres frais généraux pour le deuxième trimestre 2011 ont diminué à $46,2 millions comparés à $46,9 millions dans le premier trimestre de 2011.  La diminution réfléchit des coûts de la main-d'oeuvre inférieurs.

Liquidités et titres négociables

Le reste total à partir du 30 juin 2011 était approximativement $346 millions.

Mise à jour de produit et de pipeline

En juillet, les pharmaceutiques de Strativa ont renvoyé les juste de commercialisation des États-Unis de Zuplenz® à son associé de développement, MonoSol Rx, en tant qu'élément de la restructuration de la division marquée annoncée en juin.

En juillet, la compagnie a reçu une lettre d'avis d'un constructeur pharmaceutique générique, informant qu'elle a déposé une application neuve abrégée de médicament avec la FDA des États-Unis contenant une conformité du paragraphe IV mettant en référence Megace® es.   Megace® es est protégé par les brevets 6.592.903 et 7.101.576 des États-Unis d'Elan Pharma International Limited.  La compagnie a l'intention, avec l'élan, de vérifier la conformité du paragraphe IV et l'ANDA, et d'imposer ses brevets, qui expirent en 2020 et 2024, respectivement, comme approprié.

Par pharmaceutique, avec les associés de tierce personne, a actuel approximativement 31 ANDAs en instance avec la FDA, 13 dont elle considère d'être des opportunités de premier-à-fichier.

Source:

Par Pharmaceutical Companies, Inc.