Approche du « grand coup » de David Cameron à augmenter des impôts sur l'alcool et à décourager le boire

Le premier ministre britannique David Cameron a commandé des fonctionnaires développer un plan en Angleterre pour arrêter la vente de l'alcool à en dessous de 40p à 50p un élément dans les ateliers et les supermarchés. Il a pu également y a un système plus sophistiqué des impôts basés sur le nombre d'éléments d'alcool contenus dans la boisson. Les deux options coûteraient à des buveurs un £700 supplémentaire prévu million par an, avec n'importe quelle recette fiscale supplémentaire allant potentiellement aux NHS.

C'est une partie de la prochaine stratégie de l'alcool du gouvernement. Elle était due pour le desserrage le mois prochain, mais maintenant a été retardée jusqu'en février. Une étude officielle récente a constaté que la fixation d'un prix minimum de 30p selon l'élément éviterait les 300 morts par année, 40p environ les 1.000 morts, et 50p les plus de 2.000 morts prématurées.

On dit que Theresa mai, ministre de l'Intérieur, favorise imposer la boisson sur la base des éléments alcooliques. Le service d'affaires a averti que forcer des entreprises à pratiquer un prix minimum pourrait être illégal en vertu de la loi européenne. Andrew Lansley, secrétaire de santé, faveurs une approche volontaire, mais lui a été outrepassé par M. Cameron, bien que le plan obligatoire pourrait tomber dans le piège des avocats de gouvernement.

Le prix minimum serait accompagné d'une campagne « agressive » de santé publique et d'une approche plus draconienne à raccourcir la vente de l'alcool dans les ateliers, les bars et les clubs. Une source de Whitehall a indiqué, « le premier ministre a décidé que quand il s'agit d'alcool, quelque chose assez radicale maintenant doit être faite et il est désireux sur le prix minimum. Il est compliqué comment ceci peut être livré, en particulier en vertu de la loi européenne, mais il est clair que l'approche volontaire n'ait pas fonctionné. »

Actuellement la bière et la bière blonde allemande est à environ 18p imposé par élément, avec 19p un élément pour le vin et au sujet de 25p un élément pour des spiritueux normaux. La TVA à 20 pour cent est également prélevée sur des boissons alcoolisées. Un plan plus sophistiqué viserait la boisson bon marché vendue dans les supermarchés et les ateliers, alors que ne pas heurter ceux se vendait en bars ou boissons alcoolisées plus chères. M. Cameron est pensé pour avoir opté pour une approche de « grand coup » au problème d'alcool après avoir noté la réussite de l'interdiction du fumage dans les lieux publics.

Une bouteille de genièvre de marque avec la teneur en alcool d'environ 37,5 pour cent irait de £6.95 à £11.85. Une bouteille de deux-litre de cidre de marque plus que le triple dans le prix de £1.20 à £3.75. Le coût d'une bouteille £12 de whiskey monterait à £12.60, alors qu'une bouteille de vin bon marché irait de autour de £3.75 à £4.20. Un quatre-paquet de bière avec la teneur en alcool de plus de cinq pour cent coûterait un minimum environ de £3.95.

Dans une lettre à Daily Telegraph peu de semaines il y a, médecins de l'association médicale britannique et de l'université royale des médecins a prétendu que l'évaluation minimum pour l'alcool serait le mécanisme » « le plus simple et le plus efficace pour aborder le problème. Après l'alerte, le premier ministre a dit qu'il « regarderait très soigneusement » la façon aborder le problème de l'alcool bon marché.

Gavin Partington, de l'association commerciale de vin et de spiritueux, a dit qu'il n'y avait « aucune preuve [un prix minimum selon l'élément] abordera l'abus d'alcool ». L'association verrait plutôt la « application, éducation et une suite de polices pour adresser les causes d'origine de l'abus d'alcool », il a ajouté.

Dr. Ananya Mandal

Written by

Dr. Ananya Mandal

Dr. Ananya Mandal is a doctor by profession, lecturer by vocation and a medical writer by passion. She specialized in Clinical Pharmacology after her bachelor's (MBBS). For her, health communication is not just writing complicated reviews for professionals but making medical knowledge understandable and available to the general public as well.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Mandal, Ananya. (2020, April 03). Approche du « grand coup » de David Cameron à augmenter des impôts sur l'alcool et à décourager le boire. News-Medical. Retrieved on May 30, 2020 from https://www.news-medical.net/news/20111229/David-Camerons-big-bang-approach-to-raising-alcohol-taxes-and-discouraging-drinking.aspx.

  • MLA

    Mandal, Ananya. "Approche du « grand coup » de David Cameron à augmenter des impôts sur l'alcool et à décourager le boire". News-Medical. 30 May 2020. <https://www.news-medical.net/news/20111229/David-Camerons-big-bang-approach-to-raising-alcohol-taxes-and-discouraging-drinking.aspx>.

  • Chicago

    Mandal, Ananya. "Approche du « grand coup » de David Cameron à augmenter des impôts sur l'alcool et à décourager le boire". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20111229/David-Camerons-big-bang-approach-to-raising-alcohol-taxes-and-discouraging-drinking.aspx. (accessed May 30, 2020).

  • Harvard

    Mandal, Ananya. 2020. Approche du « grand coup » de David Cameron à augmenter des impôts sur l'alcool et à décourager le boire. News-Medical, viewed 30 May 2020, https://www.news-medical.net/news/20111229/David-Camerons-big-bang-approach-to-raising-alcohol-taxes-and-discouraging-drinking.aspx.