Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

La kinase 2 de MAPKAP joue un rôle majeur dans l'étape progressive de l'ESSENTIEL

Les tumeurs gastro-intestinales de stroma (ESSENTIEL) sont un défi très particulier pour la cancérologie. Pour une fois que les tumeurs, qui sont en grande partie trouvées dans l'estomac, sont relativement rares (approximativement 100 cas neufs/année en Autriche) et par conséquent il sont difficiles rechercher. De l'autre côté son comportement varie énormément. Tandis que quelques tumeurs d'ESSENTIEL sont relativement inoffensives, d'autres peuvent devenir métastatiques. Depuis quelque temps de telles tumeurs peuvent être traitées dans des traitements visés. Mais puisque de telles demandes de règlement ne sont pas efficaces pour toutes les tumeurs d'ESSENTIEL il y a beaucoup d'intérêt pour les alternatives thérapeutiques.

Enzyme connue comme approche pour un traitement neuf
Une équipe de recherche aboutie par Peter Birner à partir de l'institut clinique de la pathologie chez le MedUni Vienne a maintenant recensé la kinase 2 des enzymes MAPKAP comme importants pour l'étape progressive de l'ESSENTIEL. Conditions de Birner : « Ces résultats sont intéressants puisque nous avons à peine connu n'importe quoi au sujet du rôle de la kinase 2 de MAPKAP dans le cancer malin. »

Cependant, on l'a su que cette protéine joue un rôle majeur dans les maladies inflammatoires telles que l'arthrite rhumatoïde. En raison de ceci, il y a déjà plusieurs inhibiteurs sélectifs contre la kinase 2. de MAPKAP selon Birner que ces médicaments pourraient probablement être employés dans de futurs traitements pour des patients d'ESSENTIEL.

L'avis scientifique précédent a été relativisé
La découverte de ce mécanisme relativise également la signification du gène ETV1 de cancer qui dans le cas de l'ESSENTIEL est réglé par la kinase 2. de MAPKAP fin 2010 le principal tourillon scientifique « nature » publiée une étude, qui a prétendu qu'ETV1 joue un rôle central pour l'origine et l'étape progressive de l'ESSENTIEL. Cette supposition a été partiellement relativisée par Birner et son équipe de recherche : « Nos résultats de la recherche prouvent que la kinase 2 de MAPKAP est évidemment plus importante pour l'étape progressive de l'ESSENTIEL qu'ETV1, qui upregulated seulement dans quelques tumeurs. »

Le travail des chercheurs autrichiens était également publié dans le tourillon illustre « cancérologie clinique ». SebastiAn Schoppmann du service de chirurgie d'université chez MedUni Vienne indique : « Cette étude est très bien accueillie puisqu'elle prouve que l'Autriche classe parmi les premiers pays internationaux dans la recherche des tumeurs rares, sans entreprendre de grandes études prospectives car c'est le cas aux USA. »