Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

La santé Canada reçoit l'ADCETRIS NDS des génétiques de Seattle pour la révision

Seattle Genetics, Inc. (Nasdaq : SGEN) annoncé aujourd'hui que la période de validation est complète et santé Canada a reçu pour la révision sa présentation neuve de médicament (NDS) pour l'usage d'ADCETRIS (vedotin de brentuximab) dans le lymphome rechuté de Hodgkin (HL) et le grand lymphome anaplastique systémique de cellules (sALCL). Le NDS sera observé dans le cadre de la police du Canada de santé de l'avis de la conformité dans les conditions (NOC/c). ADCETRIS est un conjugué d'anticorps-médicament (ADC) dirigé vers CD30, qui est exprimé en lymphome et sALCL de Hodgkin.    

Les « caractéristiques des tests cliniques pivotalement d'ADCETRIS en HL et sALCL rechutés ont expliqué un taux de réponse objectif élevé et profil de sécurité maniable dans les patients fortement traités préalablement, » a dit Joseph M. Connors, M.D., FRCPC, le directeur clinique, centre pour le cancer lymphoïde BC à l'agence de cancer à Vancouver, Canada. « Si reconnu au Canada, ADCETRIS constituerait un pas en avant important dans la façon dont nous pouvons soigner ces patients. »

« Compléter cette présentation est une part importante de notre objectif pour élargir la disponibilité d'ADCETRIS pour HL rechutés et des patients de sALCL dans le besoin, » a dit l'argile B. Siegall, Ph.D., président directeur général de génétique de Seattle. « Au cours de la période d'examen d'application, nous travaillerons en tandem avec la santé Canada vers notre objectif de rendre ADCETRIS procurable aux patients au Canada d'ici début 2013. »

Le NDS est basé sur des résultats d'un essai pivotalement en HL de patients présentant la maladie rechutée ou réfractaire suivant une greffe autologue de cellule souche (ASCT) et un essai pivotalement dans les patients rechutés ou réfractaires de sALCL. Les caractéristiques des deux essais étaient récent publiées dans le tourillon de l'oncologie clinique (JCO).    

Source:

Seattle Genetics, Inc.