Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Compréhension avancée des maladies neurodegenerative réalisées par Trophos

Trophos SA, une société pharmaceutique de stade clinique développant la thérapeutique novatrice de la découverte à la validation clinique pour des signes avec les besoins sous-servis en neurologie et cardiologie, annonce aujourd'hui la conclusion du projet pan-européen de MitoTarget, la maladie orpheline financée par UE projettent, avec la présentation de l'état final à la CEE.

Les résultats obtenus en ce projet ont compris la confirmation complémentaire que le dysfonctionnement mitochondrial joue un rôle majeur dans la mort de neurone, et pour cette raison l'étape progressive des maladies neurodegenerative.

Le projet de MitoTarget a contribué vers une recherche plus grande exigée pour découvrir quel dysfunction/s est la principale cause des maladies neurodegenerative, clavette à trouver des objectifs de traitement efficace à l'avenir. Il encore également confirmé qu'olesoxime de candidat de médicament de fil de Trophos le', actuel dans un essai pivotalement actuel pour l'amyotrophie spinale neuromusculaire orpheline de la maladie (SMA), vise des mitochondries.

Des changements variés du fonctionnement mitochondrial, de la distribution ou du numéro ont été trouvés dans des tous les modèles expérimentaux des maladies neurodegenerative comprenant la maladie d'Alzheimer, la maladie de Huntington, la paraplégie spasmodique héréditaire (HSP), la sclérose latérale amyotrophique (ALS), et même le vieillissement général. Il y avait très des résultats prometteurs obtenus en modèles des ALS, de la maladie de Huntington et de la maladie d'Alzheimer.

La preuve produite par les médicaments visés mitochondriaux prouvés de MitoTarget également devrait fournir une partie de la stratégie thérapeutique des maladies neurodegenerative. La thérapeutique de combinaison sera essentielle pour attaquer des aspects multiples de la maladie comprenant les causes et les sympt40mes.

Trophos et le consortium ont déjà publié plusieurs de leurs résultats et d'autres publications planification décrivant des résultats de la recherche fondamentale ainsi que du test clinique dans les ALS pour faciliter tous les usagers impliqués dans la future recherche pour travailler vers supprimer et guérir les maladies qui comprennent SMA, maladie d'Alzheimer, maladie de Huntington ainsi qu'ALS.

Le projet de trois ans a été commencé en 2007 avec la création du consortium, débutant la majeure partie de l'activité en 2009, et a été financé par l'UE. Les avocats ont inclus le physicien théorique britannique, Stephen colportant, le ch, le CBE, le FRS, le FRSA, et un patron de l'association de la maladie de neurone moteur.

Abouti par Trophos, le consortium de MitoTarget s'est composé de 17 associés de quatre pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, et Belgique). Quatorze des associés ainsi que d'un centre en Espagne a participé à l'élément de test clinique du projet et de cinq groupes de recherche fondamentale concentrés sur comprendre les mécanismes fondamentaux des maladies neurodegenerative.

« Trophos a été profondément honoré pour avoir abouti le consortium de MitoTarget, qui a effectué les découvertes significatives qui aideront la future recherche dans les maladies neurologiques, » chercheur de principe a dit de Rebecca Pruss, de MitoTarget projet et officier scientifique en chef de Trophos'. « La partie de recherches du projet a effectué le progrès considérable au lequel contribuera grand, et efforts d'avantage les futurs de trouver des traitements pour Alzheimer, Parkinson, maladies de Huntington, ALS et d'autres maladies neurodegenerative comprenant la sclérose en plaques. »